L’ONG ACTION CONTRE LA FAIM recrute pour ces 03 postes (27 Novembre 2022)

L’ONG ACTION CONTRE LA FAIM recrute pour ces 02 postes (27 Novembre 2022)
Facebook
Twitter
WhatsApp

Informations sur l'emploi

Titre du Poste : 03 postes

Description de l'emploi

Action contre la faim est une organisation à but non lucratif créée en 1979 par un groupe d’intellectuels comprenant notamment Alfred Kastler, Bernard-Henri Lévy, Jacques Attali, Françoise Giroud, Marek Halter et Jean-Christophe Victor.

Poste 1 : UN·E PSYCHOLOGUE – COORDINATEUR·RICE SANTE MENTALE, SOUTIEN PSYCHOSOCIAL ET PROTECTION (Cameroun)

Action contre la Faim est présente au Cameroun depuis 1998. Depuis 2014, notre action se concentre principalement dans la Région de l’Est et de l’Extrême Nord du pays sur des programmes d’urgence initiés auprès des réfugiés centrafricains et des communautés hôtes affectés par les troubles socio-politiques en RCA et les violences liées à l’activité de Boko Haram dans la région du lac Tchad. ACF a mis en place des programmes long terme de résilience des populations, de nutrition santé et d’eau, assainissement et hygiène avec le soutien d’ECHO et de SIDA pour plus de 150 000 bénéficiaires. Depuis fin 2018, ACF, sous le nom de Action Against Hunger, est aussi présente dans le Sud-Ouest, en appui a la crise qui sévit dans cette région. Notre stratégie repose sur la réponse aux besoins humanitaires immédiats et la contribution au redressement économique et au renforcement de la résilience et de la cohésion sociale au Cameroun.

La mission dispose à l’heure actuelle de 140 salariés répartis sur 5 bases : Batouri à l’Est, Maroua et Kousseri à l’Extrême Nord, Buéa au Sud-Ouest et la coordination à Yaoundé.

Le Cameroun est un pays assez stable. Cependant, la région de l’Extrême Nord reste une zone de très grande vigilance avec la présence de fractions de Boko Haram à la frontière avec le Nigéria. De même, les régions du Nord-Ouest / Sud-Ouest sont très instables.

La Santé Mentale, Soutien Psychosocial et Protection (SMSPP) au Cameroun : impacté par différentes crises, le Cameroun rencontre différents enjeux en SMSPP. Département initié en 2020, les équipes SMSPP sont présentes à l’Extrême-Nord ainsi que dans le Sud-Ouest et prochainement à l’Est en proposant différentes approches thérapeutiques. La dimension recherche est aussi importante au sein des programmes actuels. Les prochains enjeux concerneront essentiellement l’élaboration des pistes de réflexion pour orienter les plans d’action nationaux en vue d’aider les systèmes de santé à apporter des réponses adéquates aux problèmes liés à la SMSPP.

Le poste basé à à Yaoundé, avec des déplacements à prévoir dans les zones d’intervention. Supervision techniques des Responsables des projets en SMSPP, contacts fréquents avec les autorités sanitaires, les mécanismes de coordination (OCHA, clusters, WGs, etc), les agences des UN et les ONG. Le poste nécessite des déplacements sur le terrain dans des zones isolées aux commodités parfois sommaires, dans un contexte sécuritaire relativement tendu. Des visites régulières sur les bases auront lieu pour les échanges avec les autorités sanitaires, les équipes des projet et les représentants des ONG. Logement en maison d’expatrié-e-s (cohabitation) proposant des équipements et commodités résidentielles correctes fournissant tout le confort nécessaire et disponible sur la zone (TV, frigo, climatisation, internet…). Possibilité d’opter pour un logement individuel avec une contribution fixe versée par la mission.

VOTRE POSTE ET VOS RESPONSABILITÉS

  • Vous serez responsable de garantir la qualité, la pertinence et la mise à échelle de la stratégie et des interventions SMSPP sur la mission, dans le respect des standards ACF et internationaux et des politiques nationales.

Plus précisément, vous serez amené.e à :

  • Contribuer à la définition de la stratégie pays, et à la définition de la stratégie et des positionnements du département technique SMSPP
  • Coordonner l’identification des besoins et la formulation des propositions de projets,
  • Accompagner la mise en œuvre et s’assurer du reporting des programmes/projets,
  • Garantir la qualité et la redevabilité des projets,
  • Assurer la participation active d’ACF dans la coordination sectorielle nationale, les plates-formes techniques et développer des partenariats sectoriels,
  • Promouvoir la capitalisation, le développement, la technique et la recherche au sein du département SMPS-P

VOTRE PROFIL

  • Diplôme universitaire en psychologie ou diplôme en sciences sociales accompagné d’une expérience avérée dans des postes de coordination de programmes axés sur la santé mentale et la protection,
  • Expérience en conception, mise en œuvre et suivi de projets et en animation de groupes de travail / comités de pilotage,
  • Connaissances des pratiques de soins et des techniques d’animation de base
  • Expérience en analyse des donnés d’un programme.
  • Sens de la confidentialité
  • Maitrise des protocoles de prise en charge psychologique et soutien psychosocial, des premiers secours psychologiques et de stabilisation émotionnelle
  • Capacité à proposer et à piloter la mise en place de protocoles adaptés
  • Excellentes capacités d’utilisation de l’outil informatique.
  • Communication, compétences dans l’écoute et l’observation
  • Bon esprit d’équipe
  • Autonomie – Créativité – Flexibilité
  • Etre physiquement apte à effectuer des déplacements sur le terrain (30%)
  • Maitrise du français et de l’anglais

VOS CONDITIONS D’EMPLOI

  • 4.5 mois de contrat à durée déterminée d’usage de droit français (avec possible prolongation)
  • Salaire mensuel brut d’entrée de 2450 à 2800 € en fonction de l’expérience
  • Per diem et frais de vie mensuels : 551€ (cf eurocost) nets, versés sur le terrain.
  • Allocation contexte mensuelle : 150 €
  • Allocation enfant : 1500€ par an et par enfant présent dans le pays d’origine (plafond de 6000€/an)
  • 16% du salaire mensuel brut de remboursement assurance retraite pour les citoyens non français.
  • Transport et logement : Prise en charge des déplacements et logement collectif
  • Couverture Médicale : 100% de la prise en charge des cotisations santé (CFE + complémentaire santé) et assurance rapatriement
  • Congés et RnR : 25 jours par an, 20 RTT par an et 215€ versés pendant la période de récupération
  • Formation : Accès illimité et gratuit à la plateforme d’e-learning certifiant Crossknowledge ©

ACF s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte activement contre toutes les formes de discrimination.

 

POURQUOI NOUS REJOINDRE ?

Ce poste est une opportunité d’intégrer une mission intéressante, qui répond aux trois grandes crises que connait le Cameroun en apportant des réponses et des actions adaptées et basées sur les besoins. Rejoignez une équipe programme dynamique, motivée, créative et des services support à l’écoute et en appui !

Cliquez ici pour postuler

Poste 2 : UN.E RESPONSABLE DE DEPARTEMENT SECURITE ALIMENTAIRE ET MOYENS D’EXISTENCE (RCA)

Action contre la Faim (ACF) intervient en République Centrafricaine (RCA) depuis 2006. Forte de son expérience dans le pays, les actions menées ont répondu au contexte changeant du pays en appliquant à la fois des approches d’urgence (avec notamment le mécanisme de réponse rapide aux mouvements de population), de relèvement précoce et de développement en fonction des zones et des besoins. Les projets, pour la plupart multisectoriels, sont aussi bien développés pour les populations urbaines, rurales que pour les déplacés dans les 4 domaines d’expertise d’ACF, à savoir : Nutrition-Santé ; Santé Mentale et Pratique de soins ; Eau, Assainissement et Hygiène ainsi que la Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence. Réputée pour son expertise technique, sa capacité de réponse d’urgence et sa connaissance du terrain, ACF jouit également d’un bon niveau d’acceptance auprès des bénéficiaires favorisant la sécurité des équipes qu’elle déploie sur le terrain.

La mission RCA est aujourd’hui composée de 4 bases opérationnelles (Bangui, Bouar, Bossangoa, Alindao), et d’une équipe d’environ 400 staffs nationaux et 44 expatriés.

Vous serez le manager fonctionnel de 5 salariés; 3 responsables de programme travaillant sur des projets d’assistance alimentaire d’urgence, 1 adjoint responsable de programme et 1 coach SAME travaillant sur des projets de développement rural.

VOTRE POSTE ET VOS RESPONSABILITÉS

En tant que Responsable de Département SAME, votre rôle consiste à garantir la qualité, la pertinence et l’innovation technique de la stratégie et des interventions SAME (Sécurité Alimentaire & Moyens d’Existence) sur la mission. Par ailleurs vous contribuez à la définition de la stratégie pays tout en coordonnant l’identification des besoins et formulations de propositions de projets. Vous accompagnez ainsi les Responsables Programmes SAME dans la mise en œuvre de ces projets et représentez l’association dans les instances nationales et internationales relatives à votre secteur.

