Mercy Corps recrute pour ce poste (26 Juillet 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : Consultant - Examen et développement du kit de formation MIYCN

Niveau Requis : Diplôme universitaire supérieur

Année d'Expérience Requise : 10 ans

Lieu du Travail : Nigéria

Date de Soumission : 31/07/2022

Description de l'Emploi

Depuis 1979, nous aidons les personnes aux prises avec les difficultés les plus difficiles à survivre – puis à prospérer. C’est le cœur de notre approche : nous aidons les communautés à transformer la crise en opportunité. Tout au long de son histoire, Mercy Corps a fait preuve d’innovation, d’opportunité et de capacité à s’adapter rapidement aux réalités changeantes.

Arrière plan

  • La fourniture d’une alimentation adéquate pendant la petite enfance et la petite enfance est une condition de base pour le développement et la promotion d’une croissance, d’une santé et d’un comportement optimaux de l’enfant. Une nutrition adéquate est définie comme l’apport et l’utilisation de suffisamment d’énergie et de nutriments pour maintenir le bien-être, la santé et la productivité d’un individu, dans ce cas, l’enfant. La période de la naissance à l’âge de 2 ans est reconnue comme une période critique au cours de laquelle une nutrition adéquate doit être fournie à l’enfant pour lui permettre d’atteindre un développement optimal et son plein potentiel.
  • La malnutrition est reconnue comme un problème mondial qui, en plus d’affaiblir le système immunitaire et d’aggraver les maladies, est la cause sous-jacente de plus de la moitié des décès d’enfants de moins de cinq ans. Parmi ces décès, 20% sont associés à des formes sévères et 80% à des formes légères et modérées de malnutrition. Bien plus des deux tiers des décès liés à la malnutrition surviennent au cours de la première année de vie et sont souvent associés à des pratiques alimentaires inappropriées.
  • Un apport alimentaire adéquat et des pratiques nutritionnelles saines sont les fondements d’une nation saine et productive. Le fléau de la malnutrition qui se manifeste par la sous-nutrition, la surnutrition et les carences en micronutriments est plus grave parmi les groupes les plus vulnérables de nourrissons, d’enfants, d’adolescents et de femmes enceintes et allaitantes.
  • Cela ralentit la survie, la croissance cognitive et physique, les performances scolaires, la croissance économique et perpétue la pauvreté, y compris les récidives de morbidité et de mortalité ; réduisant ainsi le progrès économique des nations d’au moins 8% en raison des pertes de productivité directes et des pertes indirectes dues à une altération de la cognition et des résultats scolaires
  • Au Nigeria, la malnutrition est répandue, par exemple, 41 % de tous les enfants de moins de cinq ans présentent un retard de croissance, 7 % sont émaciés et 23 % souffrent d’insuffisance pondérale (Nigeria Demographic and Health Survey (NDHS) 2018 – PDF). Les causes de la malnutrition au Nigeria sont nombreuses et complexes. Les causes immédiates de la malnutrition au cours des deux premières années de la vie sont un allaitement inapproprié et des pratiques d’alimentation complémentaire associées à des taux élevés d’infections.
  • Selon le NDHS 2018 28,7% des enfants de moins de 6 mois sont exclusivement allaités. En outre, 22 % des nourrissons nigérians reçoivent des aliments complémentaires trop tôt et ils sont souvent de faible valeur nutritionnelle, la plupart du temps inadéquats en termes d’énergie, de protéines et de micronutriments tels que le fer, le zinc, l’iode et la vitamine A. La fréquence de l’alimentation est généralement faible, alors que les quantités données sont inférieures à celles requises pour l’âge des enfants.
  • La politique nationale sur la nutrition de la mère, du nourrisson et du jeune enfant (MIYCN) au Nigéria sert de cadre pour la programmation harmonisée de la MIYCN au Nigéria afin de permettre au gouvernement fédéral, à l’État et aux LGA de fournir, de renforcer et de maintenir l’alimentation nutritionnelle de la mère, du nourrisson et du jeune enfant conformément à obligation du gouvernement de revitaliser l’engagement envers la protection, la promotion et le soutien d’une nutrition optimale de la mère, du nourrisson et du jeune enfant.
  • Les preuves de la série Lancet ont montré qu’au cours des 1000 premiers jours de la vie, de la grossesse à 2 ans, une couverture de 90 % de 10 interventions nutritionnelles directes pourrait réduire la malnutrition chronique de 20 %, la mortalité de 15 % et la prévalence de la malnutrition aiguë sévère de 60 %. %.
  • Au Nigéria, il existe un environnement politique favorable dans lequel les pratiques de nutrition de la mère, du nourrisson et du jeune enfant ont été priorisées dans le Plan d’action stratégique national pour la nutrition (NSPAN) qui a été élaboré en 2013 et révisé en 2021, ainsi que la politique nationale MIYCN, Stratégie et lignes directrices qui ont également été révisées l’année dernière. Néanmoins, le Nigéria connaît encore de faibles progrès dans la mise en œuvre de programmes à grande échelle de nutrition maternelle, infantile et du jeune enfant.
  • Le kit de formation MIYCN a été développé en 2012 par Strengthening Partnerships, Results and Innovation in Nutrition Globally (SPRING) pour aider les agents de santé à fournir des services de conseil MIYCN efficaces aux mères, pères et autres soignants.
  • Les cartes de conseil couvrent une gamme de sujets, notamment l’allaitement, l’alimentation complémentaire, la nutrition maternelle, les soins prénatals, l’hygiène, les vaccinations et les conditions de santé particulières. L’objectif global de la politique nationale sur la nutrition de la mère, du nourrisson et du jeune enfant au Nigéria est d’assurer la croissance, la protection et le développement optimaux de l’enfant nigérian de la naissance aux cinq premières années de la vie.

