Appel à projets : Programme UNESCO-Aschberg 2021/2022 pour les artistes et les professionnels de la culture

Informations sur la Formation / Concours

Organisateur : UNESCO-Aschberg

Type de Formation : Informatique

Description de la Formation / Concours

Date limite d’inscription: 3 décembre 2021

Au moment où la pandémie de COVID-19 a considérablement fragilisé le secteur créatif et fortement perturbé la production et la distribution de biens et services culturels, l’UNESCO donne un nouvel élan au Programme UNESCO-Aschberg pour les artistes et les professionnels de la culture pour soutenir les États et les principaux acteurs dans leurs efforts pour promouvoir le statut de l’artiste et la diversité des expressions culturelles. « La pandémie de COVID-19 a eu un impact profond sur l’ensemble de l’écosystème culturel, et a encore mis en évidence sa fragilité. Comme le démontre le récent rapport de l’UNESCO sur les industries culturelles et créatives face au COVID-19, les pertes d’emplois dans ce domaine sont estimées de manière prudente à 10 millions dans le monde, ce qui suggère une baisse rapide de l’emploi qui affecte profondément les moyens de subsistance des travailleurs créatifs., souligne Ernesto Ottone Ramirez, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour la culture.

La mission du programme UNESCO-Aschberg est d’améliorer la protection sociale et économique des artistes, l’emploi décent et la circulation équilibrée des biens et services culturels. Il s’agit d’une question cruciale, largement documentée par le mouvement ResiliArt, lancé par l’UNESCO en 2020, avec plus de 270 débats impliquant des artistes, des décideurs politiques et des organisations culturelles de 110 pays. Ces consultations ont mis en évidence les lacunes des cadres juridiques, politiques et réglementaires liés au statut de l’artiste. Ils ont également réaffirmé l’importance du statut des artistes pour la croissance économique, la cohésion sociale et le développement durable. Une telle reconnaissance a des implications directes en termes de rémunération équitable, d’accès à la sécurité sociale et à la fiscalité, de liberté de circulation et d’expression artistique, etc.

Types d’activités éligibles

– Soutenir la conception ou la révision de lois, politiques, mesures, réglementations, feuilles de route, notes d’orientation ou dispositions par le biais d’ateliers de planification stratégique fondés sur des données probantes et de groupes de travail thématiques animés par des experts nationaux ou internationaux, impliquant les départements sectoriels concernés (Santé, Économie, Travail, Finance, etc.) ainsi que la société civile ;
– Des événements publics restituant les résultats de la recherche ou les recommandations politiques, et favorisant l’appropriation par les parties prenantes concernées des nouvelles réformes politiques ou juridiques ;
Débats et discussions techniques d’études de cas et de questions (inter)sectorielles liées au statut des artistes et des professionnels de la culture.

Modalités d’assistance technique

L’appui de l’UNESCO est, en principe, principalement technique (par exemple, à travers des contrats, la mise à disposition d’experts, l’organisation de réunions de consultation, la collecte et l’analyse de données, etc.).
Le soutien peut être décentralisé vers le candidat ou vers le bureau hors Siège de l’UNESCO concerné pour la mise en œuvre du projet.
Si nécessaire, l’UNESCO affectera des experts nationaux et/ou internationaux pour soutenir la mise en œuvre des interventions.
En cas d’accord contractuel entre l’UNESCO et le candidat, l’UNESCO suivra ses propres règles et règlements.
En fonction de la portée et des thèmes des interventions soumises, l’UNESCO évaluera les propositions et partagera les commentaires avec les candidats sélectionnés en vue de la finalisation de la méthodologie de mise en œuvre, du calendrier et du budget.

Pour plus d’informations:

Visitez la page Web officielle du programme UNESCO-Aschberg

Similaires