MSH recrute pour ce poste (22 Septembre 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : Case Management / MIP Officer

Niveau Requis : Diplôme universitaire supérieur

Année d'Expérience Requise : 5 ans

Lieu du Travail : Nigéria

Description de l'Emploi

MSH, une organisation mondiale de santé à but non lucratif, utilise des approches éprouvées développées depuis plus de 40 ans pour aider les dirigeants, les responsables de la santé et les communautés des pays en développement à construire des systèmes de santé plus solides pour un plus grand impact sur la santé.

Aperçu du projet

  • PMI-S est un projet phare PMI/USAID sur cinq ans mis en œuvre par un consortium dirigé par MSH. Le projet soutient le gouvernement du Nigéria par le biais de ses agences aux niveaux fédéral, étatique, LGA et communautaire pour réduire la mortalité des moins de cinq ans et la mortalité maternelle en fournissant des services de qualité pour la gestion du paludisme, ses complications et sa prévention.
  • Le projet PMI-S se concentre sur le renforcement des capacités du Programme national d’élimination du paludisme (NMEP) et des Programmes d’État d’élimination du paludisme (SMEP) pour la mise en œuvre du Plan stratégique national de lutte contre le paludisme 2014-2020.

Objectif principal du travail

  • L’agent de gestion des cas/PPG sera supervisé par le responsable technique de l’État chargé de la lutte contre le paludisme et rendra compte à celui-ci.
  • Les responsabilités de l’agent de gestion des cas / MIP comprendront la garantie de la disponibilité des politiques et des documents stratégiques mis à jour pour les SMEP, les LGA et les établissements de santé, la fourniture d’une assistance technique au SMEP pour améliorer la gestion des cas dans les établissements de santé, la coordination avec le SMEP pour s’assurer que les formations prévues ont lieu et sont suivies. en place, en soutenant la planification et la participation à l’ISS, et en assurant la coordination des activités de gestion des cas de paludisme et de PPG au sein du SMEP et avec les partenaires.

Principales tâches et responsabilités

  • Engager le Programme national d’élimination du paludisme, le SMOH, le SPHCDA et les partenaires concernés à adopter/adapter les dernières politiques, directives et stratégies de gestion des cas de paludisme et de PPG conformément aux directives et stratégies nationales.
  • En collaboration avec le responsable technique de l’État sur le paludisme (STML), fournir une expertise technique sur le paludisme dans l’élaboration et le suivi du plan de travail annuel (AOP) de l’État sur le paludisme.
  • Travailler avec le STML pour renforcer les capacités du Programme national d’élimination du paludisme (SMEP), des prestataires de soins de santé dans les établissements de santé et dans la communauté en matière de fourniture de services de gestion des cas de paludisme et de MIP de qualité.
  • Fournir une assistance technique au SMEP et au SMOH dans la conception et la mise en œuvre d’un système d’AQ pour les services de lutte contre le paludisme au niveau de l’État, y compris la qualité des tests de diagnostic et la liaison des cas positifs au traitement pour les cas de paludisme simples et graves.
  • Fournir une assistance technique au SMEP et au SMOH sur l’engagement efficace des prestataires de services de santé publique et le respect de la gestion des cas et des directives nationales du MIP
  • Collaborer avec d’autres équipes de projet de l’État PMI-S pour soutenir le déploiement des directives politiques sur le paludisme, des SOP et des aides-mémoire pour les agents de santé travaillant dans les établissements de santé publics et privés par le biais de programmes de développement professionnel continu (DPC).
  • Contribuer à la préparation des rapports de projet, à la documentation des bonnes pratiques et aux publications techniques.
  • Contribuer à la visibilité du travail du projet PMI for States grâce à une présentation innovante des approches et des résultats du projet aux niveaux étatique, fédéral et international.

Qualification minimale requise

  • Un premier diplôme dans un domaine de la santé et une maîtrise en santé publique, en administration publique, dans une discipline liée à la gestion ou une formation équivalente.
  • Au moins 5 ans d’expérience dans la gestion de programmes de santé dans des pays en développement, dont trois dans la prestation de services cliniques dans des établissements de santé ; et au moins 2 ans d’expérience dans la fourniture d’assistance technique aux établissements de santé sur la gestion des cas de paludisme et le PPG, conformément aux dernières directives nationales/OMS en matière de traitement.
  • Une expérience antérieure de travail avec MAPS ou SuNMaP1 sera un avantage.
  • Capacité démontrée à collaborer avec les départements de la santé de l’État, la SPHCDA, les partenaires soutenant le SMOH et les LGA pour obtenir des résultats.
  • Expérience des interventions MIP et familiarité avec les directives nationales MIP
  • Expertise programmatique, technique et managériale avérée dans la fourniture d’une assistance technique aux agents de santé afin de renforcer leurs capacités techniques, de gestion et / ou de leadership, leurs systèmes et processus, ainsi que leur potentiel de durabilité.
  • Solides compétences interpersonnelles et organisationnelles.
  • Compétences informatiques : applications Windows pour le traitement de texte et les tableurs.
  • De bonnes compétences en communication verbale et écrite pour gérer les communications du projet et diffuser les informations du projet sont requises.
  • Agilité stratégique, diplomatie, gestion des conflits, esprit d’équipe et compétences interpersonnelles démontrées pour assurer la cohérence interne entre les divers membres de l’équipe et les sous-partenaires, ainsi que les relations externes avec le ministère de la Santé, la société civile, le secteur privé et d’autres parties prenantes.

Postulez ici

Similaires