Le Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) recrute pour ces 04 postes (28 Septembre 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : 04 postes

Description de l'Emploi

Le programme des Volontaires des Nations unies est une agence de l’Organisation des Nations unies qui déploie des volontaires VNU pour soutenir directement sur le terrain d’autres organismes de l’ONU.

Poste 1 : Assistant de contrôle de mouvement (MINUSMA)

Détails

Mission et objectifs

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a été créée par la résolution 2100 du Conseil de sécurité du 25 avril 2013 pour appuyer les processus politiques dans le pays et s’acquitter d’un certain nombre de tâches liées à la sécurité. Il a été demandé à la Mission d’appuyer les autorités de transition du Mali dans la stabilisation du pays et la mise en œuvre de la feuille de route de transition, en mettant l’accent sur les principaux centres de population et lignes de communication, la protection des civils, le suivi des droits de l’homme, la création de conditions pour la fourniture d’une aide humanitaire et le retour des personnes déplacées, l’extension de l’autorité de l’État et la préparation de la liberté, des élections inclusives et pacifiques. (http://www.un.org/en/peacekeeping/missions/minusma).

Le contexte

• Surveiller en tout temps toutes les activités liées au mouvement du fret et du personnel au sein de la Mission; • Fourni une assistance dans les aspects du transport, y compris les marchandises nécessitant une manutention spéciale de manière sûre et efficace; • Aider à planifier et à coordonner avec succès les mouvements des contingents militaires et de police; • Traitement de la demande de vol spécial pour le mouvement des passagers et du fret qui ne peuvent pas être pris en charge correctement sur les vols réguliers; • Veiller à ce que l’appui aux déplacements soit fourni de façon sécuritaire, efficace et économique afin de répondre de façon cohérente aux exigences opérationnelles et administratives de la Mission;

Description de la tâche

Sous la supervision directe du chef MovCon avec la délégation de pouvoir, le Volontaire des Nations Unies entreprendra les tâches suivantes : • Planifier et coordonner les rotations, les déploiements et les rapatriements de l’armée et de la police • Contingents ; • Aider à planifier et à planifier le mouvement des passagers et des marchandises des unités militaires et de police fournies par les troupes et les pays contributeurs de la police. • Aider à déterminer les modes de transport les plus efficaces et les plus rentables pour les passagers et le fret (y compris les marchandises dangereuses nécessitant une manutention spéciale) à l’intérieur et/ou à l’extérieur d’une mission sur le terrain; • Coordonner les activités de transport requises avec les unités/sections de l’aviation, du transport et de la rivière et/ou les fournisseurs de services de transport commercial; • Aider et évaluer les flux projetés de passagers et de fret afin d’estimer les ressources nécessaires; • Développer le chargement de fret aérien; • S’assurer que les marchandises dangereuses sont transportées conformément à la réglementation internationale applicable en matière de marchandises dangereuses; • Planifier, organiser, coordonner et hiérarchiser les tâches assignées; • Coordonner l’horaire de vol quotidien avec le Centre des opérations aériennes de la mission pour répondre aux besoins en matière de fret ainsi qu’aux vols de mission non réguliers; • Assurer la liaison avec d’autres unités/sections de l’ONU, des organisations non gouvernementales et gouvernementales et des agences intergouvernementales sur les questions d’immigration et de douane; • Aider et analyser les flux projetés de passagers et de fret afin d’estimer les ressources nécessaires; • Traite les demandes de vol spécial pour le mouvement de passagers et de fret qui ne peuvent pas être pris en charge sur des vols réguliers; • Veiller à ce que le soutien sécuritaire, efficace et économique des mouvements soit fourni pour répondre aux exigences opérationnelles et administratives de la Mission; • Reçoit les demandes des clients par le biais de formulaires de mouvement de personnel (MOP) et de demande de mouvement de cargaison (CMR) pour le transport de passagers et de marchandises (y compris les marchandises dangereuses nécessitant une manutention spéciale) à l’intérieur et / ou à l’extérieur d’une mission sur le terrain; • Enregistre des données statistiques sur le mouvement des passagers et des marchandises (y compris les marchandises dangereuses nécessitant une manutention spéciale) à l’intérieur et / ou à l’extérieur d’une mission sur le terrain; • Reçoit l’excédent de bagages personnels et de fret (y compris les marchandises dangereuses nécessitant une manutention spéciale) des clients; • Prépare les bagages et la cargaison pour le transport (pesée, emballage plastique, étiquetage, etc.) conformément à la destination requise; • Coordonner les modalités de transport jusqu’à l’installation d’embarquement; • Coordonner la fourniture de services de manutention de passagers et de marchandises (y compris les marchandises dangereuses nécessitant une manutention spéciale) à l’appui d’une mission sur le terrain et veiller à ce que toutes les activités soient menées conformément aux règles, règlements et procédures de sécurité applicables des Nations Unies; • Compiler les manifestes des passagers et du fret et les communiquer au personnel navigant, au personnel de transport de surface et au personnel riverain; • Informe les passagers des horaires, des horaires des itinéraires et des exigences de sécurité; • Maintenir les bases de données électroniques conformément aux procédures et délais établis; • Veiller à ce que les documents de référence appropriés soient à jour, facilement accessibles et accessibles à tout le personnel concerné • S’acquitter d’autres tâches connexes au besoin; • Aider à élaborer les plans à long terme et à planifier la charge de travail; • Aider à l’élaboration de plans d’urgence du mouvement (par exemple, les plans d’évacuation des missions); • Préparer un rapport sur la pertinence des itinéraires, des aires de rassemblement, des ports, des aérodromes, des routes et des points de transbordement ferroviaire au besoin. Coordonner avec d’autres agences des Nations Unies pour les questions liées aux mouvements et s’acquitter d’autres tâches au besoin.

Critères d’éligibilité

L’âge

27 – 80

Nationalité

Le candidat doit être un ressortissant d’un pays autre que le pays d’affectation.

Exigences

Expérience requise

3 années d’expérience en contrôle du mouvement, transport multimodal, opérations aériennes, gestion logistique, ou un domaine connexe. Microsoft Office, Excel Une connaissance supplémentaire de la langue Français est souhaitable)

Domaine(s) d’expertise

Transport, logistique et inventaire

Permis de conduire

Catégorie B Requis

Langues

Anglais, Niveau: Connaissance pratique, Souhaitable

Niveau de formation requis

Enseignement secondaire

Compétences et valeurs

• Intégrité et professionnalisme : expertise démontrée dans le domaine de spécialité et capacité à faire preuve de bon jugement; un degré élevé d’autonomie, d’initiative personnelle et de capacité à devenir propriétaire; la volonté d’accepter de vastes responsabilités et la capacité de travailler de manière indépendante selon des procédures établies dans un environnement politiquement sensible, tout en faisant preuve de discrétion, d’impartialité et de neutralité; la capacité de gérer l’information de façon objective, précise et confidentielle; réactif et orienté client. • Responsabilité : mature et responsable; capacité d’opérer en conformité avec les règles et règlements organisationnels. • Engagement envers l’apprentissage continu: initiative et volonté d’acquérir de nouvelles compétences et de se tenir au courant des nouveaux développements dans le domaine d’expertise; capacité de s’adapter aux changements dans l’environnement de travail. • Planification et organisation : compétences organisationnelles et de résolution de problèmes efficaces et capacité de gérer un grand volume de travail de manière efficace et en temps opportun; capacité d’établir des priorités et de planifier, coordonner et surveiller (propre) le travail; capacité de travailler sous pression, avec des échéances conflictuelles, et de gérer plusieurs projets / activités simultanés. • Travail d’équipe et respect de la diversité : la capacité d’opérer efficacement au-delà des frontières organisationnelles; capacité d’établir et de maintenir des partenariats efficaces et des relations de travail harmonieuses dans un environnement multiculturel et multiethnique avec sensibilité et respect de la diversité et du genre; • Communication : compétences interpersonnelles avérées; de bonnes compétences en communication orale et écrite, y compris la capacité de préparer des rapports clairs et concis; capacité de faire des présentations, d’articuler les options et les positions de manière concise; la capacité de formuler et de défendre des recommandations; capacité de communiquer et de faire preuve d’empathie avec le personnel (y compris le personnel national), le personnel militaire, les bénévoles, les homologues et les interlocuteurs locaux provenant d’arrière-plans très divers; capacité à garder son sang-froid et à rester utile envers le personnel, mais objectif, sans montrer d’intérêt personnel; la capacité de transférer des informations et des connaissances à un large éventail de groupes cibles différents; • Flexibilité, adaptabilité, capacité et volonté d’opérer de manière autonome dans des environnements austères, répétitifs et potentiellement dangereux pendant de longues périodes, impliquant des difficultés physiques et peu de confort, et incluant d’éventuels déplacements importants dans la zone d’opérations; la volonté d’être transféré vers d’autres lieux d’affectation situés dans la zone d’opérations, selon que nécessaire; • Un engagement sincère envers les principes de l’engagement volontaire, y compris la solidarité, la compassion, la réciprocité et l’autonomie, et l’engagement envers les valeurs fondamentales de l’ONU.

Autres informations

Conditions de vie et remarques

Gao est un lieu d’affectation non familial. Les conditions de vie sont acceptables, mais les consignes de sécurité doivent être strictement respectées. La monnaie nationale est le Franc CFA (le taux de change d’août 2022 est de 1 US$ = 560 FCFA). Les cartes de crédit Visa sont acceptées dans certains hôtels et grandes boutiques de Bamako. Le Mali est un pays sujet au paludisme, les moustiquaires sont donc fortement recommandées. Les médicaments de base sont disponibles auprès de la Section médicale de l’ONU ou dans les pharmacies, mais des dispositions doivent être prises pour des médicaments spécialisés. Les recommandations de sécurité du Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies (UNDSS) doivent être suivies par tout le personnel des Nations Unies dans le cadre de ses affectations au Mali. Des mesures appropriées sont en place pour atténuer le risque actuel pour la sécurité du personnel de l’ONU dans le pays. Tous les Volontaires des Nations Unies, comme tout le personnel de l’ONU, suivent un briefing sur la sécurité et la formation obligatoire de 3 jours « Approches sûres et sécurisées dans les environnements de terrain » (SSAFE) à leur arrivée, où des conseils pratiques et des recommandations sont fournis concernant les menaces à la sécurité au Mali. Un briefing de sécurité supplémentaire est fourni à l’arrivée au lieu d’affectation final. Comme tout le personnel de l’ONU, les Volontaires des Nations Unies basés à Gao sont hébergés dans les locaux de l’ONU. L’hébergement fourni par l’ONU au Mali est conforme aux normes de bien-être, c’est-à-dire aux salles de bains pour femmes et hommes. Un comité de bien-être est également actif dans tous les lieux d’affectation pour assurer un accès suffisant aux produits de bien-être, y compris les approvisionnements alimentaires. Des contacts d’urgence (sécurité, soins médicaux, conseils au personnel, Bureau du programme VNU) sont mis à la disposition de tous les Volontaires des Nations Unies à leur arrivée, et chaque personne reçoit une radio VHF et un indicatif d’appel, qui peuvent être utilisés à tout moment. Dans l’intérêt d’une expérience enrichissante, les Volontaires des Nations Unies à la MINUSMA s’acquittent de leurs tâches avec souplesse, engagement et volonté de vivre et de travailler dans des conditions difficiles, notamment le chauffage et un approvisionnement limité en eau et en électricité.

Déclaration d’inclusivité

Le programme des Volontaires des Nations Unies est un programme d’égalité des chances qui accueille les candidatures de professionnels qualifiés. Nous nous engageons à atteindre la diversité en termes de sexe, de soins et de caractéristiques protégées. Dans le cadre de leur adhésion aux valeurs du programme VNU, tous les Volontaires des Nations Unies s’engagent à combattre toute forme de discrimination, et à promouvoir le respect des droits de l’homme et de la dignité individuelle, sans distinction de race, de sexe, d’identité de genre, de religion, de nationalité, d’origine ethnique, d’orientation sexuelle, de handicap, de grossesse, d’âge, de langue, d’origine sociale ou de tout autre statut.

Note sur les exigences en matière de vaccination Covid-19

Les candidats sélectionnés pour certains groupes professionnels peuvent être soumis à des exigences d’inoculation (vaccination), notamment contre le SRAS-CoV-2 (Covid-19), conformément à la politique de l’entité hôte applicable.

Cliquez ici pour postuler

Poste 2 : Assistant/e aux achats (PNUD)

Détails

Mission et objectifs

Le Programme des Nations unies pour le développement fait partie des programmes et fonds de l’ONU. Son rôle est d’aider les pays en développement en leur fournissant des conseils mais également en plaidant leurs causes pour l’octroi de dons.

Le contexte

Sous l’autorité de la Représentante Résidente Adjoint aux Oérations et la supervision directe du Spécialiste aux Achats, le volontaire des Nations Unies assistant aux Achats appuie l’unité Procurement dans ses tâches quotidiennes et assure dans la transparence et l’efficacité le processus des acquisitions dans le bureau. Elle (l) promeut une approche de qualité orientée vers les clients. . Elle(Il )travaille en étroite collaboration avec le personnel des Opérations, du programme et des projets au bureau et au siè;ge en vue de résoudre les problè;mes liés aux achats et pour des échanges d’information. Supervision, initiation, orientation et devoir de protection des Volontaires des Nations Unies. Les Volontaires des Nations Unies devraient bénéficier du devoir de protection et de diligence de l’entité hôte égal À celui de tout son personnel. L’appui de l’entité hôte au Volontaire des Nations Unies inclut, mais n’est pas limité À : Des séances d’information préliminaires sur l’organisation et sur le contexte professionnel y compris la sécurité, les procédures d’urgence, les bonnes pratiques culturelles et l’orientation vers l’environnement local ; Un appui administratif À l’arrivée, y compris l’ouverture de comptes bancaires, les demandes de permis de séjour et autres démarches officielles requises par le gouvernement hôte ou l’entité hôte?; Une orientation, un mentorat et un encadrement adéquats par un superviseur, y compris la provision d’un plan de travail clair et d’une évaluation de performance?; L’accè;s À l’espace de bureau, aux équipements de bureau, l’appui informatique et À tous les autres systè;mes et outils requis pour atteindre les objectifs de l’affectation, y compris une adresse électronique de l’entité hôte ; L’accè;s aux connaissances institutionnelles, ainsi qu’aux programmes de formation et d’apprentissage de l’entité hôte?; L’inclusion du volontaire dans le plan de sécurité ;

Description de la tâche

Sous la supervision directe de la spécialiste procurement, le Volontaire des Nations Unies assumera les tâches suivantes : GÉNÉRAL Assurer un suivi efficace et rapide des demandes d’informations, des briefings et d’autres actions, en assurant la liaison avec les unités / équipes, le cas échéant. Surveiller les demandes de biens et de services, y compris les exigences en matiè;re de réception, de paiement et de stock. Coordonner et surveiller les besoins en locaux pour l’organisation des évenements en liaison avec les unités concernées, selon les besoins. Classement : Assurer que les fichiers du procurement liés aux achats sont numérisés ,classés et facilement récupérables pour l’équipe. ACHATS Soutenir le processus d’approvisionnement du bureau pays, incluant le processus d’achat et de livraison Préparer le déroulement des achats et la liste de contrôle pour le bureau pays, conformément aux procédures du PNUD Surveiller les engagements. Maintenir et mettre À jour la liste des fournisseurs du PNUD Analyser les questions liées aux activités d’achat et fournir des informations en temps voulu sur toutes les activités d’achat relevant du domaine de responsabili. Organisation de processus d’achat y compris la préparation des RFQs, ITBs ou RFPs, ou Notices de Sélection IC, la réception des offres, leur évaluation, négocie les conditions des contrats en respect avec les rè;gles et procédures du PNUD Toute autre tâche selon les besoins du bureau En plus de ce qui précè;de, les Volontaires des Nations Unies sont censés : Renforcer leurs connaissances et compréhension du concept du volontariat en lisant la documentation mise À disposition par le programme VNU, les publications externes et prendre activement part aux activités du programme VNU, par exemple s’impliquer dans les activités commémoratives de la Journée internationale des Volontaires (JIV), le 5 décembre. Se familiariser et développer toute forme de volontariat traditionnel et/

Critères d’éligibilité

L’âge

35 – 80

Nationalité

Le candidat doit être un ressortissant ou un résident légal du pays d’affectation.

Exigences

Expérience requise

15 années d’expérience en 5 ans minimum d’expérience professionnelle

Domaine(s) d’expertise

Logistique et inventaire, Logistique et inventaire, Logistique et inventaire

Permis de conduire

Langues

Français, Niveau: Anglais courant, Requis anglais, Niveau: Connaissance pratique, Souhaitable

Niveau de formation requis

Master ou équivalent en Administration des affaires, marketing, ingénierie, logistique, mathématiques ou un domaine connexe. Un diplôme dans n’importe quel autre domaine assorti d’un certificat en logistique et/ou en administration est À considérer aussi

Compétences et valeurs

, Responsabilité, adaptabilité et flexibilité, Orientation client, Engagement et motivation, Engagement envers l’apprentissage continu, Communication, Éthique et valeurs, Intégrité, Jugement et prise de décision, Partage des connaissances, Planification et organisation, Professionnalisme, Respect de la diversité, Travail en équipe

Autres informations

Conditions de vie et remarques

La RD Congo est plus grande que l’ Europe occidentale, et par conséquent est trè;s diversifiée. Les conditions de vie – y compris le coût de la vie et la disponibilité de la nourriture, le niveau d’hébergement et les services publics – varient largement entre les lieux d’affectation. A kinshasa, le coût de vie est trè;s élevée par rapport À toutes les autres villes de la RDC. Dans la plupart des endroits, les infrastructures de base sont disponibles et un logement privé peut être loué (les coupures d’électricité et d’eau peuvent être fréquentes). Les Volontaires des Nations Unies partagent souvent leur logement. Un certain niveau de service médical est fourni À Kinshasa et dans tous les lieux d’affectation sur une base de 24/7. Les Volontaires des Nations Unies doivent être conscients qu’ils sont exposés À un certain nombre de maladies tropicales, y compris le paludisme. Les SIM et cartes de recharge sont largement disponibles. Par contre, il y a des lieux d’affectation en RDC où les réseaux mobiles ne sont pas disponibles. Dans les grandes villes (par exemple Kinshasa, Goma, Bukavu, Kisangani), les Volontaires des Nations Unies sont invités À ouvrir des comptes bancaires en Dollars Américains, tandis que dans d’autres endroits, les banques peuvent être absentes et les paiements VLA seront traités en espè;ces.

Déclaration d’inclusivité

Le programme des Volontaires des Nations Unies est un programme d’égalité des chances qui accueille les candidatures de professionnels qualifiés. Nous nous engageons à atteindre la diversité en termes de sexe, de soins et de caractéristiques protégées. Dans le cadre de leur adhésion aux valeurs du programme VNU, tous les Volontaires des Nations Unies s’engagent à combattre toute forme de discrimination, et à promouvoir le respect des droits de l’homme et de la dignité individuelle, sans distinction de race, de sexe, d’identité de genre, de religion, de nationalité, d’origine ethnique, d’orientation sexuelle, de handicap, de grossesse, d’âge, de langue, d’origine sociale ou de tout autre statut.

Note sur les exigences en matière de vaccination Covid-19

Les candidats sélectionnés pour certains groupes professionnels peuvent être soumis à des exigences d’inoculation (vaccination), notamment contre le SRAS-CoV-2 (Covid-19), conformément à la politique de l’entité hôte applicable.

Cliquez ici pour postuler

Poste 3 : Assistant Systèmes d’Information (MONUSCO)

Détails

Mission et objectifs

La MONUSCO/MONUC a été créée en 1999 sous les auspices du Département des opérations de maintien de la paix (DOMP) des Nations Unies. RCS 2277 (2016) demande à la MONUSCO de soutenir les efforts du gouvernement de la RDC en faveur de la protection des civils, par le biais d’une approche globale impliquant toutes les composantes de la MONUSCO, y compris par la réduction de la menace posée par les groupes armés congolais et étrangers et de la violence contre les civils, y compris la violence sexuelle et sexiste et la violence contre les enfants à un niveau qui peut être géré efficacement par les institutions congolaises de justice et de sécurité; et d’appuyer la stabilisation par la mise en place d’institutions étatiques fonctionnelles, professionnelles et responsables, y compris des institutions de sécurité et judiciaires. Le projet vise à mieux comprendre les violations les plus graves du droit des droits de l’homme et du droit international humanitaire en RDC et soutient la direction de la Mission par le biais de politiques et de prises de décision éclairées sur le contrôle futur des forces de sécurité par l’évaluation et l’atténuation des risques, la planification conjointe des opérations de la MONUSCO, ainsi que des efforts de plaidoyer.

Le contexte

L’affectation est en famille (KINSHASA)

Description de la tâche

Sous la supervision directe du superviseur de l’équipe de soutien à la clientèle (CS), les tâches de l’assistant des systèmes d’information comprendront, sans toutefois s’y limiter, les suivantes : • Aide à la réception et à l’enregistrement des demandes de service dans le système automatisé de gestion des demandes • Aide aux tâches liées aux demandes de service planifiées, y compris le remplacement de l’équipement, l’installation / désinstallation de l’équipement, l’installation de logiciels, la connexion LAN, les retours en stock, les études de site, etc. • Aide à fournir une formation de base aux utilisateurs finaux sur l’utilisation des systèmes et applications standard • Fournit des informations sur les éventuelles ébauches pour l’utilisateur final et / ou la documentation technique • Enregistre toutes les actions dans le système de suivi automatisé, les étapes prises pour résoudre le problème ou terminer la tâche, les problèmes rencontrés, l’état, l’état d’escalade et d’autres mesures connexes • Transmet les problèmes/tâches aux parties appropriées conformément à la procédure établie; surveille les problèmes jusqu’à leur résolution; détecte les tendances des problèmes et consulte le superviseur pour recommander des solutions • Effectuer la livraison de l’ordre de travail pour les ordinateurs, les accessoires et l’équipement connexe, au besoin, et assurer le suivi des ordres de travail; • Fournir un soutien technique et opérationnel axé sur le client aux utilisateurs; • Contribuer au processus de gestion du changement, au processus de gestion des problèmes et à la base de connaissances, par exemple en aidant à créer des documents pour accélérer l’exécution des demandes de service / résolution des incidents, et des manuels de formation; • Développe des flux de travail et des applications automatisés à l’aide de Microsoft Power Apps • Transforme les données de performance brutes en informations pertinentes via des tableaux de bord et des rapports à l’aide de Microsoft Power BI • Lorsque vous travaillez avec (y compris la supervision) du personnel national ou des homologues (non)gouvernementaux, réservez du temps dédié au développement des capacités par le biais d’un coaching, d’un mentorat et d’une formation formelle et en cours d’emploi; et • S’acquitter d’autres tâches connexes, au besoin.

Critères d’éligibilité

L’âge

27 – 80

Nationalité

Le candidat doit être un ressortissant d’un pays autre que le pays d’affectation.

Exigences

Expérience requise

3 années d’expérience en services TIC et fourniture d’un support client

Domaine(s) d’expertise

Technologie de l’information

Permis de conduire

Oui Requis

Langues

Anglais, Niveau: Courant, Requis Français, Niveau: Connaissance pratique, Souhaitable

Niveau de formation requis

Baccalauréat ou équivalent en génie des communications / technologie de l’information commerciale / génie des systèmes d’affaires / informatique / génie logiciel / technologie de l’information ou discipline connexe

Compétences et valeurs

Orientation client Professionnalisme Respect de la diversité et du genre Travail d’équipe Communication

Autres informations

Conditions de vie et remarques

La République démocratique du Congo est le deuxième plus grand pays d’Afrique et, par conséquent, est très diversifiée. Les conditions de vie varient donc d’un lieu d’affectation monusco à l’autre, toutes les commodités habituelles étant présentes dans la capitale Kinshasa, mais seulement des conditions très basiques dans les lieux d’affectation éloignés des provinces, où, par exemple, il peut n’y avoir aucune garantie d’alimentation électrique publique ni d’eau courante. La capacité de vivre et de travailler dans des conditions difficiles et difficiles des pays en développement est essentielle. L’hébergement est très cher à Kinshasa et à Lubumbashi. Les supermarchés existent dans les grandes villes (par exemple Bukavu, Kisangani), mais les articles de consommation sont généralement très chers (car tout est importé). Pour la nourriture, les marchés locaux offrent une alternative beaucoup moins chère. Tous les lieux d’affectation de la MONUSCO sont considérés comme des lieux d’affectation non familiaux, à l’exception de Kinshasa, Lubumbashi et Entebbe qui sont maintenant considérés comme des lieux d’affectation familiale, et la plupart relèvent actuellement de la phase III de la sécurité des Nations Unies (« phase de réinstallation » : le personnel recruté à l’échelle internationale est temporairement concentré ou relocalisé vers des sites/lieux spécifiés). Outre l’insécurité liée à la situation politique relativement instable ainsi qu’à diverses situations de conflit, certains endroits sont soumis à une augmentation de la criminalité de rue et résidentielle, notamment à Kinshasa et à Goma. Un certain degré de service médical est fourni dans tous les lieux d’affectation de la MONUSCO. Certains vaccins sont obligatoires pour le personnel de la MONUSCO pour entrer en RDC, tandis que d’autres sont obligatoires pour toutes les autres personnes entrantes. Il est possible que le personnel entrant de la MONUSCO, y compris les Volontaires des Nations Unies, soit invité à fournir la preuve de certains ou de tous les vaccins, bien que cela soit peu probable. Tous les Volontaires des Nations Unies doivent s’assurer qu’ils sont à jour avec toutes les vaccinations appropriées, qui devraient être clairement et correctement endossées dans le Certificat international de vaccination (« carte jaune »). Le paludisme est présent pratiquement dans toute la RDC, et il est donc recommandé de prendre une prophylaxie. L’unité monétaire est le franc congolais. Le dollar américain est l’autre monnaie préférée. Il peut être impossible d’échanger des chèques de voyage loin de la capitale. Les cartes de crédit sont généralement acceptées dans les grands hôtels uniquement à Kinshasa. Dans les grandes villes (par exemple Kinshasa, Goma, Bukavu, Kisangani), il est recommandé aux Volontaires des Nations Unies d’ouvrir des comptes bancaires en dollars américains, tandis que dans d’autres endroits, les banques peuvent être absentes (y compris les guichets automatiques) et les paiements VLA seront traités en espèces. Les Volontaires des Nations Unies ont la possibilité d’envoyer une partie de leurs allocations sur un compte bancaire à l’étranger. En plus de Français, il existe quatre langues parlées principales en RDC, à savoir le lingala, le kikongo, le tshiluba et le swahili.

Déclaration d’inclusivité

Le programme des Volontaires des Nations Unies est un programme d’égalité des chances qui accueille les candidatures de professionnels qualifiés. Nous nous engageons à atteindre la diversité en termes de sexe, de soins et de caractéristiques protégées. Dans le cadre de leur adhésion aux valeurs du programme VNU, tous les Volontaires des Nations Unies s’engagent à combattre toute forme de discrimination, et à promouvoir le respect des droits de l’homme et de la dignité individuelle, sans distinction de race, de sexe, d’identité de genre, de religion, de nationalité, d’origine ethnique, d’orientation sexuelle, de handicap, de grossesse, d’âge, de langue, d’origine sociale ou de tout autre statut.

Note sur les exigences en matière de vaccination Covid-19

Les candidats sélectionnés pour certains groupes professionnels peuvent être soumis à des exigences d’inoculation (vaccination), notamment contre le SRAS-CoV-2 (Covid-19), conformément à la politique de l’entité hôte applicable.

Cliquez ici pour postuler

Poste 4 : Ingénieur en assainissement de l’eau (MONUSCO)

Détails

Mission et objectifs

La MONUSCO/MONUC a été créée en 1999 sous les auspices du Département des opérations de maintien de la paix (DOMP) des Nations Unies. RCS 2277 (2016) demande à la MONUSCO de soutenir les efforts du gouvernement de la RDC en faveur de la protection des civils, par le biais d’une approche globale impliquant toutes les composantes de la MONUSCO, y compris par la réduction de la menace posée par les groupes armés congolais et étrangers et de la violence contre les civils, y compris la violence sexuelle et sexiste et la violence contre les enfants à un niveau qui peut être géré efficacement par les institutions congolaises de justice et de sécurité; et d’appuyer la stabilisation par la mise en place d’institutions étatiques fonctionnelles, professionnelles et responsables, y compris des institutions de sécurité et judiciaires. Le projet vise à mieux comprendre les violations les plus graves du droit des droits de l’homme et du droit international humanitaire en RDC et soutient la direction de la Mission par le biais de politiques et de prises de décision éclairées sur le contrôle futur des forces de sécurité par l’évaluation et l’atténuation des risques, la planification conjointe des opérations de la MONUSCO, ainsi que des efforts de plaidoyer.

Le contexte

L’affectation n’est pas familiale (GOMA)

Description de la tâche

Sous la supervision directe du chef de l’Unité de l’assainissement de l’eau et de l’environnement, les fonctions de l’ingénieur en eau et assainissement comprendront, sans toutefois s’y limiter, les suivantes : • Préparation des documents relatifs aux projets d’eau et d’assainissement, y compris les diagrammes, les croquis, le calcul des besoins, les dimensions des tuyaux et les capacités des éléments, la nomenclature des quantités, les spécifications et l’analyse des coûts et les estimations des coûts. • Rédiger et élaborer des rapports consolidés sur les mesures à prendre en matière d’eau et d’assainissement, les problèmes à traiter et les mesures d’atténuation des risques • Surveiller sur place l’installation de nouveaux réseaux et systèmes d’eau et d’assainissement et l’entretien des réseaux existants en guidant, instruisant et clarifiant les doutes aux entrepreneurs, à la main-d’œuvre, aux sous-traitants, impliqués dans la mise en œuvre. • Préparation de rapports de suivi et d’outils de rapport sur l’avancement des tâches d’eau et d’assainissement sur les sites. • Coordonner les tâches mentionnées ci-dessus avec d’autres travaux de construction et d’autres ingénieurs inclus dans le projet. • S’assurer que les travaux répondent aux normes de sécurité et d’environnement conformément aux codes et réglementations internationaux et aux procédures environnementales au sein de la mission; • Installer et effectuer des services d’entretien périodiques et d’urgence programmés sur tous les éléments d’eau et d’assainissement, • Effectuer des services d’entretien périodiques et d’urgence programmés sur toutes les installations et installations du camp. • Effectuer des enquêtes sur l’état actuel des installations et des éléments et préparer des rapports techniques; • Préparer les spécifications des matériaux dans le but d’augmenter les demandes de matériaux et s’assurer que les niveaux de stock minimum sont maintenus en tout temps; • Aider d’autres unités telles que les opérations, l’infrastructure, etc. au besoin; Assurer fréquemment la liaison avec le superviseur de l’Unité d’entretien des bâtiments; • Coordonner avec les bureaux extérieurs et gérer les entrées de données dans la planification des mesures environnementales et l’exécution de la mission sur la plate-forme eAPP • Identifier les projets visant à mettre en œuvre l’amélioration des bureaux et des logements pour les femmes en uniforme dans la mission de maintien de la paix • Lorsqu’il travaille avec le personnel national ou les homologues (non)gouvernementaux, y compris les partenaires d’exécution (PI), le titulaire est fortement encouragé à réserver du temps consacré au renforcement des capacités par le biais de l’encadrement, le mentorat et la formation formelle et en cours d’emploi; • Effectuer d’autres tâches connexes qui peuvent être requises.

Critères d’éligibilité

L’âge

27 – 80

Nationalité

Le candidat doit être un ressortissant d’un pays autre que le pays d’affectation.

Exigences

Expérience requise

3 années d’expérience en Génie de l’eau et de l’assainissement ou de l’environnement

Domaine(s) d’expertise

Ingénierie et construction , Energie et environnement

Permis de conduire

OUI Requis

Langues

Anglais, Niveau: Courant, Requis Français, Niveau: Connaissance pratique, Souhaitable

Niveau de formation requis

Baccalauréat ou équivalent en Génie de l’eau et de l’assainissement ou de l’environnement

Compétences et valeurs

-Intégrité et professionnalisme; -Planification et organisation; -Travail d’équipe; -Respect de la diversité; -Communication

Autres informations

Conditions de vie et remarques

La République démocratique du Congo est le deuxième plus grand pays d’Afrique et, par conséquent, est très diversifiée. Les conditions de vie varient donc d’un lieu d’affectation monusco à l’autre, toutes les commodités habituelles étant présentes dans la capitale Kinshasa, mais seulement des conditions très basiques dans les lieux d’affectation éloignés des provinces, où, par exemple, il peut n’y avoir aucune garantie d’alimentation électrique publique ni d’eau courante. La capacité de vivre et de travailler dans des conditions difficiles et difficiles des pays en développement est essentielle. L’hébergement est très cher à Kinshasa et à Lubumbashi. Les supermarchés existent dans les grandes villes (par exemple Bukavu, Kisangani), mais les articles de consommation sont généralement très chers (car tout est importé). Pour la nourriture, les marchés locaux offrent une alternative beaucoup moins chère. Tous les lieux d’affectation de la MONUSCO sont considérés comme des lieux d’affectation non familiaux, à l’exception de Kinshasa, Lubumbashi et Entebbe qui sont maintenant considérés comme des lieux d’affectation familiale, et la plupart relèvent actuellement de la phase III de la sécurité des Nations Unies (« phase de réinstallation » : le personnel recruté à l’échelle internationale est temporairement concentré ou relocalisé vers des sites/lieux spécifiés). Outre l’insécurité liée à la situation politique relativement instable ainsi qu’à diverses situations de conflit, certains endroits sont soumis à une augmentation de la criminalité de rue et résidentielle, notamment à Kinshasa et à Goma. Un certain degré de service médical est fourni dans tous les lieux d’affectation de la MONUSCO. Certains vaccins sont obligatoires pour le personnel de la MONUSCO pour entrer en RDC, tandis que d’autres sont obligatoires pour toutes les autres personnes entrantes. Il est possible que le personnel entrant de la MONUSCO, y compris les Volontaires des Nations Unies, soit invité à fournir la preuve de certains ou de tous les vaccins, bien que cela soit peu probable. Tous les Volontaires des Nations Unies doivent s’assurer qu’ils sont à jour avec toutes les vaccinations appropriées, qui devraient être clairement et correctement endossées dans le Certificat international de vaccination (« carte jaune »). Le paludisme est présent pratiquement dans toute la RDC, et il est donc recommandé de prendre une prophylaxie. L’unité monétaire est le franc congolais. Le dollar américain est l’autre monnaie préférée. Il peut être impossible d’échanger des chèques de voyage loin de la capitale. Les cartes de crédit sont généralement acceptées dans les grands hôtels uniquement à Kinshasa. Dans les grandes villes (par exemple Kinshasa, Goma, Bukavu, Kisangani), il est recommandé aux Volontaires des Nations Unies d’ouvrir des comptes bancaires en dollars américains, tandis que dans d’autres endroits, les banques peuvent être absentes (y compris les guichets automatiques) et les paiements VLA seront traités en espèces. Les Volontaires des Nations Unies ont la possibilité d’envoyer une partie de leurs allocations sur un compte bancaire à l’étranger. En plus de Français, il existe quatre langues parlées principales en RDC, à savoir le lingala, le kikongo, le tshiluba et le swahili.

Déclaration d’inclusivité

Le programme des Volontaires des Nations Unies est un programme d’égalité des chances qui accueille les candidatures de professionnels qualifiés. Nous nous engageons à atteindre la diversité en termes de sexe, de soins et de caractéristiques protégées. Dans le cadre de leur adhésion aux valeurs du programme VNU, tous les Volontaires des Nations Unies s’engagent à combattre toute forme de discrimination, et à promouvoir le respect des droits de l’homme et de la dignité individuelle, sans distinction de race, de sexe, d’identité de genre, de religion, de nationalité, d’origine ethnique, d’orientation sexuelle, de handicap, de grossesse, d’âge, de langue, d’origine sociale ou de tout autre statut.

Note sur les exigences en matière de vaccination Covid-19

Les candidats sélectionnés pour certains groupes professionnels peuvent être soumis à des exigences d’inoculation (vaccination), notamment contre le SRAS-CoV-2 (Covid-19), conformément à la politique de l’entité hôte applicable.

Cliquez ici pour postuler

Similaires