Le Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) recrute pour ces 04 postes (11 Septembre 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : 04 postes

Description de l'Emploi

Le programme des Volontaires des Nations unies est une agence de l’Organisation des Nations unies qui déploie des volontaires VNU pour soutenir directement sur le terrain d’autres organismes de l’ONU.

Poste 1 : Coordinateur Ne laissez personne de côté (UNRCO) Ghana

Détails

Mission et objectifs

Le Coordonnateur résident des Nations Unies est le représentant des Nations Unies le plus haut placé dans le pays et dirige l’équipe de pays des Nations Unies (UNCT) au Ghana, coordonnant le soutien du système des Nations Unies au gouvernement du Ghana (GoG) et aux peuples du Ghana dans la réalisation de leurs priorités de développement et des objectifs de développement durable. Pour ce faire, le Bureau du Coordonnateur résident des Nations Unies (RCO) soutient et maximise, de manière coordonnée, le travail de la Convention des Nations Unies pour permettre au Système des Nations Unies pour le développement (UNDS) de fournir une réponse intégrée collective, concertée, cohérente, opportune et menée par les pays pour aider le Ghana à atteindre ses priorités nationales, dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD) et d’autres engagements internationaux. Le système de RC réunit les parties prenantes et relie les connaissances entre les secteurs et les piliers pour faciliter les solutions qui font progresser le programme 2030 et facilitent la réalisation des ODD, offrant visibilité et synergies à partir des actifs et des capacités collectifs du système de développement des Nations Unies. Ces investissements de coordination permettent à l’UNDS d’offrir une approche intégrée et une réponse concertée aux besoins de développement grâce à un appui politique et à des interventions stratégiques qui sont catalytiques et alignées sur la vision du Ghana, augmentant l’efficacité et tirant parti des économies d’échelle dans la mesure du possible.

Le contexte

Le Bureau du Coordonnateur résident des Nations Unies aide le Coordonnateur résident des Nations Unies et l’Équipe de pays des Nations Unies (UNCT) à assurer le fonctionnement stratégique, cohérent et efficace du système des Nations Unies au Ghana dans le cadre de l’approche « UnOnag » (DaO). Le Système des coordonnateurs résidents est le principal mécanisme de coordination des activités opérationnelles du système des Nations Unies pour le développement. Le titulaire aidera le département du programme à entreprendre les tâches clés décrites. Le spécialiste de l’appui aux programmes fera partie de l’équipe qui soutient directement le Coordonnateur résident des Nations Unies. La fonction principale de la Coordination des Nations Unies est d’aider l’équipe de pays des Nations Unies à fonctionner comme un système des Nations Unies cohérent au Ghana, bien positionné et utilisant ses avantages comparatifs et son rôle distinct pour soutenir efficacement les principales priorités nationales de développement. L’UNCT est composé de 15 agences des Nations Unies résidentes et 9 agences non résidentes. L’équipe de pays des Nations Unies se réunit tous les mois pour examiner les progrès accomplis par l’UNCT dans le cadre de l’effort de mise en œuvre des Nations Unies, discuter et décider des questions stratégiques et de fond conformément à la mise en œuvre en tant que ligne directrice. En mettant fortement l’accent sur le renforcement de la prestation des services de l’ONU grâce à un système de coopération rapide bien coordonné, l’UNCT cherche à engager un Volontaire des Nations Unies, qui travaillera en étroite collaboration avec les collègues de l’OCR pour fournir le soutien programmatique nécessaire.

Description de la tâche

Sous la supervision directe de l’agent de coordination du développement, de la planification stratégique et du chef d’équipe de l’OCR, et en étroite collaboration avec l’équipe de l’OCR, le Volontaire des Nations Unies entreprendra les tâches suivantes : – Soutient le Conseil des Nations Unies et l’Équipe de pays des Nations Unies (CNUT) dans l’intégration du cadre des cinq facteurs « Ne laisser personne de côté », l’égalité des sexes et les droits de l’homme dans leurs programmes et activités, en particulier, le Cadre des Nations Unies pour la coopération au développement durable (FNUDCF) et d’autres outils clés de planification stratégique, notamment en renforçant les capacités de l’UNCT à appliquer une approche fondée sur les droits de l’homme à leurs programmes et activités, en effectuant des évaluations de la situation et une cartographie des capacités et des besoins de l’UNCT, en facilitant la coordination au niveau des pays et en agissant en tant que ressource dans les activités de programme mises en œuvre par la CNUT; – conseille le Conseil des Nations Unies relatif aux droits de l’homme et la Convention des Nations Unies sur l’élaboration de stratégies et de programmes visant à renforcer les capacités et les institutions nationales pour la promotion et la protection des droits de l’homme, l’égalité des sexes et le fait de ne laisser personne de côté sur la base d’une évaluation du contexte, des capacités et des priorités nationales et faciliter l’accès à des compétences spécifiques en matière de droits de l’homme, notamment en puisant dans les ressources et les outils disponibles dans le domaine des droits de l’homme; – Soutient la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’homme et à la promotion de la LNOB, des droits de l’homme et de l’égalité des sexes en tant que valeurs communes des Nations Unies et principes fondamentaux de programmation , en faisant respecter les normes et standards internationaux par le plaidoyer et la sensibilisation ; – Soutient l’assistance technique du Groupe de travail interinstitutions LNOB des Nations Unies afin d’assurer l’échange d’informations, l’organisation de réunions, la collaboration avec le Président pour rédiger les ordres du jour, rédiger les procès-verbaux, demander et partager les contributions, y compris les rapports périodiques des membres du Groupe LNOB ainsi que des Groupes/Missions de l’UNCT/Résultats, selon les besoins. – Soutenir les résultats et les groupes de travail inter-agences de l’ONU au Ghana avec le LNOB et les marqueurs et codage de l’égalité des sexes, du handicap, de la jeunesse et des droits de l’homme dans l’IN-FO des Nations Unies, en répondant à l’enquête normative annuelle de l’IMS et en reflétant LNOB, HRBA et GEWE dans les propositions, les notes conceptuelles et les rapports des Nations Unies (y compris le rapport sur les résultats annuels de l’UNCT). – Le cas échéant, soutien à l’intégration des droits de l’homme, de l’égalité des sexes et de la LNOB dans la réponse humanitaire et le relèvement après la crise sous la direction du Coordonnateur des relations publiques/humanitaires, en cas de déclaration d’urgence humanitaire au Ghana; – Soutient la Convention des Nations Unies sur les droits de l’homme et les partenaires nationaux (y compris le Mécanisme national d’établissement de rapports et de suivi) dans leur engagement avec les mécanismes internationaux des droits de l’homme tels que l’Examen périodique universel (EPU), les Organes conventionnels et les procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme, ainsi que ceux relevant des instruments internationaux pertinents des institutions spécialisées, notamment en appuyant la diffusion et le partage d’informations, coordonner ou faciliter les contributions de l’UNCT et le suivi programmatique des recommandations de ces organes, et aider l’UNCT à fournir un appui rapide et efficace aux missions de pays concernées des titulaires de mandats des procédures spéciales et d’autres mécanismes des Nations Unies; – Soutient l’élaboration de matériel de plaidoyer et de communication en ce qui concerne cela. – Sur demande, et sous la supervision et la direction directes du chef d’équipe de l’OCR, fournit une assistance au gouvernement et à d’autres parties prenantes nationales en vue de catalyser davantage les réponses coordonnées de l’ONU afin de renforcer les capacités nationales de promotion et de protection de la santé humaine.ts, y compris le suivi des recommandations des mécanismes des droits de l’homme. En outre, les Volontaires des Nations Unies sont tenus de : • renforcer leurs connaissances et leur compréhension du concept de volontariat en lisant les publications pertinentes du Programme des Nations Unies et les publications externes et en participant activement aux activités du Programme des Nations Unies (pour participer aux événements qui marquent la Journée internationale des volontaires) ; • Connaître et développer les formes traditionnelles et/ou locales de volontariat dans le pays d’accueil; • Réfléchir au type et à la qualité de l’action volontaire qu’ils entreprennent, y compris la participation à des activités de réflexion en cours; • Contribuer à des articles/écrits sur les expériences de terrain et les soumettre pour les publications/sites Web du programme VNU, les bulletins d’information, les communiqués de presse, etc.; • Aider au Programme de parrainage du programme VNU pour les Volontaires des Nations Unies nouvellement arrivés; • Promouvoir ou conseiller les groupes locaux dans l’utilisation du volontariat en ligne, ou encourager les individus et organisations locaux concernés à utiliser le service de volontariat en ligne du programme VNU chaque fois que cela est techniquement possible.

Critères d’éligibilité

L’âge

27 – 80

Critères d’éligibilité supplémentaires

Cette mission est financée par le gouvernement de la République d’Irlande et des critères spécifiques s’appliquent donc: – Seuls les éléments suivants sont éligibles pour postuler: les citoyens irlandais ou les ressortissants de l’Espace économique européen ayant un droit illimité de résider en Irlande ou d’avoir une déclaration de statut de réfugié du ministre de la Justice et de la Réforme législative. Le début de l’affectation est planifié le plus tôt possible.

Nationalité

Le candidat doit être un ressortissant d’un pays autre que le pays d’affectation.

Priorités du donateur

Exigences

Expérience requise

3 années d’expérience en coordination et facilitation multipartites sont hautement souhaitables; • Bonne connaissance du genre, des droits de l’homme et des questions d’inclusion sociale / Ne laisser personne de côté • Compétences efficaces en matière de communication, de réseautage et d’organisation et capacité à bien travailler en équipe; • Capacité de résumer une grande quantité d’informations et de les traduire en produits convaincants pour un public interne et externe; • Capacité à gérer plusieurs tâches simultanément; • Excellentes compétences en communication – écrite et verbale; • Capacité de travailler avec divers groupes de personnes; • Bonnes compétences analytiques et organisationnelles; • Souci du détail et discrétion; • Innovation et motivation personnelle; • Capacité de répondre avec souplesse aux demandes concurrentes, souvent à court terme; et • Compétences logicielles: Solides compétences informatiques, y compris une compétence complète dans MS Office / 365 – y compris des présentations.

Domaine(s) d’expertise

Programmes de développement, Affaires juridiques, Développement communautaire

Permis de conduire

Langues

Anglais, Niveau: Courant, Requis

Niveau de formation requis

Master ou équivalent en droits de l’homme, droit, sciences politiques, relations internationales, éducation inclusive ou autre domaine connexe. Un diplôme universitaire de premier niveau combiné à deux années supplémentaires d’expérience de travail qualifiante peut être accepté à la place du diplôme universitaire supérieur.

Compétences et valeurs

Responsabilité, adaptabilité et flexibilité, Établissement de la confiance, Orientation client, Engagement et motivation, Engagement envers l’apprentissage continu, Communication, Autonomisation des autres, Éthique et valeurs, Intégrité, Jugement et prise de décision, Partage des connaissances, Planification et organisation, Professionnalisme, Respect de la diversité, Autogestion, Conscience technologique, Travail en équipe

Autres informations

Conditions de vie et remarques

Le Ghana est un pays à revenu intermédiaire avec une population de 30 millions d’habitants. Le titulaire sera basé dans la capitale, Accra, au Ghana. Le lieu d’affectation est à distance de navettage. Le pays est généralement paisible avec des services de transport, médicaux, éducatifs et autres abordables et à portée de main. Au niveau de la mer, le climat du pays est tropical-chaud et humide avec des températures annuelles moyennes d’environ 27 ° C (80 ° F) et peu de variation quotidienne. Dans l’arrière-pays, il y a des altitudes plus élevées avec une température annuelle moyenne de 20 ° C (68 ° F), et les nuits sont généralement fraîches. Les précipitations annuelles varient de 500 centimètres (200 po) sur les pentes sud-ouest à 100 centimètres (40 po) dans les basses terres du nord. La saison sèche s’étend d’octobre à mai. Le Ghana est un pays de l’heure GMT (Greenwich Mean Time) et un lieu d’affectation familial. En ce qui concerne l’hébergement et la nourriture, les maisons et les appartements peuvent être loués de 300 $ à 800 $ par mois selon l’emplacement et les repas au restaurant coûtent entre 5 $ et 25 $. La nourriture, les produits ménagers et les vêtements peuvent être trouvés dans les magasins et les marchés locaux à des prix raisonnables. Un visa d’entrée est requis pour tous les voyageurs et doit être obtenu avant l’arrivée d’une ambassade. Le Cedi est la monnaie locale et selon le système de taux de change de l’ONU, un cedis ghanéen de 5,0 équivaut à 1 USD. Il existe des bureaux de change où les devises étrangères peuvent être échangées. Certaines banques commerciales opèrent dans le pays et les cartes Visa sont acceptées dans des hôtels, des restaurants et des centres de services très limités. Pendant les heures de pointe, le trajet peut devenir assez long à partir de certaines zones si vous vous déplacez vers le centre-ville. La marche et le vélo ne sont pas recommandés en raison des conditions de la route, de l’absence de pistes cyclables et de trottoirs ainsi qu’en termes de température avec des niveaux d’humidité élevés. La plupart des modes de transport public au Ghana, y compris les bus et les tro-tros (taxe informelle sur les minibus), sont peu coûteux, mais peuvent être erratiques et peu fiables. Pour cette raison, la plupart des expatriés vivant au Ghana choisissent de conduire leur propre véhicule ou d’engager un chauffeur pour les transporter quotidiennement. Cependant, le coût d’achat d’une voiture fiable est assez élevé et les prix de l’essence augmentent régulièrement, bien qu’il soit encore relativement bon marché par rapport à d’autres pays. La fourchette de prix pour ceux-ci diffère en fonction de l’état, du type et de l’âge du véhicule. Uber offre une alternative raisonnable et fiable. Le coût des soins de santé publics au Ghana est faible, en particulier depuis l’introduction du régime national d’assurance maladie (NHIS). Cependant, la qualité des traitements offerts par les hôpitaux publics au Ghana ne répond pas à la norme à laquelle la plupart des expatriés sont habitués. Les soins de santé privés sont une bonne option. Certains vaccins sont obligatoires pour que le personnel de l’ONU puisse entrer au Ghana, tandis que d’autres sont obligatoires pour toutes les autres personnes entrantes. Il est possible que le personnel entrant de l’ONU, y compris les volontaires de l’ONU, soit invité à fournir la preuve de certains ou de tous les vaccins à l’aéroport international de Kotoka, par exemple la vaccination contre la fièvre jaune. Tous les Volontaires des Nations Unies doivent s’assurer qu’ils sont à jour avec toutes les vaccinations appropriées, qui devraient être clairement et correctement endossées dans le Certificat international de vaccination (« carte jaune »). Le paludisme est présent pratiquement dans tout le Ghana, et il est donc recommandé de prendre une prophylaxie. La clinique des Nations Unies est basée dans l’enceinte du PNUD et accessible aux VNU. Le Ghana a été com-réparé pour sa gestion de la crise de la COVID-19 et a commencé sa campagne de vaccination. Le Ghana a été touché par l’inflation et l’augmentation du coût de la vie pour le carburant et les produits de base. En juin 2022, le taux d’inflation du Ghana s’est accéléré pour le treizième mois consécutif, atteignant 29,8%. Dans l’enquête Mercer sur le coût de la vie de 2021, Accra s’est classée 87e sur 209 villes analysées. Les coûts d’hébergement augmentent avec une forte demande et une offre insuffisante. Les coûts de transport augmentent en raison de la hausse des prix des carburants, mais restent relativement bas par rapport à d’autres pays.

Déclaration d’inclusivité

Le programme des Volontaires des Nations Unies est un programme d’égalité des chances qui accueille les candidatures de professionnels qualifiés. Nous nous engageons à atteindre la diversité en termes de sexe, de soins et de caractéristiques protégées. Dans le cadre de leur adhésion aux valeurs du programme VNU, tous les Volontaires des Nations Unies s’engagent à combattre toute forme de discrimination, et à promouvoir le respect des droits de l’homme et de la dignité individuelle, sans distinction de race, de sexe, d’identité de genre, de religion, de nationalité, d’origine ethnique, d’orientation sexuelle, de handicap, de grossesse, d’âge, de langue, d’origine sociale ou de tout autre statut.

Note sur les exigences en matière de vaccination Covid-19

Les candidats sélectionnés pour certains groupes professionnels peuvent être soumis à des exigences d’inoculation (vaccination), notamment contre le SRAS-CoV-2 (Covid-19), conformément à la politique de l’entité hôte applicable.

Cliquez ici pour postuler

Poste 2 : Conception de sites Web pour ASCOA-Cameroun (03 postes)

Détails

Mission et objectifs

Depuis le 3 novembre 2011, l’ASPECA se consacre à l’amélioration de la sensibilisation de la communauté locale au VIH/sida et à la stigmatisation qui y est associée, à la promotion de la consolidation de la paix dans la société, à la promotion de la protection de l’environnement et de la lutte contre le changement climatique, au soutien des enfants et à l’autonomisation des femmes et des filles afin d’améliorer leur participation socio-économique et de renforcer leur bien-être. Nous envisageons un monde exempt de VIH/sida, où les gens ne sont ni stigmatisés ni discriminés en raison de leur statut VIH; un monde où les femmes sont autonomisées et où les enfants sont protégés; un monde où la paix règne et où les gens vivent dans un environnement exempt de pollution et de réchauffement climatique.

Le contexte

Il / Elle travaillera en utilisant WordPress, le site doit être repensé en utilisant le thème actuel, Ce projet aidera ASCOA à réaliser son plan stratégique sur la protection de l’environnement et à le présenter en matière de protection de l’environnement. ASCOA se bat pour éradiquer les débris marins et la pollution plastique, Le site sera l’un des principaux outils pour faire du plaidoyer.

Description de la tâche

Nous sommes à la recherche d’un bénévole en ligne dévoué et expérimenté qui concevra notre site Web d’impact sur l’environnement (www.aseim.org) en utilisant un thème que nous avons apporté. Il est hébergé avec HostGator et est conçu sur WordPress. Par conséquent, vous devez être très au courant de toutes les technologies d’hébergement et de Google Analytics. la tâche principale sera la conception du site Web (notre site environnemental) et la mise à jour de notre site Web principal. Après l’achèvement de la tâche, ASCOA sera en mesure d’avoir un bon site Web environnemental.

Exigences

Expérience requise

Expertise dans les compétences à but non lucratif en conception Web, conception visuelle, UX, UI, CMS, logiciel de conception, HTML, CSS, Java, gestion du temps et communication

Langues

Anglais, Niveau: Connaissances pratiques, Requis

Autres informations

Déclaration d’inclusivité

Le programme des Volontaires des Nations Unies est un programme d’égalité des chances qui accueille les candidatures de professionnels qualifiés. Nous nous engageons à atteindre la diversité en termes de sexe, de soins et de caractéristiques protégées. Dans le cadre de leur adhésion aux valeurs du programme VNU, tous les Volontaires des Nations Unies s’engagent à combattre toute forme de discrimination, et à promouvoir le respect des droits de l’homme et de la dignité individuelle, sans distinction de race, de sexe, d’identité de genre, de religion, de nationalité, d’origine ethnique, d’orientation sexuelle, de handicap, de grossesse, d’âge, de langue, d’origine sociale ou de tout autre statut.

Cliquez ici pour postuler

Similaires