La Chine fustige les Etats-Unis, le Japon et les Philippines pour cette raison

Chine : l’incroyable mesure de Xi Jinping qui pourrait faire trembler les Etats-Unis et l’Europe

Crédit : Twitter / @upholdreality

La Chine a fustigé, ce vendredi 12 avril, les Etats-Unis, le Japon et les Philippines et défendu ses actions « légitimes » en mer de Chine méridionale, dénoncées la veille lors d’un sommet trilatéral organisé par Joe Biden à Washington.

« La Chine s’oppose fermement à tout comportement qui provoque et planifie des conflits et porte atteinte à la sécurité et aux intérêts stratégiques d’autres pays », a affirmé devant la presse Mao Ning, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Dans un avertissement clairement destiné à Pékin, le président américain Joe Biden s’est engagé jeudi à défendre les Philippines en cas « d’attaque » en mer de Chine méridionale, lors d’un sommet inédit avec les dirigeants japonais et philippin.

Le président américain a déclaré que « toute attaque contre un avion, un navire ou les forces armées philippines » dans cette zone « déclencherait la mise en oeuvre du traité de défense mutuelle » qui lie Washington et Manille.

Au nom de raisons historiques, Pékin revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, où plusieurs autres riverains (Vietnam, Philippines et Malaisie notamment) contrôlent ou souhaitent contrôler plusieurs îles et récifs.

Joe Biden a reçu à la Maison Blanche le président philippin Ferdinand Marcos et le Premier ministre Fumio Kishida lors d’un sommet trilatéral inédit, sur fond d’incidents en série impliquant la Chine dans cette zone maritime sous tension.

« Les actions de la Chine dans les mers de Chine orientale et méridionale sont légitimes, légales et irréprochables », a affirmé vendredi Mao Ning lors d’une conférence de presse régulière.

« Nous nous opposons fermement à la constitution dans la région de petites cliques fermées qui excluent les autres », a indiqué Mao Ning.

Ces derniers mois, les tensions entre la Chine et les Philippines – qui affirment de plus en plus fermement leurs revendications territoriales – ont atteint des niveaux inégalés depuis des années.

La cause: une série d’incidents depuis fin 2023 près de récifs disputés en mer de Chine méridionale.

« Bien entendu, le Japon et les Philippines peuvent tout à fait développer des relations normales avec les autres pays.

Mais ils ne doivent pas introduire dans la région (une logique de) confrontation entre camps, et encore moins s’engager dans une coopération trilatérale qui se fasse au détriment des intérêts des autres pays », a martelé Mao Ning.

Avec AFP
 

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok.