L’UNICEF recrute un stagiaire pour ce poste (02 Août 2022)

Informations sur le Stage

Titre du Poste : Un(e) stagiaire en appui à la mise en œuvre des activités de préparation et réponse en situation d'urgence dans le domaine de la nutrition

Pays / Lieu du Stage : Bénin

Date Limite de Soumission : 15/08/2022

Description de l'Offre de Stage

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde, pour atteindre les enfants les plus défavorisés du monde. Pour sauver leur vie. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel.

Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Et nous n’abandonnons jamais.

Pour chaque enfant, [insert tagline]

Depuis presque deux ans le Bénin est exposé sur l’incursion des groupes armés qui deviennent fréquents dans les communes frontalières avec le Burkina Faso et le Niger. Ceci particulièrement dans les communes de Banikoara, Matéri, Tanguiéta, Natitingou, Karimama, Malanville et Kérou. Sans mesures et mécanismes de coordination de la préparation et la réponse adaptée à la situation d’urgence, les groupes susceptibles de souffrir davantage des conséquences d’une éventuelle crise humanitaire qui pourraient réduire les efforts consentis par les intervenants dans le domaine de la santé , le WASH et la nutrition dans cette zone.

L’Unicef ​​Bénin a entrepris des actions pour la prévention, la préparation et la réponse aux impacts potentiels de la menace sécuritaire et de la violence dans la région du nord du Bénin sur les plans programmatiques et opérationnels en s’appuyant sur les principes humanitaires. C’est dans le cadre de ces actions prioritaires de préparation à la réponse aux urgences que s’inscrit le renforcement des capacités des partenaires de la santé, WASH et nutrition en situation d’urgence.

Selon les Résultats de l’Analyse de la vulnérabilité à l’insécurité alimentaire selon la démarche analytique du « Cadre Harmonisé » qui s’est déroulée du 24 Février au 4 Mars 2022, 03 communes : Lalo (Kouffo), Athiémé (Mono) et Toffo (Atlantique) est en phase 3 dite phase de crise. Ces communes sont exposées à des chocs (sécheresse, inondations) récurrents qui ont fragilisé leur résilience. Selon cette analyse, 809 023 personnes (soit 6,26%) sont en phase de crise et arrivent des interventions immédiates d’assistance alimentaire et de protection de leurs moyens d’existence. Il s’agit des ménages pauvres et très pauvres, obligés de recourir à des stratégies d’adaptation dites de crise ou d’urgence.

Pour faire face à cette situation, l’unité de nutrition du programme Survie et épanouissement de l’enfant de l’UNCEF s’est engagée dans la dynamique d’actions concrètes dont l’appui au renforcement de capacité dans la préparation, la gestion et réponse aux urgences intégrant la santé, la nutrition, la sécurité alimentaire et le WASH.

Ce programme envisage également de jouer son rôle d’acteur majeur sur les plateformes d’analyse des informations, de proposition et de prise d’actions relatives à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

A cet effet, une enquête SMART rapide et intégrée est programmée dans 5 départements du Nord du pays afin de permettre au programme de disposer des informations à jour plus évidentes sur la santé, la nutrition, la sécurité alimentaire et le WASH et de mettre sur place un dispositif d’alerte et de veille pour la préparation et la réponse aux urgences liées à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle avec des indicateurs et outils de suivi des tendances et d’alerte précoce pour les interventions de nutrition (dans la communauté et au niveau des formations sanitaires des zones à risque.

Comment pouvez-vous faire une différence?

Le but de ce stage est de permettre à l’équipe de nutrition de disposer d’un staff d’appui pour assurer le suivi opérationnel de la mise en œuvre de ces actions suscitées sur le plan technique (appui à la collection des données, a l’analyse de base) à la mise à disposition des informations de qualité, au suivi opérationnel et administratif des actions relatives à la préparation et à la réponse aux urgences nutritionnelles.

De plus, ce stage sera effectué par une étudiante en phase de finalisation de son master en nutrition afin de lui permettre de suivre le cursus de formation des apprenants composé d’une Période de Formation en centre (PeF) suivie d’une Période d’ Application et d’évaluation des compétences (PAEC). La PAEC correspond à 6 mois de mission à effectuer en une ou plusieurs fois sur une période maximale de 18 mois.

 Tâches de la stagiaire :

  1. Appui aux préparatifs de l’atelier de réflexion sur la réponse aux urgences / et suivi de sa feuille de route (composante nutritionnelle)
  2. Appui à l’élaboration et la mise en place des outils d’évaluation / outils de veille/ early warning pour l’urgence nutritionnelle
  3. Appui à la mise en place d’un mécanisme de coordination au niveau national et décentralisée
  4. Appui à l’assurance qualité des TDR et appui technique à la conduite de l’enquête SMART dans les zones de santé (communes) sous la menace du déversement d’insécurité.
  5. Appui à la conception et la mise en place d’une base des données / outils de suivi pour la réponse à l’urgence

Domaines de compétence et résultats attendus (selon BIOFORCE)

  1. Savoir analyser le contexte dans lequel sont adaptées les activités nutritionnelles : Prend en compte la situation géopolitique du pays et de la zone d’intervention, ainsi que la situation humanitaire des populations/Analyse les enjeux géopolitiques pour la nutrition et autres aliments et biens essentiels
  2. Savoir planifier, piloter et évaluer les actions dans le domaine de la nutrition  : Élaborer les stratégies opérationnelles des actions dans le domaine de la nutrition, en lien avec l’équipe et les partenaires : Identifie les objectifs de l’intervention, étudie les possibilités d ‘action et les risques, élabore plan d’action, rédige les propositions d’action
  3. Savoir assurer le management des ressources humaines pour les activités et projets nutrition : Participe au recrutement des membres de l’équipe (enquêteurs SMART/SENS) ), encadre son équipe (définition des objectifs, planification des activités, organisation d’entretiens d’appréciation ) , renforce la communication interne et externe de son équipe, Identifie, propose et planifie les actions de formation, Anime des sessions de formation sur le domaine Nutrition, Trouve des données utiles avec certains logiciels spécifiques à la nutrition, et les analyser, Etablir des rapports nutritionnels facilitant les prises de décisions,
  4. Savoir évaluer et suivre la situation nutritionnelle : Identifier les types et les causes de sous-nutrition, Décrit les avantages et les inconvénients des systèmes de surveillance, d’alerte précoce, enquêtes et évaluations rapides, Définir, suivre et utiliser des indicateurs pertinents, Met en place un système de monitoring des programmes de prévention, Supervise l’élaboration et la mise en œuvre des programmes de prise en charge de la malnutrition, en s’assurant que tout est en ligne avec les protocoles et standards humanitaires/ ou que les actions s’en écartant sont documentées
  5. Savoir assurer la conception, la mise en œuvre et le pilotage des activités de prévention nutritionnelle  : Supervise l’élaboration et la mise en œuvre des programmes de prise en charge de la malnutrition, en s’assurant que tout est en ligne avec les protocoles et normes humanitaires/ ou que les actions s’en écartant sont documentées, S’assure de la bonne réalisation et de la pertinence des activités d’éducation à la santé à la nutrition, ainsi que des activités psycho-sociales, Met en place un système de monitoring des programmes de malnutrition , Communique avec les bénéficiaires afin de faire changer les comportements (CCC)
  6. Prend en considération le contexte pour l’élaboration et la mise en œuvre des programmes de prévention de la malnutrition,
  7. Savoir assurer la conception, la mise en œuvre et le pilotage des activités de prise en charge de la malnutrition dans le respect des guides et protocoles de référence nutrition et des normes humanitaires
  8. Savoir assurer la communication, la représentation et les relations avec les bénéficiaires et les partenaires dans le cadre des instances de coordination spécifique au secteur nutrition (autorités, cluster, médias, autres organisations)
  9. Savoir préparer et réagir efficacement aux urgences nutritionnelles
  10. Savoir participer à la logistique et aux aspects sécuritaires pour la mise en œuvre des activités de nutrition
  11. Savoir participer à la gestion financière des activités nutrition : Participer à l’élaboration des budgets des activités Nutrition, Participer à l’élaboration du prévisionnel de trésorerie mensuelle et assurer la gestion de la caisse de trésorerie ; Applique les procédures administratives et financières propres à l’organisation

Pour vous qualifier en tant que défenseur de chaque enfant que vous aurez…

  • Avoir au moins 18 ans
  • Avoir un diplôme universitaire en santé publique/ nutrition
  • Avoir une capacité de travail en équipe avec différents secteurs (santé, nutrition, jeune, genre, éducation, protection)
  • Bonne connaissance et gestion de l’outil informatique
  • Excellente capacité de communication interpersonnelle,
  • Avoir une grande capacité organisationnelle et parler couramment le on
  • Compétence dans l’analyse, l’évaluation, la documentation, la présentation et la rédaction des rapports,
  • Savoir manipuler les outils informatiques utiles à la réalisation des activités nutritionnelles
  • Savoir communiquer en anglais avec les équipes, les collaborateurs, les partenaires et les différentes autorités

Les conditions de travail

Le/la stagiaire intègrera l’équipe d’UNICEF Cotonou et travaillera en synergie avec l’équipe de la section Survie et épanouissement et particulièrement l’unité de nutrition et le bureau de zone de Parakou. Le/la stagiaire sera doté de matériel de travail par l’UNICEF.

Pour chaque enfant, vous démontrez…

Les valeurs de l’UNICEF en matière d’attention, de respect, d’intégrité, de confiance et de responsabilité (CRITA).

Pour consulter notre référentiel de compétences, rendez-vous  ici .

L’UNICEF s’engage en faveur de la diversité et de l’inclusion au sein de son effectif et encourage tous les candidats, quels que soient leur sexe, leur nationalité, leurs origines religieuses et ethniques, y compris les personnes handicapées, à postuler pour faire partie de l’organisation.

Nous offrons une  large gamme d’avantages à notre personnel , y compris un congé parental payé, des pauses d’allaitement et des aménagements raisonnables pour les personnes handicapées. L’UNICEF encourage fortement l’utilisation d’arrangements de travail flexibles.

L’UNICEF s’engage en faveur de la diversité et de l’inclusion au sein de son effectif et encourage tous les candidats, quels que soient leur sexe, leur nationalité, leurs origines religieuses et ethniques, y compris les personnes vivant avec un handicap, à postuler pour faire partie de l’organisation.

L’UNICEF applique une politique de tolérance zéro à l’égard des comportements incompatibles avec les buts et objectifs des Nations Unies et de l’UNICEF, notamment l’exploitation et les abus sexuels, le harcèlement sexuel, l’abus d’autorité et la discrimination. L’UNICEF adhère également à des principes stricts de protection de l’enfance. Tous les candidats sélectionnés devront adhérer à ces normes et principes et seront donc soumis à des vérifications rigoureuses des références et des antécédents. La vérification des antécédents comprendra la vérification des diplômes universitaires et des antécédents professionnels. Les candidats sélectionnés peuvent être tenus de fournir des informations supplémentaires pour effectuer une vérification des antécédents.

Remarques:

La mobilité est une condition d’emploi professionnel international avec l’UNICEF et une prémisse sous-jacente de la fonction publique internationale.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés et passeront à l’étape suivante du processus de sélection.

Le candidat sélectionné est seul responsable de s’assurer que le visa (applicable) et l’assurance maladie requis pour exercer les fonctions du contrat sont valides pour toute la durée du contrat. Le candidat peut également être soumis à des exigences de vaccination (vaccination), y compris contre le SRAS-CoV-2 (Covid).

Annoncé : 01 août 2022Heure
limite de l’heure standard de l’Afrique centrale : 15 août 2022Heure standard de l’Afrique centrale ouest

Cliquez ici pour postuler

Similaires