Votre champ d’intervention couvrira notamment les thèmes suivants :

  • Assistance alimentaire:  contrôle de la qualité des denrées, réactivité des approvisionnements, analyse de marché et choix des modalités d’assistance
  • Développement ruraldéveloppement des chaînes de valeur (miel, sésame, arachide), formations professionnelles du secteur agricole et rural
  • Recherchedéveloppement dans le domaine de la recherche (chenilles par exemple)
  • Mais aussi; vulgarisation agricole, transfert de compétences, …

Pour en savoir plus sur nos programmes, c’est ici !

VOTRE PROFIL

Vous êtes ingénieur.e agronome, spécialiste en socio-économie, ou titulaire d’un Master en gestion de projet humanitaire. Vous avez au mois 4 ans d’expérience dans la gestion de programme humanitaire, autant dans la réponse d’urgence que dans le développement agricole, dont au moins 1 an sur de la coordination de programme SAME.

Vous connaissez les interventions SAME, les mécanismes de coordination et les principaux bailleurs au sein d’ONG internationales.
Vous maîtrisez les outils techniques et généralistes d’évaluation de besoins.
Vous avez une excellente capacité d’analyse et de synthèse.

Vous avez de l’expérience dans des contextes similaires à celui de la RCA, et vous vous sentez prêt.e à relever les défis qui y sont associés.

VOS CONDITIONS D’EMPLOI

  • 12 mois de contrat à durée déterminée d’usage de droit français
  • Salaire mensuel brut d’entrée de 2450 à 2800 € en fonction de l’expérience
  • Per diem et frais de vie mensuels : 409+282€ (cf eurocost) nets, versés sur le terrain.
  • Allocation contexte mensuelle : 300€
  • Allocation enfant : 1500€ par an et par enfant présent dans le pays d’origine (plafond de 6000€/an)
  • 16% du salaire mensuel brut de remboursement assurance retraite pour les citoyens non français.
  • Transport et logement : Prise en charge des déplacements et logement collectif
  • Couverture Médicale : 100% de la prise en charge des cotisations santé (CFE + complémentaire santé) et assurance rapatriement
  • Congés et RnR : 25 jours par an, 20 RTT par an et 215€ versés pendant la période de récupération
  • Formation : Accès illimité et gratuit à la plateforme d’e-learning certifiant Crossknowledge

ACF s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte activement contre toutes les formes de discrimination.

POURQUOI NOUS REJOINDRE ?

Si tu possèdes un diplôme d’agronomie et que tu penses que l’agroécologie, c’est l’avenir ; Si tu t’intéresses aussi bien à l’apiculture qu’aux chenilles comestibles, et aux plants de manioc qu’aux engrais écolos ; Si comme Confucius, tu estimes que « quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner du poisson » ; Si tu es conscient(e) que dans certaines circonstances, les distributions de cash ou de vivres sont pourtant la seule solution, et que leurs mécanismes n’ont aucun secret pour toi ; Si tu t’intéresses à la RCA tant sur le plan géopolitique qu’écologique, parce qu’elle renferme des écosystèmes – notamment forestiers – uniques et variés ; Enfin, si toi aussi, tu aimes l’aventure, les contextes légèrement compliqués et imprévisibles, où il faut faire preuve d’inventivité et de débrouillardise au quotidien ; Alors postule ! On t’attend !

Cliquez ici pour postuler

 

Poste 3 : UN·E RESPONSABLE DU DEPARTEMENT NURITION ET SANTE (Tchad)

Les interventions d’Action contre la Faim au Tchadremontent aux années 1982 dans la région du Kanem et sont associées aux différentes crises sanitaires et nutritionnelles qu’a connues le pays. Depuis 2011, ACF au Tchad place la prévention, la détection et la prise en charge de la malnutrition aiguë sévère au cœur de son intervention. ACF a confirmé en 2015 sa volonté de baser son analyse sur une approche d’intégration de la prise en charge au sein du système de santé mais aussi en les appuyant avec une composante pratique de soin de santé primaires, de santé mentale et des projets de sécurité alimentaire.

L’intervention ACF au Tchad vise à garantir la sécurité nutritionnelle des populations au travers des programmes dans les domaines de la nutrition & santé, de la santé mentale & des pratiques de soins, de la sécurité alimentaire & des moyens d’existence, de l’eau, assainissement et hygiène, et de la gestion des désastres tout en mettant l’accent sur un travail de plaidoyer humanitaire transversal auprès des parties prenantes de ces secteurs.

Nos programmes s’intègrent dans la stratégie 2020 d’ACF au Tchad qui se décline sur 3 grands axes :

– Contribuer aux réponses aux crises et urgences humanitaires sur l’ensemble du territoire tchadien.

– Contribuer au renforcement de la sécurité nutritionnelle des populations en adressant les causes immédiates et sous-jacentes de la sous nutrition et en améliorant l’accessibilité aux services de base

– Soutenir les enjeux structurels liés à la sécurité nutritionnelle des populations

La Mission Tchad compte 229 staffs nationaux et 25 internationaux.

ACF met en œuvre des programmes santé nutrition dans 4 provinces au Tchad ( Logone oriental, Lac, Kanem et Bahr el gazel).  Les actions menées par le département santé nutrition sont basées sur le renforcement du système de santé, l’appui aux principales politiques nationales ( SSR, gratuité de soins, soins de santé primaire), et l’accompagnement des communautés en vue de l’amélioration des bonnes pratiques familiales essetielles. Les programmes santé nutrition sont excécuté à travers l’approche sécurité nutriionnelle en lien avec la stratégie pays d’ACF au Tchad. Le département travaille en étroite collaboration avec l’association des femmes juristes du Tchad dans le cadre de la luttre contre les VBG.

Vous managerez directement 2 postes (Adjoint Responsable du Département Nutrition et Santé, et Pharmacien), et serez le.la manager fonctionnel.lle des responsables programmes Nutrition et Santé situés.es sur nos différentes bases.

VOTRE POSTE ET VOS RESPONSABILITÉS

Sous la supervision de l’Adjoint Directeur Pays, vous serez en charge de garantir la qualité, la pertinence et l’innovation technique de la stratégie et des interventions Nutrition & Santé sur la mission, dans le respect des standards ACF et des politiques nationales.

Plus spécifiquement, vous serez amené·e à :

  • Concevoir, capitaliser et évaluer les interventions nutritionnelles et sanitaires;
  • Suivre et coordonner les programmes dans les domaines de la nutrition et de la santé;
  • Manager l’équipe Nutrition Santé en capitale et être le manager fonctionnel des Responsables Programme Nutrition Santé sur les bases;
  • Promouvoir les approches en nutrition santé de ACF;
  • Représenter ACF et porter ses positions dans le domaine de la santé et de la nutrition

VOTRE PROFIL

  • Vous avez un profil médical/paramédical avec une spécialisation nutrition, en santé publique, ou équivalent
  • Vous avez une expérience d’au moins trois ans dans la gestion de projet humanitaire et/ou de développement sur des projets en nutrition et la santé, y compris des approches en consortium, dans l’identification de besoins, l’écriture de projet, et le reporting.
  • Vous êtes reconnu.e pour vos aptitudes managériales, en renforcement des capacités, et de coordination
  • Vous avez de l’expérience en développement de stratégie sectorielle
  • Vous avez une excellente capacité relationnelle et de représentation avec les partenaires, les autorités, et l’approche bailleur
  • Vous avez une habilité et une aisance à travailler dans un contexte volatile avec de fortes pressions sécuritaires
  • La conception et l’animation de formation est une compétence appréciée

VOS CONDITIONS D’EMPLOI

  • 12 mois de contrat à durée déterminée d’usage de droit français
  • Salaire mensuel brut d’entrée de 2450 à 2800 €en fonction de l’expérience
  • Per diem et frais de vie mensuels : 686€ (cf eurocost) nets, versés sur le terrain.
  • Allocation contexte mensuelle : 150€
  • 16% du salaire mensuel brut de remboursement assurance retraite pour les citoyens non français.
  • Transport et logement : Prise en charge des déplacements et logement collectif
  • Couverture Médicale : 100% de la prise en charge des cotisations santé (CFE + complémentaire santé) et assurance rapatriement
  • Congés et RnR : 25 jours par an, 20 RTT par an et 215€ versés pendant la période de récupération
  • Formation : Accès illimité et gratuit à la plateforme d’e-learning certifiant Crossknowledge ©

POURQUOI NOUS REJOINDRE ?

Ce poste représente l’opportunité de travailler au sein d’une équipe programme très dynamique, multiculturelle et qualifiée au service des communautés vulnérables : populations hôtes, déplacés internes, réfugiés… et d’intégrer une organisation à forte influence au Tchad.

Cliquez ici pour postuler