SOLIDARITÉS INTERNATIONAL recrute pour ce poste (22 Juin 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : BURKINA FASO COORDINATEUR.TRICE ADJOINT.E PDU/SAME (H/F)

Niveau Requis : Master

Lieu du Travail : Burkina Faso

Date de Soumission : 31/08/2022

Description de l'Emploi

Depuis plus de 35 ans, l’organisation d’aide humanitaire SOLIDARITÉS INTERNATIONAL s’engage à apporter une aide en cas de conflit et de catastrophe naturelle. Notre mission est d’apporter une aide aussi rapide et efficace que possible aux populations en danger en répondant à leurs besoins vitaux : eau potable, nourriture et abri.

SOLIDARITES INTERNATIONAL est arrivée au Burkina Faso en 2018, pour répondre aux besoins vitaux en EHA, abris et sécurité alimentaire des populations récemment déplacées à la suite de la crise sécuritaire frappant la région du Liptako-Gourma et à l’impact du conflit sur l’accès aux services publics EHA et aux moyens d’existence.

Actuellement, SI est membre du RRM-Frontline en consortium avec ACF, HI et DRC sur des financement ECHO et GFFO.

Depuis 2019, SI met en œuvre un important programme de réponse multisectorielle aux besoins urgent et de relèvement des populations déplacés avec BHA. Le portefeuille SAME de SI a progressivement évolué.

Depuis 2020 SI déploie des interventions en cash transfert et voucher (Redrose) sous financement AAP et BHA principalement, mais également Startfund en cours. SI est co-lead Burkina d’un consortium transfrontalier (IRC Mali Lead) financé par la DUE qui vise à appuyer la résilience et la réduction de la conflictualité dans le Nord du Burkina.

SI met en œuvre également un programme sur le Nexus EHA avec les partenaires Gret et URD sur des financements AFD et USAID, qui sont 2 nouveaux bailleurs pour la mission et pour SI en général. Enfin un déploiement est en cours dans une nouvelle région du Sahel (base de Sebba ) pour une réponse multisectorielle EHA SAME intégré à une réponse santé-nutrition leadée par PUI.

La mission est composée d’une coordination à Ouagadougou, de 3 bases terrains : Djibo, Kongoussi et Ouahigouya. La mission a pour objectif d’ouvrir une 4ième base à Sebba

A ce jour, la mission compte 190 employés avec un budget de 10 millions ;

  • Le programme concerné par le poste

Le projet intitulé (PARIC) ‘Appui à la résilience et à la réduction de la conflictualité dans les communautés de Mopti au Mali et de Soum au Burkina Faso’ est un programme de 4 ans financé par le Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’Union Européenne (FFU), dans le cadre global du Programme d’Urgence pour la stabilisation des espaces frontaliers du G5 Sahel (PDU).

Piloté par un consortium d’ONG nationales et internationales représentées par IRC Mali, il cible des zones frontalières du Mali et du Burkina Faso et comprend des interventions dans plusieurs secteurs (Nutrition, Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence, Cohésion Sociale) articulés autour d’une logique de renforcement de la résilience et de participation à la stabilisation de zones impactées par les conflits en cours et l’insécurité qui en découle pour les populations.

Le contrat entre l’Union Européenne et IRC a été signé le 31 août 2020 et est administré directement par la cellule de gestion du FFU Afrique, les délégations de l’UE (DUE) au Burkina et au Mali ayant un rôle d’appui technique et de conseil. Les accords de partenariat entre IRC et les ONG partenaires du consortium au Burkina, dont Solidarités, ont été finalisés et signés en février 2021.

Le projet est en cours de mise en œuvre, et est actuellement dans un processus de revue afin de l’adapter aux changements du contexte sécuritaire. SI est chargé de la coordination opérationnelle au Burkina Faso.

LE POSTE

En étroite collaboration avec le Coordinateur du Consortium (CdC), en poste à IRC Mali et avec le Coordinateur SAME de SI au Burkina Faso, le Coordinateur adjoint du Consortium PARIC (CaC) est le représentant du consortium pour le Burkina Faso.

Il/elle soutiendra le CdC sur l’ensemble des aspects opérationnels et assurera la gestion et le suivi du projet pour le Burkina Faso.

Il/elle mettra l’accent sur la programmation intégrée, en assurant une coordination effective et efficiente au sein de la partie burkinabé du consortium, et une bonne communication à la fois entre les différentes organisations partenaires et entre les différents managers opérationnels et les départements mutualisés (Suivi/évaluation, Finance et contrôle interne, Logistique, Accès).

Il/elle a un rôle clé dans la promotion de la collaboration au sein du groupe des ONG partenaires, cosignataires du contrat avec l’UE, et en externe (en particulier vis-à-vis des autorités et des différentes directions techniques, locales, régionales et nationales).

Il/elle soutient activement le Coordinateur de Consortium dans la direction et la revue stratégique du consortium via un suivi renforcé du contexte humanitaire et de ses perspectives d’évolution (notamment vis-à-vis de la sélection des zones d’intervention et des bénéficiaires, des activités à mettre en œuvre et des conditions sécuritaires et en termes d’accès).

Il/elle appuie les équipes techniques des partenaires au Burkina pour une bonne coordination et complémentarité dans les interventions thématiques.

Le CaC appuie également le Coordinateur SAME dans le suivi opérationnel et technique des interventions SAME de SI au Burkina Faso.

  • Liste des principales responsabilités et activités :
    • Orientation stratégique
    • Planification, mise en œuvre, suivi et évaluation de projet pour le Burkina Faso
    • Redevabilité envers les bénéficiaires, capitalisation et renforcement des connaissances institutionnelles
    • Gestion financière et logistique du consortium
    • Représentation et relations externes
    • Coordination du consortium pour le Burkina Faso
    • Gestion et développement des performances du personnel
    • Appui au Coordinateur SAME
  • Enjeux et défis spécifiques
    • Contribution à la mise à jour du cadre opérationnel du consortium pour le Burkina Faso, notamment un plan de communication et une matrice de responsabilité ;
    • Contribution à la réadaptation de la programmation Burkina Faso du projet PARIC au vu des évolutions du contexte sécuritaire ;
    • En lien avec le Coordinateur SAME SI, définition du cadre d’intervention en moyens d’existence et lancement de ces activités ;
    • Accompagnement des partenaires nationaux pour le renforcement de leur capacité opérationnelle ;
    • Renforcement des liens avec la coordination du Consortium PARIC au Mali et renforcement des initiatives et coopérations transfrontalières ;
    • Participation à la dynamique de fonctionnement de l’inter-consortia, en lien avec les 4 autres consortia présents au Burkina Faso ;

VOTRE PROFIL

  • Formation : Formation supérieure technique ou généraliste : 2) Master en relations internationales, développement et action humanitaire, sciences politiques ou équivalent ou 1) Formation technique SAME type Ingénieur Agronome
  • Expérience :
    • Avoir au moins une expérience de coordination d’un projet multisectoriel, en consortium d’ONGs internationales (une expérience avec un consortium multi-année, multi-pays est un plus). Une expérience sur un ancien projet DUE Burkina Faso (FFU Cohésion Sociale) est un plus.
      • Avoir une solide expérience comme responsable de projet, idéalement comme coordinateur programme (ou SAME).
      • Avoir des connaissances techniques SAME (des connaissances en Nutrition et Cohésion Sociale est un plus, avoir une expertise méthodologique et /ou une connaissance de programme de filets sociaux et/ou de mise en place d’AGR est un plus également)
      • Avoir une expérience (en lien avec le poste et les responsabilités) avec SI est souhaitée.
      • Une connaissance du Burkina Faso et/ou de la zone Sahélienne est vivement souhaitée.
  • Compétences / Connaissances :
    • Excellentes compétences en matière de coordination, communication, d’organisation et de hiérarchisation, capacité à mener plusieurs tâches et à soutenir et/ou à pourvoir plusieurs postes à la fois
      • De grandes capacités de gestion, et en particulier des compétences en gestion d’équipe et des capacités à fournir un soutien technique à distance
      • Capacité de renforcement de compétence et d’accompagnement au profit de partenaires nationaux
      • Des compétences techniques solides en agriculture / élevage / développement rural / économie, et la capacité à les transférer aux équipes des partenaires (dont l’équipe SAME SI dédiée PARIC)
      • Une expérience significative dans la constitution et la supervision d’équipes diverses d’expatriés et de personnel national (en particulier de culture arabe), et un intérêt pour le renforcement des capacités
      • Une connaissance et une expérience significatives de la rédaction et de la gestion de subventions pour les principaux donateurs institutionnels, et notamment avec la DUE/EuropeAid
      • Capacité, acquise par l’expérience, à représenter professionnellement et de manière appropriée l’organisation auprès d’un large éventail d’organisations de la société civile, de groupements et d’autres organisations internationales

Qualités humaines :

• Fortes initiatives et capacités d’improvisation

• Attention démontrée aux détails et capacité à suivre les procédures, à respecter les délais et à travailler à la fois de manière indépendante et en coopération avec les membres de l’équipe

• Bonne gestion du stress

• Une flexibilité et une adaptabilité importantes

• Habitué à travailler dans des environnements politiques et sécuritaires instables

LES CONDITIONS

Statut : CDD

Salaire/indemnités : Selon l’expérience et ancienneté, à partir de 2200 euros bruts par mois. Congés payés inclut, versés mensuellement à hauteur de 10% du salaire brut.

Per diem : 550 /mois

Couverture médicale : 100% de couverture des frais médicaux, assurance rapatriement.

Congés : 7 jours ouvrés tous les 3 mois de mission, avec versement d’une indemnité de 850 USD. Octroi d’un jour de repos supplémentaire par mois travaillé.

Hébergement : Frais d’hébergement en guesthouse collective pris en charge ou en logement individuel financé par SI à hauteur du benchmark en vigueur dans la ville.

Transport : Frais de déplacements pris en charge entre le lieu de domicile contractuel et le lieu de mission.

Conditions de vie : La ville de Ouagadougou est la capitale du Burkina Faso et la plus grande ville du pays. La vie y est relativement agréable. Des règles sécuritaires existent sur la mission, ainsi, certains lieux et rues sont interdits. Il n’y a pas de couvre-feu ou risque de confinement. Une détérioration du contexte sécuritaire n’est pas à exclure. L’accès aux zones d’intervention pourra être limité.

Poste basé à Ouagadougou avec déplacements à Djibo. Conditions de vie confortables à Ouagadougou, possibilité de logement personnel ou en guest house. Conditions de vie en guesthouse très rudimentaires à Djibo.

Covid 19 :

SI recommande la vaccination contre la Covid-19, via les vaccins approuvés par l’OMS. Lorsque cela est possible, la vaccination devra se faire avant départ afin d’alléger les contraintes logistiques une fois en mission.

Comment postuler

Vous reconnaissez-vous dans cette description ? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français via le lien suivant: https://emea3.recruitmentplatform.com/syndicated/private/syd_apply.cfm?id=PI0FK026203F3VBQB6G8N8NW6&nPostingTargetID=73330

Les candidatures contenant uniquement les CV ne seront pas considérées.

SI se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

En accord avec sa Charte et son Code d’Ethique et de Comportement, Solidarités International s’astreint à un respect strict du principe de non-discrimination tout au long de son processus de recrutement.

Veuillez noter par ailleurs qu’aucune participation financière ne sera jamais demandée pour des frais liés au recrutement. Toute information allant dans ce sens serait frauduleuse.

Similaires