Oxfam recrute pour ce poste (30 Décembre 2021)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : Consultant

Année d'Expérience Requise : 5 ans, 7 ans

Lieu du Travail : KENYA

Date de Soumission : 09/01/2022

Description de l'Emploi

Oxfam est une confédération internationale de 19 organisations, travaillant avec ses partenaires et alliés, atteignant des millions de personnes dans le monde. Ensemble, nous nous attaquons aux inégalités pour mettre fin à la pauvreté et à l’injustice, maintenant et à long terme – pour un avenir égalitaire.

Oxfam opère au Kenya depuis 1963. L’orientation géographique de nos programmes a été les zones urbaines principalement la ville de Nairobi et les terres arides et semi-arides, où nous avons travaillé avec les groupes pauvres et vulnérables pour réaliser une société kenyane transformée qui lutte contre la pauvreté et l’inégalité pour revendiquer leurs droits.

Informations générales

La sous-évaluation du travail des femmes est un problème massif et invisible qui enracine la pauvreté, les inégalités et le bien-être préjudiciable dans tous les pays et toutes les régions. Il est ancré dans nos économies et nos sociétés. Par exemple, le patriarcat et le capitalisme renforcent l’attribution du travail de soins aux femmes. Le colonialisme a confié des soins et du travail domestique aux femmes noires et aux femmes appartenant à des minorités ethniques dans les pays du Sud. Cet héritage est au cœur des stéréotypes sexistes et raciaux d’aujourd’hui concernant la division du travail, la ségrégation professionnelle et la discrimination à l’égard du travail et des personnes qui font le « travail des femmes ». Une politique de développement biaisée enracine les mythes – « amener les femmes à travailler » ou « surmonter les obstacles au travail » – comme si les femmes ne travaillaient pas. Le moyen de sortir de la pauvreté est de valoriser le travail des femmes, pas de l’effacer.

Le rôle

L’objectif du conseil est :

Concevoir un programme qui visera à atteindre les résultats suivants:

  • Organisation collective de femmes et formation de coalitions pour plaider en faveur de politiques économiques justes en matière de genre avec des demandes spécifiques du secteur privé.
  • Les collectivités et le secteur privé adoptent des pratiques qui reconnaissent la contribution économique des femmes par le biais de leurs soins non rémunérés et sous-payés et de leur travail informel.
  • Les responsables publics et privés ont renforcé leur volonté d’adopter des politiques d’emploi et de travail plus favorables et des services liés aux soins, qui tiennent davantage compte des femmes et des services liés aux soins.

Le programme sera ancré sur le socle de la justice de genre et des droits des femmes dont l’objectif est de faire en sorte que les femmes au Kenya acquièrent le pouvoir sur leur vie pour participer à la vie publique et y contribuer; et s’appuiera également sur les programmes existants sur l’autonomisation et les soins économiques des femmes.

Les spécifications et qualités souhaitées du ou des consultants sont les suivantes :

  • Au moins 5-7 ans d’expérience dans l’animation d’ateliers en développement international, avec une spécialisation en genre et gouvernance
  • Une expérience avérée de travail de conseil et de conseil de haut niveau pour les OING et l’ONU dans le domaine de la conception et de l’élaboration de programmes.
  • Compétences de haute qualité et expérience démontrée dans des travaux similaires.
  • Solides compétences en analyse, en communication et en rédaction de rapports.
  • Bonnes compétences en communication orale et écrite en kiswahili et en anglais.
  • Expérience avérée de l’utilisation de méthodes participatives pour la collecte de données.
  • Expertise avérée dans l’application de l’approche fondée sur les droits à la conception des programmes
  • Excellentes compétences en facilitation et capacité à gérer les processus
  • Une compréhension de la région et des spécificités du Kenya est un avantage.

Comment présenter une demande

Les consultants intéressés (entreprises et particuliers) sont invités à soumettre leurs offres, y compris des propositions techniques et financières. Les propositions techniques doivent inclure l’interprétation des RPT, la méthodologie proposée, y compris un plan de travail détaillé et une proposition financière avec des coûts quotidiens. De même, les CV des consultants doivent être joints et trois (3) arbitres doivent être inclus dans les CV. Veuillez soumettre vos demandes au plus tard le 9ième Janvier 2022 et indiquer La demande de conseil en conception de programme de travail pour l’évaluation des femmes dans la ligne d’objet à l’adresse e-mail [email protected]**

Similaires