Objectifs de la mission

  • L’objectif de cette mission de conseil est d’examiner et de mettre à jour le kit de formation sur l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (IYCF) afin de refléter les dernières preuves et orientations à la fois au niveau national et mondial.

Le consultant travaillera sous la supervision du pôle nutrition FMoH pour :

  • Examiner le module de formation existant sur l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant au Nigéria à la lumière de la politique, de la stratégie et des directives MIYCN récemment élaborées aux niveaux national et mondial.
  • Mener une étude documentaire des preuves sur les meilleures pratiques mondiales et nationales en MIYCN
  • Faciliter les réunions techniques des parties prenantes pour fournir des commentaires et des commentaires sur le plan initial des consultants pour une version mise à jour du programme de formation.
  • Rassembler les contributions/commentaires des réunions des parties prenantes pour produire un zéro ou un premier projet et le diffuser aux parties prenantes dans les 2 semaines suivant la réunion.
  • Faciliter les réunions de finalisation et de validation du projet de module de formation.

Résultats attendus / Livrables
Le consultant devra fournir les résultats suivants :

  • Un canevas proposé pour la révision du module de formation
  • Un rapport initial finalisant l’approche technique pour la réalisation de la mission.
  • Le kit de formation MIYCN révisé ; (Brochures ANJE, Cartes de Counseling, Messages Clés, Manuel du Participant, Manuel des Formateurs).
  • Un rapport final et une présentation PowerPoint pour le résumer.

Qualifications requises
Le consultant doit posséder les qualifications suivantes :

  • Diplôme de maîtrise en nutrition de santé publique préféré. D’autres domaines étroitement liés seront considérés.
  • Au moins dix ans d’expérience de travail pertinente dans le domaine de la nutrition de la mère, du nourrisson et du jeune enfant, y compris une expérience appliquée/clinique.
  • Connaissance approfondie de la politique et des directives existantes en matière de nutrition de la mère, du nourrisson et du jeune enfant
  • Une expérience antérieure dans l’élaboration de politiques, de stratégies, de lignes directrices et de trousses ou de documents de formation est préférable
  • Capacité à écrire clairement et succinctement en anglais et à préparer des présentations PowerPoint efficaces.
  • Familiarité avec les outils analytiques et capacité à traduire des concepts théoriques en approches pratiques pour le travail opérationnel
  • Capacité à travailler efficacement avec les autres et à communiquer dans un environnement multiculturel,
  • Expérience antérieure dans l’élaboration de protocoles nationaux et de directives opérationnelles et l’intégration dans les systèmes de santé nigérians de préférence
  • Facilitateur d’atelier confiant et capacité à travailler de manière autonome et à respecter les délais
  • Excellentes aptitudes et compétences en matière de présentation.

Méthode d’application

Les candidats intéressés et qualifiés doivent envoyer leurs candidatures à:  [email protected]  en utilisant le titre du poste comme objet de l’e-mail.

Similaires