L’OIM recrute pour ces 03 postes (23 Juin 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : 03 postes

Lieu du Travail : Nigeria

Description de l'Emploi

Créée en 1951, l’OIM est la principale agence des Nations Unies pour les migrations dans le domaine de la migration et travaille en étroite collaboration avec des partenaires gouvernementaux, intergouvernementaux et non gouvernementaux. L’OIM se consacre à la promotion d’une migration humaine et ordonnée pour le bénéfice de tous. Pour ce faire, il fournit des services et des conseils aux gouvernements et aux migrants.

L’OIM s’engage en faveur d’un environnement de travail diversifié et inclusif. En savoir plus sur la diversité et l’inclusion à l’OIM sur www.iom.int/diversity. Les candidatures sont les bienvenues pour les candidats de premier et de deuxième rang, en particulier les candidates qualifiées. Pour tous les postes vacants de l’OIM, les candidatures des candidats de premier niveau qualifiés et éligibles sont examinées avant celles des candidats de deuxième niveau qualifiés et éligibles dans le processus de sélection.

POSTE 1

Consultant – Expert-Juridique International

Objectif :

L’ OIM aide en outre les autorités nigérianes compétentes à renforcer les capacités d’analyse des données des autorités frontalières afin d’identifier les tendances et les menaces liées à la traite des personnes (TiP) et au trafic illicite de migrants (SoM) afin de compléter les interventions susmentionnées. Ceci est essentiel car la prise de décision basée sur les données est plus holistique et a un impact durable. Activer les capacités de partage de données en l’absence d’un environnement propice au partage de données est futile, à cette fin, l’OIM, en coordination avec les ministères, départements et agences gouvernementaux concernés, s’emploie à mettre en place des systèmes qui permettront aux capacités de partage de données entre les pays de se développer. des analyses de menaces plus complètes. Ces capacités de partage de données doivent être étayées par des lois et pratiques solides en matière de protection des données et de confidentialité.
Nigéria est actuellement engagé dans le processus d’expansion d’un système d’information sur la gestion des frontières (BMIS), nommé MIDAS, qui a été développé par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en 2009, et actuellement opérationnel dans 5 aéroports internationaux principaux et 30 aéroports opérationnels. (PoE terrestre et maritime ainsi que les commandements d’État correspondants), créant une architecture de données/système sous le contrôle du Nigeria Immigration Service (NIS).

Contexte :
L’équipe IBM poursuit un projet pilote pour assurer un système efficace de gestion des frontières au Nigéria et pour combler les lacunes existantes dans les capacités de gestion de l’information le long de la frontière Niger-Nigéria ainsi que le manque apparent de communication solide et de coopération rationalisée entre ces des pays. La justification de cela découle du fait que la coopération entre le Niger et le Nigeria sur l’échange et le partage de données dans la gestion des frontières. reste minime ; et par conséquent, un soutien est nécessaire dans le contexte, pour lutter contre la traite et le trafic de migrants.
À cette fin, l’OIM cherche à engager un consultant juridique pour fournir les services consultatifs juridiques et réglementaires nécessaires qui aideront l’équipe de l’OIM et les partenaires concernés à faire avancer les objectifs du projet pilote. L’approche de l’OIM vise à raccourcir les canaux de communication entre les deux autorités frontalières nationales ; mieux comprendre les cadres juridiques, institutionnels et procéduraux respectifs ainsi que la nature et le type de réseaux criminels ; et de renforcer la confiance entre les procureurs et les forces de l’ordre, permettant à terme des enquêtes conjointes.

Poste : Consultant – Expert international – Service de conseil juridique et réglementaire
Unité organisationnelle : Gestion de l’immigration et des frontières (IBM) Lieu d’affectation
: À distance avec voyages
Classification de l’OIM : Consultant
Type de nomination : Consultant, 5 mois/jusqu’en novembre 2022
N° CFCV : CFCV2022 /72
Date de début estimée : Dès que possible
Date de clôture :  30 juin 2022.

Fonctions principales / Responsabilités :

Sous la supervision du responsable de programme IBM et en étroite coordination avec l’
unité de gestion de l’immigration et des frontières, le candidat retenu travaillera en tant que consultant sur les portefeuilles de projets de gestion de l’immigration et des frontières (IBM) de l’OIM « Les projets IBM sont mis en œuvre en collaboration avec le Nigeria Immigration Service (NIS) et les agents frontaliers concernés, le consultant devra :

  1. Fournir un rapport détaillé sur les conditions préalables qui doivent être remplies pour permettre au Nigeria et au Niger de conclure des accords de partage de données améliorés.
  2. Travailler avec le consultant juridique national et l’équipe IBM pour établir un groupe de travail juridique transfrontalier sur la confidentialité et la protection des données dans le cadre de l’élaboration d’un accord de partage de données entre le NIS et l’agence nigérienne comparable.
  3. Présenter les résultats au groupe de travail.
  4. Préparer un rapport préliminaire contenant des dispositions types sur un accord bilatéral de partage de données entre le Nigéria et le Niger.
  5. Présenter le rapport aux agences nigérianes compétentes.
  6. Participer aux réunions du groupe de travail juridique transfrontalier à mettre en place.
  7. Guider le consultant national et l’équipe de l’OIM dans leur travail concernant le renforcement du partage de données au Nigeria. Il convient de noter que la responsabilité substantielle de ce travail incombe au consultant national. Le consultant international ne fournira que des opinions et des commentaires sur le travail du consultant national.
  8. En coordination avec l’OIM Nigeria, soutenir la facilitation de l’activité de mentorat entre pairs (simulations de scénarios, visites d’étude internationales, etc.) pour les responsables nigérians chargés de l’application des lois.
  9. En coordination avec l’équipe de l’OIM, contribuer à la mise en œuvre des activités menées tout au long de la durée de cette consultation.
  10. Suite à l’élaboration de cadres nationaux de gestion des données juridiques et opérationnelles, travailler avec l’équipe de l’OIM pour dispenser une formation au personnel frontalier et diffuser les nouveaux cadres dans les deux pays.
  11. Si nécessaire, rechercher activement la contribution des organisations internationales compétentes dans le but d’éclairer davantage le développement du régime réglementaire du Nigéria relatif à l’objet du projet ; et
  12. Préparer et soumettre un rapport à l’OIM résumant le travail effectué pas plus d’une semaine après chaque activité ; et Soumission du rapport final couvrant toute la période de consultation.

Indicateurs de performance
• Respect du calendrier d’activités convenu.
• Production de rapports dans les
délais • Approche respectueuse et coopérative avec l’équipe de l’OIM, l’INS et les autres homologues concernés.
• Intègre les besoins, les perspectives et les préoccupations liés au genre et promeut une participation égale des genres.

Qualifications et expérience requises

Éducation :
Diplôme universitaire supérieur d’une institution universitaire accréditée, de préférence en droit international, avec 5 ans d’expérience (sept ans pour les candidats titulaires uniquement d’un diplôme universitaire de premier cycle) dans le domaine et une expérience de travail en droit international

Vivre:

  1. Au moins 5 à 7 ans d’expérience professionnelle préalable en droit international.
  2. Connaissances et expérience démontrées dans la conduite de recherches, en particulier dans le domaine de la gestion et de la protection des données.
  3. Expériences et compétences démontrées dans la facilitation des consultations des parties prenantes/groupes de travail.
  4. Une expérience régionale et internationale pertinente sera un atout supplémentaire.
  5. Connaissances et expérience démontrées dans l’élaboration de SOP, en particulier dans la gestion et la protection des données. Le projet vise à identifier des experts qui remplissent les critères ci-dessus et ont démontré leur capacité à impliquer les principales parties prenantes (pouvoir judiciaire, parquet, police, société civile, etc.) pour fournir une expertise pertinente et apporter une perspective plus large dans l’élaboration de la POS.
  6. Capacité à fournir des solutions dans un environnement en évolution rapide, que ce soit en travaillant de manière indépendante ou en équipe
  7. Excellente éthique professionnelle
  8. Connaissances approfondies et capacité à rédiger et à produire des rapports écrits de haute qualité.
  9. Excellentes compétences sociales et interculturelles.
  10. Capacité à travailler avec des collègues de cultures et d’horizons professionnels variés.
  11. Engagement personnel, efficacité, empathie, flexibilité, recherche de résultats, respect de la diversité, pensée créative et organisation.
  12. Excellente compréhension des besoins, perspectives, préoccupations liés au genre et promotion de la participation égale des genres.

Langues
Maîtrise de l’anglais.

Compétences requises

Valeurs
• Inclusion et respect de la diversité : respecte et promeut les différences individuelles et culturelles ; encourage la diversité et l’inclusion dans la mesure du possible.
• Intégrité et transparence : maintient des normes éthiques élevées et agit d’une manière conforme aux principes/règles et normes de conduite de l’organisation.
• Professionnalisme : démontre sa capacité à travailler de manière calme, compétente et engagée et exerce un jugement prudent pour relever les défis quotidiens.

Compétences essentielles – indicateurs comportementaux
• Travail d’équipe : développe et promeut une collaboration efficace au sein et entre les unités pour atteindre des objectifs communs et optimiser les résultats.
• Livrer des résultats : produit et livre des résultats de qualité d’une manière axée sur le service et en temps opportun ; est orienté vers l’action et s’engage à atteindre les résultats convenus.
• Gérer et partager les connaissances : cherche en permanence à apprendre, partager les connaissances et innover.
• Responsabilité : s’approprie la réalisation des priorités de l’Organisation et assume la responsabilité de ses propres actions et du travail délégué.
• Communication : encourage et contribue à une communication claire et ouverte ; explique des sujets complexes de manière informative, inspirante et motivante.

Les autres

La nomination sera subordonnée à la certification que le candidat est médicalement apte à être nommé et à la vérification de la résidence, du visa et des autorisations par le gouvernement concerné, le cas échéant.

Les candidatures féminines sont encouragées à postuler

Comment s’inscrire:

Les candidats intéressés sont invités à remplir le formulaire sur le lien https://forms.office.com/r/P7cGX09Wby puis à soumettre leur candidature par e-mail à [email protected] en indiquant le poste postulé en objet avant 30 juin 2022.

Pour que les candidatures soient considérées comme valides, l’OIM n’accepte que les candidatures accompagnées d’une lettre de motivation d’au plus une page spécifiant la motivation de la candidature, adressée aux ressources humaines, Organisation internationale pour les migrations (OIM), et avec comme objet CFCV2022/72 Remote with voyages. Consultant (International Expert Legal and Regulatory Advisory Service)

Toutes les candidatures doivent inclure une adresse e-mail fonctionnelle, des numéros de téléphone portable et un curriculum vitae (CV) détaillé.

POSTE 2

Chauffeur

Poste : Chauffeur (sur appel) (1 poste)
Unité organisationnelle : Achats et logistique Lieu d’affectation
: Yola
Classification IOM : Horaire
Type de nomination : Contrat horaire spécial à court terme
N° SVN : CFCV2022.79
Date de début prévue : Dès que possible
Date de clôture : 5 juillet 2022

Le contexte :

Sous la supervision générale de l’agent d’approvisionnement et de logistique, et sous la supervision directe de l’assistant d’approvisionnement et de logistique, le candidat retenu sera responsable de la conduite des véhicules conformément aux règlements, règles et procédures de l ‘OIM. En particulier, il/elle devra :

  1. Conduire le véhicule de l’OIM affecté à l’appui de la mission
  2. Adhérer et se conformer au code de conduite du conducteur de l’OIM et aux directives de sécurité et de sûreté pour l’utilisation du véhicule de l’OIM
  3. Veiller à ce que le projet de véhicule de l’OIM soit utilisé uniquement à des fins officielles/autorisées, comme indiqué par le superviseur
  4. Gérer l’entretien quotidien du véhicule désigné pour assurer le contrôle technique des véhicules. Cela comprend la vérification quotidienne des pneus, des freins, de l’huile moteur, de la courroie de ventilateur, etc.
  5. Organiser les réparations mineures et s’assurer que les véhicules sont maintenus propres.
  6. assurez-vous que les véhicules entreprennent des intervalles d’entretien réguliers.
  7. assurez-vous que le véhicule a toujours le réservoir plein avant le départ pour les sorties sur le terrain.
  8. Trouvez l’itinéraire le plus direct sur les meilleures routes disponibles vers la destination.
  9. Assurez-vous que la feuille de journal quotidienne est préparée et qu’un rapport mensuel est préparé.
  10. récapitulant les statistiques liées au kilométrage, à la consommation de carburant, etc. du véhicule.
  11. Maintenez un degré élevé de confidentialité et de discrétion dans les discussions, qui impliquent l’OIM et ses fonctionnaires.
  12. Prenez les mesures préventives pour réduire les menaces potentielles pour la sécurité du personnel ou des biens de l’OIM à proximité immédiate du véhicule et le long des voies de transport.
  13. Recueillir et livrer le courrier / les documents assignés en temps opportun.
  14. Assurez-vous que les mesures requises par les règles et réglementations locales (concernant la conduite) sont prises en cas d’implication dans un accident.
  15. Rencontrer les membres du personnel de l’OIM et les invités officiels à l’aéroport et faciliter les formalités douanières au besoin.
  16. Effectuer toute autre tâche que le superviseur peut lui confier.

Qualifications et expérience requises

Formation :
• Certificat d’études secondaires/diplôme dans des domaines connexes
• Certification professionnelle en conduite/mécanique automobile.

Expérience
• Expérience antérieure dans une fonction similaire ; connaissant les routes et le terrain de l’État d’Adamawa (avec permis de conduire valide, doit passer un examen physique avec au moins deux ans d’expérience de conduite avec des acteurs humanitaires) • Compréhension de l’importance de la santé et de l’hygiène
• Proactif
• Un excellent joueur d’équipe
• Apprentissage rapide
Maîtrise des langues en anglais et haoussa / peul

Compétences requises
Le titulaire doit démontrer les compétences suivantes :

Valeur :
Inclusion et respect de la diversité
• Montre du respect et de la sensibilité envers le sexe, la culture, l’ethnicité, la religion, l’orientation sexuelle, les convictions politiques et autres différences.
• Encourage l’inclusion de tous les membres de l’équipe et des parties prenantes tout en démontrant la capacité de travailler de manière constructive avec des personnes d’horizons et d’orientations différents.
• Promouvoir les avantages de la diversité ; valorise divers points de vue et le démontre dans le travail quotidien et la prise de décision.
• Défie les préjugés, les préjugés et l’intolérance en milieu de travail.

Intégrité et transparence
• Maintient et promeut les Normes de conduite et les Statut et Règlement du personnel unifiés.
• respecte ses engagements ; gère les ressources de l’organisation de manière fiable et durable.
• Adopte et encourage la transparence, en équilibrant cela avec le besoin de discrétion et de confidentialité, le cas échéant.
• Maintient l’impartialité et prend des mesures rapides en cas de comportement non professionnel ou contraire à l’éthique.
• N’abuse pas de sa position et agit sans considération de gain personnel. Est motivé par des préoccupations professionnelles plutôt que personnelles.

Professionnalisme
• Démontre une compétence professionnelle et une maîtrise du sujet et une volonté d’améliorer ses connaissances et ses compétences.
• Cherche à élever ses normes professionnelles en soi et chez les autres par son travail et ses activités quotidiennes.
• S’adapte rapidement au changement et est décisif et polyvalent face à l’incertitude.
• Fait preuve de maîtrise de soi et de persévérance face à des problèmes difficiles et reste calme dans des situations stressantes.
• Est consciencieux et efficace pour respecter ses engagements, respecter les délais et obtenir des résultats.

Compétences de base :
Travail d’équipe
• Établit de solides relations avec ses collègues et partenaires ; s’entend bien avec les gens à tous les niveaux.
• Est pleinement conscient de l’objectif de l’équipe, respecte et comprend les responsabilités individuelles et collectives.
• Déploie volontairement des efforts supplémentaires sans qu’on le lui demande et adopte une approche « pratique » chaque fois que nécessaire pour atteindre les objectifs de l’équipe.
• Coordonne son propre travail avec celui de l’équipe pour atteindre les objectifs convenus .
Fournir des résultats
• Produit des résultats de qualité et fournit des services de qualité aux clients.
• Respecte les objectifs et les délais de livraison des produits ou services.
• Gère efficacement le temps et les ressources, en surveillant les progrès et en faisant les ajustements nécessaires.
• Montre une compréhension de son propre rôle et de ses responsabilités par rapport aux résultats attendus.
Gestion et partage des connaissances
• Se tient au courant des nouveaux développements dans son propre domaine de compétence et crée des opportunités pour des initiatives de gestion des connaissances.
• Partage volontiers ses connaissances et son apprentissage et cherche de manière proactive à apprendre des expériences des autres.
• Met les nouveaux apprentissages en pratique et s’appuie sur diverses sources d’idées et d’inspiration.
• Contribue à l’identification d’améliorations aux processus de travail et aide à leur mise en œuvre.
Responsabilité
• Accepte et donne des critiques constructives
• Suit toutes les procédures, processus et politiques pertinents
• Respecte les délais, les coûts et les exigences de qualité pour les résultats
• Surveille son propre travail pour corriger les erreurs
• Assume la responsabilité du respect des engagements et de toute lacune

Communication
• Présente l’information en utilisant un langage et une séquence d’idées faciles à comprendre pour les destinataires.
• Adapter la communication aux besoins du destinataire, poser des questions pour clarifier et manifester l’intérêt pour une communication bidirectionnelle.
• Encouragez les autres à partager leurs points de vue, en utilisant l’écoute active pour faire preuve d’ouverture et pour développer la compréhension des différentes perspectives.
• Écoutez attentivement et sincèrement les points de vue et positions des autres ; agit sur les informations reçues.

Autre
Toute offre faite au candidat en relation avec cet avis de vacance est soumise à confirmation de financement.

La nomination sera subordonnée à la certification que le candidat est médicalement apte à être nommé et à la vérification de la résidence, du visa et des autorisations par le gouvernement concerné, le cas échéant.

Seuls les candidats résidant dans le pays du lieu d’affectation à une distance de trajet du lieu d’affectation seront pris en considération.

Les femmes possédant les qualifications ci-dessus sont encouragées à postuler

Comment postuler :
Les candidats désignés sont invités à soumettre leurs candidatures par e-mail à [email protected] en indiquant le poste appliqué sur la ligne d’objet avant le mardi 5 juillet 2022 et cliquez sur ce lien https://forms. office.com/r/gxkEFfBnLh Pour que les candidatures soient soumises comme valides, l’OIM n’accepte que les candidatures accompagnées d’une lettre d’accompagnement d’au plus une page précisant la motivation de la candidature, diffusée aux ressources humaines, Organisation internationale pour les migrations (OIM) et avec comme objet CFCV2022.79 Chauffeur (On – Appel). Yola

Toutes les candidatures doivent inclure une adresse e-mail fonctionnelle, des numéros de téléphone portable et un curriculum vitae (CV) détaillé.

Veuillez noter que ce poste est ouvert uniquement aux candidats nigérians résidant au Nigeria et seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Période d’affichage : 22.06.2022 au 05.07.2022

POSTE 3

Objectif : 

Le Nigéria est actuellement engagé dans le processus d’expansion d’un système d’information sur la gestion des frontières (BMIS), nommé MIDAS, qui a été développé par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en 2009, et actuellement opérationnel dans 5 principaux aéroports internationaux et 30 points opérationnels ( PoE terrestre et maritime ainsi que les commandements d’État correspondants), créant une architecture de données/système sous le contrôle du Nigeria Immigration Service (NIS).

L’OIM aide en outre les autorités nigérianes compétentes à renforcer les capacités d’analyse des données des autorités frontalières afin d’identifier les tendances et les menaces liées à la traite des personnes (TiP) et au trafic illicite de migrants (SoM) afin de compléter les interventions susmentionnées. Ceci est essentiel car la prise de décision basée sur les données est plus holistique et a un impact durable. Activer les capacités de partage de données en l’absence d’un environnement propice au partage de données est futile, à cette fin, l’OIM, en coordination avec les ministères, départements et agences gouvernementaux concernés, s’emploie à mettre en place des systèmes qui permettront aux capacités de partage de données entre les pays concernés de se développer. des analyses de menaces plus complètes. Ces capacités de partage de données peuvent être développées,

Le contexte:

L’OIM poursuit actuellement un projet pilote visant à sécuriser et à améliorer un système efficace de gestion des frontières dans

Nigéria, et pour combler les lacunes existantes dans les capacités de gestion de l’information le long de la frontière entre le Niger et le Nigéria. Actuellement, il y a peu de preuves d’une interaction systématique entre les agences frontalières nigérianes et nigériennes, aucun accord de partage de données rationalisé n’est en place, et la coopération entre le Niger et le Nigeria sur l’échange et le partage de données dans le contexte de la gestion des frontières reste minime. Le consultant soutiendra le développement d’un accord de partage de données rationalisé et robuste entre les agences nigérianes et nigériennes compétentes en vue d’améliorer la gestion et la sécurité des frontières. L’OIM cherche à engager un consultant juridique pour fournir les services consultatifs juridiques et réglementaires nécessaires qui soutiendront cet objectif clé.

Poste : Consultant – Services consultatifs nationaux sur les questions juridiques et réglementaires
Unité organisationnelle : Gestion de l’immigration et des frontières (IBM) Lieu d’affectation
: À distance avec voyages
Classification de l’OIM : Consultant
Type de nomination : Consultant, 70 jours ouvrables/jusqu’en mars 2022
73
Date estimée de début :Dès que possible
Date de clôture : 30 juin 2022

Fonctions principales / Responsabilités : 

Sous la supervision du gestionnaire de programme IBM et en étroite coordination avec l’immigration et les frontières

Unité de gestion, le candidat retenu travaillera en tant que consultant sur les portefeuilles de projets de gestion de l’immigration et des frontières (IBM) de l’OIM « Les projets IBM sont mis en œuvre en collaboration avec le Service de l’immigration du Nigéria (NIS) et les autorités frontalières concernées. Le consultant devra :

  1. Mener une analyse situationnelle de la manière dont NIS traite les données MIDAS, y compris ses pratiques de partage de données vis-à-vis d’autres agences nigérianes ou avec des partenaires étrangers. Cette analyse doit être basée sur des informations accessibles au public, ainsi que sur l’observation des pratiques de l’INS. Cette analyse doit être remise à un groupe de travail sous la forme d’un rapport écrit.

Suite aux résultats de l’analyse de situation ci-dessus, l’expert juridique travaillera avec l’équipe de l’OIM et les partenaires gouvernementaux concernés pour encourager les gouvernements du Niger et du Nigeria à développer des accords de partage de données transfrontaliers rationalisés. DANS ce cadre, le consultant devra :

  • Organiser et présenter les résultats lors de réunions pour aider le Nigeria et le Niger à développer des accords de partage de données transfrontaliers.
    • Effectuer le travail juridique associé ; et
    • Maintenir la communication avec les agences nigérianes compétentes pour faire avancer le programme de travail
  • Le consultant juridique national travaillera en coordination avec l’équipe de l’OIM et le consultant juridique international pour fournir le soutien requis à ;
    • Entreprendre un examen de l’adéquation et de l’efficacité de la législation pertinente, des cadres juridiques, des accords bilatéraux et multilatéraux, des décisions de la CEDEAO, etc., en vue de déterminer l’adéquation des lois nigérianes sur la protection de la vie privée et des données.
    • Préparez un rapport dans le but de comprendre les processus et les cadres juridiques actuels sur qui sont les propriétaires des données, comment les données sont partagées, à qui, comment les données sont protégées et identifier les lacunes.
    • Contribuer également aux projets connexes de l’OIM, y compris, mais sans s’y limiter, soutenir le GoN dans l’établissement d’une loi sur les API au Nigeria par le biais de plaidoyers, de sensibilisations et de réunions consultatives nationales et fournir des documents blancs/d’information tout en soutenant les activités de rédaction juridique si nécessaire.
    • Faciliter les réunions bilatérales du groupe de travail menées pour initier la rédaction d’un ou plusieurs accord(s) d’échange de données entre le Nigeria et le Niger ; et
    • Préparer et soumettre des rapports à l’OIM pas plus d’une semaine après chaque activité.

La coopération judiciaire entre le Nigeria et le Niger est renforcée pour permettre une enquête conjointe.

  • Des mécanismes de coopération internationale efficaces sont essentiels pour répondre à toutes les formes de crimes transnationaux et d’activités criminelles transfrontalières. À cette fin, le pouvoir judiciaire joue un rôle essentiel dans la lutte contre le TiP et le SoM, l’approche de l’OIM vise à raccourcir les canaux de communication entre les deux autorités frontalières nationales ; mieux comprendre les cadres juridiques, institutionnels et procéduraux respectifs ainsi que la nature et le type de réseaux criminels ; et de renforcer la confiance entre les procureurs et les forces de l’ordre, permettant à terme des enquêtes conjointes.

Le consultant juridique national travaillera en coordination avec l’équipe de l’OIM et le consultant juridique international pour fournir le soutien requis à ;

  • Préparer un rapport préliminaire contenant des dispositions types qui plaideront pour la mise en œuvre du partage et de la protection des données transfrontalières entre le Nigéria et le Niger.
    • Fournir une analyse détaillée et des stratégies concrètes pour établir un environnement de traitement des données à « guichet unique » au Nigéria pour une sécurité frontalière efficace.
    • Effectuer une évaluation des instruments juridiques existants pour faciliter la coopération interinstitutions pour les fonctions d’inspection secondaire pour la coopération judiciaire et les enquêtes conjointes à tous les points de passage des frontières du Nigéria (terrestres, aériens et maritimes).
    • Consulter les agences nigérianes compétentes dans le but d’assurer la coordination réglementaire entre les agences afin de permettre une utilisation efficace des données acquises via MIDAS ;
    • Développer une relation/arrangement de travail formalisé (DST et NIS) sur l’échange et le partage conjoints de données ; et préparer un document de discussion invitant les partenaires concernés à recueillir leurs points de vue concernant la mise en œuvre du partage transfrontalier des données.
    • Élaborer un document d’information sur les mesures que le Nigéria pourrait prendre pour lui permettre de conclure des accords de partage de données améliorés avec d’autres États à moyen et à long terme.

Renforcement des capacités des responsables judiciaires et des forces de l’ordre concernés

  • Il est nécessaire de renforcer les capacités d’analyse des données des autorités frontalières nigériennes et nigérianes afin d’identifier les tendances et les menaces liées au TiP et au SoM afin de compléter les interventions susmentionnées. Ceci est essentiel car la prise de décision basée sur les données est plus holistique et a un impact durable. Activer les capacités de partage de données en l’absence d’un environnement propice au partage de données est vain, à cette fin, l’OIM propose de mettre en place des systèmes qui permettront aux capacités de partage de données entre les deux pays de développer des analyses de menaces plus complètes. Ces capacités de partage de données seront définies conformément aux lois appropriées et pertinentes sur la protection des données et la confidentialité de chaque pays. En outre,

Le consultant juridique national travaillera en coordination avec l’équipe de l’OIM et le consultant juridique international pour fournir le soutien requis à ;

  • Coordonner et participer activement à la formation et au renforcement des capacités sur l’utilisation du système MIDAS et sur la manière d’échanger ou de partager des données selon les besoins.
    • Coordonner les formations pertinentes pour le personnel frontalier et diffuser les nouveaux cadres dans les deux pays.
    • Préparer et soumettre des rapports à l’OIM pas plus d’une semaine après chaque activité.
    • Consulter activement les acteurs concernés, nationaux et internationaux dans le but d’informer davantage le développement du régime réglementaire du Nigéria dans ce domaine ; et
    • Soumission en temps voulu du rapport final basé sur la tâche globale et les livrables attendus.

Des indicateurs de performance

  • Respect du calendrier convenu des activités
    • Production de rapports dans les délais
    • Approche respectueuse et coopérative avec le NIS et les autres homologues concernés.

Qualifications et expérience requises

Éducation:

Diplôme universitaire supérieur d’une institution universitaire accréditée, de préférence en droit ou qualification / diplôme équivalent en droit. Une solide connaissance de la législation relative à la vie privée et à la protection des données est essentielle.

Vivre:

  1. Au moins 5 ans d’expérience professionnelle préalable dans le traitement de questions juridiques et de poursuites, en particulier dans le contexte régional et international.
  2. Connaissances et expérience démontrées dans la réalisation de recherches, en particulier dans le domaine de la gestion et de la protection des données.
  3. Expériences et compétences démontrées dans la facilitation des consultations des parties prenantes/groupes de travail.
  4. Une expérience régionale et internationale pertinente sera un atout supplémentaire.
  5. Connaissances et expérience démontrées dans l’élaboration de SOP, en particulier dans le domaine de la gestion et de la protection des données. Le projet vise à identifier des experts qui remplissent les critères ci-dessus et ont démontré leur capacité à impliquer les principales parties prenantes (pouvoir judiciaire, parquet, police, société civile, etc.) pour fournir une expertise pertinente et apporter une perspective plus large dans l’élaboration de la POS.
  6. Capacité à fournir des solutions dans un environnement en évolution rapide, que ce soit en travaillant de manière indépendante ou en équipe
  7. Excellente éthique professionnelle
  8. Connaissances approfondies et capacité à rédiger et à produire des rapports écrits de haute qualité.
  • Excellentes compétences sociales et interculturelles.
    • Capacité à travailler avec des collègues de cultures et d’horizons professionnels variés.
    • Engagement personnel, efficacité, empathie, flexibilité, recherche de résultats, respect de la diversité, pensée créative et organisation.
    • Excellente compréhension des besoins, perspectives, préoccupations liés au genre et promotion de la participation égale des genres.
    • Maîtrise de l’anglais.
    • La connaissance du français est souhaitable.

Langues

Maîtrise de l’anglais ; la connaissance du français est souhaitable.

Compétences requises

Valeurs

  • Inclusion et respect de la diversité : respecte et promeut les différences individuelles et culturelles ; encourage la diversité et l’inclusion dans la mesure du possible.
  • Intégrité et transparence : maintient des normes éthiques élevées et agit d’une manière conforme aux principes/règles organisationnelles et aux normes de conduite.
  • Professionnalisme : démontre sa capacité à travailler de manière calme, compétente et engagée et exerce un jugement prudent pour relever les défis quotidiens.

Compétences essentielles – indicateurs comportementaux

  • Travail d’équipe : développe et promeut une collaboration efficace au sein et entre les unités pour atteindre des objectifs communs et optimiser les résultats.
  • Fournir des résultats : produit et fournit des résultats de qualité de manière axée sur le service et en temps opportun ; est orienté vers l’action et s’engage à atteindre les résultats convenus.
  • Gérer et partager les connaissances : cherche en permanence à apprendre, à partager les connaissances et à innover.
  • Responsabilité : s’approprie la réalisation des priorités de l’Organisation et assume la responsabilité de ses propres actions et du travail délégué.
  • Communication : encourage et contribue à une communication claire et ouverte ; explique des questions complexes de manière informative, inspirante et motivante.

Les autres

La nomination sera subordonnée à la certification que le candidat est médicalement apte à être nommé et à la vérification de la résidence, du visa et des autorisations par le gouvernement concerné, le cas échéant.

Les candidatures féminines sont encouragées à postuler

Comment s’inscrire:

Les candidats intéressés sont invités à remplir le formulaire sur le lien https://forms.office.com/r/kn4ybUTsBG puis à soumettre leur candidature par e-mail à [email protected] en indiquant le poste postulé sur la ligne d’objet avant le 30 juin 2022.

Pour que les candidatures soient considérées comme valides, l’OIM n’accepte que les candidatures accompagnées d’une lettre d’accompagnement d’au plus une page précisant la motivation de la candidature, adressée aux ressources humaines, Organisation internationale pour les migrations (OIM ) et avec comme objet CFCV2022/73. Consultant à distance avec les voyages ( services consultatifs juridiques et réglementaires nationaux)

Toutes les candidatures doivent inclure une adresse e-mail fonctionnelle, des numéros de téléphone portable et un curriculum vitae (CV) détaillé.

Similaires