Togo : le Programme National de lutte contre les MTN recrute pour ce poste (10 Janvier 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : Chargé de projet

Niveau Requis : BAC + 4

Année d'Expérience Requise : 5 ans

Lieu du Travail : Lomé

Date de Soumission : 21/01/2022

Description de l'Emploi

1. Contexte
Afin de mieux lutter contre les onze (11) Maladies Tropicales Négligées (MTN) prioritaires pour le Togo, le pays a mis en place un Programme National de lutte contre les MTN depuis 2018. Notons que l’approche diagnostique et de prise en charge de ces MTN était centrée sur chaque maladie mais, en 2015, le Ministère de la Santé, l’Association
Allemande d’aide à la Lèpre et à la Tuberculose (DAHW) et la Fondation Anesvad se sont accordées pour appuyer le Togo pour l’approche stratégique d’intégration des MTN à Prise en Charge de Cas (PCC) dans le système sanitaire de base surtout au niveau communautaire à travers, un projet pilote dénommé : « Promotion du droit à la santé des détenteurs de droits de la Région Maritime au Togo ».
Sur la base des leçons apprises des interventions de ce projet, un Plan Stratégique national de Lutte intégrée contre l’Ulcère de Buruli (UB), la lèpre et le pian a été développé pour 2018-2020. Ce plan stratégique reposait sur trois (03) axes d’intervention à savoir : (i) rompre la chaîne de transmission et améliorer l’Hygiène de base et l´Assainissement,
améliorer la qualité du dépistage de la lèpre de l’ulcère de Buruli et du Pian ; (ii) améliorer la qualité des services de confirmation biologique et de la prise en charge globale des patients et (iii) renforcer la Gouvernance et le Leadership. Ce plan a permis la mise en œuvre en 2 phases (de janvier 2019 à avril 2021) du projet « Appui à la lutte intégrée contre l’ulcère de Buruli, la lèpre et le pian au Togo », dont une évaluation externe a été réalisée au cours du
deuxième trimestre de 2021. De cette évaluation, il est proposé une troisième phase du projet pour l’année 2022. Le présent projet représente donc un enjeu stratégique car il a pour volonté la poursuite de la mise en œuvre de l´approche d’intégration des MTN à manifestation cutanée promue par l’OMS, le Ministère de la Santé du Togo et certaines organisations internationales comme la DAHW et la Fondation Anesvad. Il s’inscrit dans la continuité des
interventions précédentes et met l’accent sur le renforcement du leadership du programme national des MTN (PNMTN) et leurs composantes transversales.

{ "slotId": "6609705222", "unitType": "responsive", "pubId": "pub-4950318892215980", "resize": "auto" }

2. Présentation du projet
2.1. Objectifs
Objectif général : Contribuer à l’éradication du pian, à l´élimination globale de la lèpre, le contrôle de l´ulcère de Buruli suivant la nouvelle feuille de route 2021-2030 de l´OMS.
Objectif spécifique : Renforcer la capacité de réponse du PNMTN pour progresser dans la lutte intégrée contre les MTN à manifestation cutanée au Togo en 2022.

2.2. Résultats
Trois principaux résultats sont attendus :
Résultat 1 : Rompre la chaîne de transmission et amélioration de l’hygiène et assainissement, de la qualité du dépistage de la lèpre, de l’UB et du Pian.
Résultat 2 : Amélioration de la qualité des services (confirmation biologique et prise en charge).
Résultat 3 : Renforcement de la Gouvernance et du Leadership de la lèpre, de l’UB et du Pian.

3. Mise en œuvre du projet
Le projet « Appui à la lutte intégrée contre l’ulcère de Buruli, la lèpre et le pian au Togo, phase 3 » sera mis en œuvre par le consortium composé par le Programme National de lutte contre les MTN (PNMTN), la DAWH et la Fondation Anesvad.
Pour une bonne exécution du projet, le consortium des parties prenantes est doté d’une équipe de gestion composée par les personnes ressources des trois structures. Ce management team peut faire appel aux experts et aux spécialistes pour l’assister du point de vue technique en tant que consultations pour la bonne exécution du projet.
– Le management team ou équipe du projet est l’instance technique de mise en œuvre du projet.
A ce titre :
* Elle se réunit une fois par trimestre pour la coordination des activités et la validation des rapports techniques et financiers trimestriels. Elle peut se réunir plus d’une fois par trimestre si la bonne marche du projet l’exige ;
* Elle analyse et adopte le planning trimestriel des activités à mettre en œuvre ;
* Elle s’assure de la bonne coordination et du bon agencement des activités planifiées ;
* Elle analyse et procède aux différents ajustements nécessaires du planning trimestriel des activités pour une exécution harmonieuse du projet ;
* Elle réceptionne les TDR élaborés, les compile et les transmet à Anesvad pour validation ;
* Après validation des TDR par Anesvad, elle s’assure que les ressources nécessaires à la mise en œuvre des activités sont mises à disposition des parties prenantes ;
* Elle centralise les rapports mensuels et trimestriels d’activités du projet, et l’envoie à Anesvad dans les délais prescrits.
L’équipe du projet sera appuyée par un poste technique. Cette personne sera recrutée à temps plein sur les ressources du projet et sous la responsabilité d’Anesvad et de la DAHW.

4. Profil du Chargé de projet.
4.1. Formation :
– Au moins niveau Master (bac +4) sciences sociales, santé publique (Epidémiologiste de surcroit), ou gestion des projets ;
– Avoir au moins 05 ans d’expériences à un poste analogue et particulièrement dans le domaine de la santé publique et la gestion des projets de coopération internationale ;
– Avoir une bonne connaissance des questions Maladies Tropicales Négligées (MTN) à manifestation cutanée.

4.2. Compétence.
– Expérience en :
* Planification de la mise en œuvre des projets, suivi des activités et résultats des projets et évaluation des projets ;
* Renforcement des capacités dans les domaines de planification, suivi et évaluation des projets avec les partenaires ;
* Organisation et gestion des réunions, des ateliers de formations, etc.
* Bonne connaissance de la problématique des MTN en général et des MTN à manifestation cutanée en particulier ;
* Bonne connaissance de la gestion des projets, y compris l’approche genre et droits humains ;
* En plus, il ou elle doit avoir des compétences en informatique notamment les logiciels Ms word, Excel, PowerPoint, …
* Une expérience dans le domaine de l’eau, hygiène et assainissement, l’approche genre et des droits humains serait un atout ;
* Avoir travaillé avec une ONG internationale ou organisme des Nations Unies serait aussi un atout.
– Disposition personnelle :
* Grande disponibilité et capacité de travail ;
* Capacité à travailler dans un environnement professionnel multipartenaire ;
* Sens aigu des relations, esprit d’équipe, management d’équipes multiculturelles et multi partenaires ;
* Disponibilité pour faire des missions de suivi sur le terrain.
4.3. Missions
– Accompagner l’équipe du projet dans la réalisation de la planification, la mise en œuvre et le suivi des activités du projet dans l’objectif de renforcer leurs capacités dans la matière ;
– Veiller à la mise en cohérence des activités prévues par composante dans le cadre du projet ;
– Veiller au rapportage à bonne date des rapports trimestriels techniques et financiers des différentes parties prenantes du projet.
* Tâches
Le ou la chargé (e) de projet accompagne l’équipe du projet dans le suivi technique du projet, à ce titre il /elle a la charge de :
– Appuyer l’élaboration des plans d’opérations trimestriels ;
– Suivre des activités et des produits du projet avec l’équipe ;
– Appuyer l’équipe dans l’organisation des comités de pilotage avec l’appui du coordonnateur du PNMTN ;
– Appuyer la communication interne et externe sur les activités et résultats du projet ;
– L’accompagnement à l’équipe dans l’élaboration des rapports d’activités du projet (éléments techniques et financiers) conformément à la procédure d’ANESVAD ;
– Renforcer des capacités des membres de l’équipe dans la planification, le suivi et l’évaluation des projets de lutte contre les MTN, ainsi que dans la bonne gestion et transparence dans la mise en place des activités du projet ;
– Assure le lien entre Anesvad et l’équipe du projet basée au Togo.

5. Hiérarchie Directe :
Le ou la chargé (e) du projet travaillera sous l’autorité hiérarchique directe de la Fondation Anesvad et du bureau de la DAWH au Togo.

6. Disponibilité :
Janvier-décembre 2022.
Durée d’emploi : 1 an renouvelable avec une période d’essai de trois mois.
Lieu d’activités : Lomé.

7. Conditions Générales de recrutement

7.1. Modalités de recrutement
La sélection se fera par l’équipe d’Anesvad et de la DAHW.
Le processus de sélection devra s’accompagner du rapport d’analyse des candidatures et des CV de toutes les candidatures reçues.
L’avis de non-objection d’Anesvad sur le CV du candidat proposé marque l’achèvement du processus de sélection.

7.2. Dossier de candidature
Les candidats au poste devront soumettre une offre de candidature comprenant les éléments ci-après :
– Une lettre de motivation ;
– Un Curriculum Vitae (CV) détaillé mettant en évidence les références et expériences similaires au poste ;
– Les attestations certifiées pour les déclarations ou expériences figurant dans le CV ;
– La copie certifiée conforme des originaux des diplômes.

7.3 Soumission de dossier de candidature et délai
Les candidat(e)s sont invité(e)s à envoyer leurs dossiers au plus tard le 21 janvier 2022 à 17 heures 00 en Temps Universel avec pour objet : « CANDIDATURE AU POSTE DE CHARGE (E) DE PROJET 2022 » par email à :
[email protected],
[email protected],
[email protected]

Similaires