Tems surprend : « Les Nigérians ne soutiennent pas ma musique »

Tems

Crédit Photo : Music In Africa

Lors d’une interview avec Korty Eo, la chanteuse nigériane Tems a exprimé son sentiment sur le soutien qu’elle reçoit des Nigérians dans son parcours.

Elle s’est lamentée en faisant remarquer qu’elle a l’impression qu’ils ne comprennent pas ou apprécient assez.

Tems a souligné qu’elle croit que les Nigérians l’apprécient en tant que personne plutôt que d’apprécier sa musique, ce qui implique que la plupart de ses fans et supporters.

« Les Nigérians ne soutiennent pas ma musique. J’ai l’impression qu’ils ne comprennent pas ma musique ou ne l’apprécient pas assez« , a-t-elle déclaré.

Notons par ailleurs que cette situation actuelle n’est que la suite des moqueries qu’elle a subies dans le passé. En effet, l’artiste nigériane n’a pas connu une enfance paisible. À l’école, elle se faisait moquer pour son physique et sa voix qui ressemble à celle d’un homme.

Ayant grandi à Lagos au Nigeria avec son frère Tunji et sa mère, elle a révélé qu’elle était une enfant très réservée. L’artiste a confié au magazine qu’elle n’avait commencé à parler qu’à l’âge de 3 ans, mais qu’elle avait toujours aimé chanter.

« J’étais toujours dans mon propre petit monde. Je n’étais pas très sociable », a déclaré la jeune femme au magazine féminin américain.

Elle a également révélé qu’elle avait traversé différentes étapes d’évolution avant de devenir la version d’elle-même que ses fans ont appris à connaître et à aimer et qui est confiante.

La jeune Temilade, dit-elle, a grandi en étant consciente de sa voix parlante parce qu’elle ne ressemblait pas aux autres filles qui avaient des tons plus doux, même lorsqu’elle chantait. The Cut a également rapporté que « d’autres enfants l’avaient intimidée au point de pleurer« .

« Elle ne parlait pas beaucoup, n’avait pas beaucoup de cercle social et son statut de paria faisait d’elle une cible de ridicule. Parfois, elle se couvrait la tête avec un blazer, et elle se réservait principalement », a ajouté la chanteuse

Même en dehors de l’école, elle recevait souvent des commentaires et des conseils non sollicités de la part d’étrangers concernant le ton de sa voix. Cela a contribué au déclin de son estime de soi, ce qui l’a amenée à croire qu’elle « ressemblait à un garçon, ou à une grenouille, ou que sa voix était par ailleurs laide ».

« Toutes les autres filles avaient des voix douces et aiguës, moi ma voix avait une base », a déclaré Tems.

Cependant, au secondaire, elle a trouvé sa confiance sous la tutelle de son professeur de musique, devenant ainsi la femme super confiante que nous voyons aujourd’hui.

« Si vous pensez que je ressemble à un homme, je pense que c’est plutôt cool, je vais ressembler davantage à un homme, j’ai commencé à vouloir cette profondeur. Je voulais m’appuyer sur mon étrangeté », a poursuivi la chanteuse Tems.

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok.