L’OIM recrute pour ce poste (20 Juin 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : Agent de sécurité sur le terrain

Niveau Requis : Master

Lieu du Travail : Mali

Date de Soumission : 30/06/2022

Description de l'Emploi

Créée en 1951, l’OIM est une organisation apparentée aux Nations Unies et, en tant que principale agence des Nations Unies dans le domaine de la migration, travaille en étroite collaboration avec des  partenaires gouvernementaux, intergouvernementaux et non gouvernementaux. L’OIM se consacre à la promotion d’une migration humaine et ordonnée pour le bénéfice de tous. Pour ce faire, il fournit des services et des conseils aux gouvernements et aux migrants.

L’OIM s’engage en faveur d’un environnement de travail diversifié et inclusif. En savoir plus sur la diversité et l’inclusion à l’OIM sur  www.iom.int/diversity.

Les candidatures sont les bienvenues pour les candidats de premier et de deuxième rang, en particulier les candidatures féminines qualifiées ainsi que les candidatures des pays membres non représentés de l’OIM. Pour tous les postes vacants de l’OIM, les candidatures des candidats de premier niveau qualifiés et éligibles sont examinées avant celles des candidats de deuxième niveau qualifiés et éligibles dans le processus de sélection.

Aux fins de cette vacance, les personnes suivantes sont considérées comme des candidats de premier rang :

1. Candidats internes

2. Candidats des États membres non représentés suivants :

Antigua-et-Barbuda; Aruba (Pays-Bas); Bostwana ; Cap-Vert ; Comores ; Congo (le); Les Îles Cook; Cuba; Curacao; Fidji ; Grenade ; Guinée-Bissau ; Guyane; Saint-Siège ; Islande; Royaume d’Eswatini ; Kiribati ; République démocratique populaire lao (la); Lettonie; Libye; Madagascar; Iles Marshall; Micronésie (États fédérés de); Monténégro; Namibie ; Nauru ; Palaos ; Saint-Christophe-et-Niévès; Sainte-Lucie; Saint-Vincent-et-les-Grenadines; Samoa ; Sao Tomé et Principe ; Les Seychelles; Îles Salomon; Surinam ; Les Bahamas; Timor oriental ; Tonga ; tuvalu; Vanuatu

Les candidats de deuxième niveau comprennent :

Tous les candidats externes, à l’exception des candidats des États membres non représentés.

  • Le contexte:

Le Bureau de la sécurité du personnel (OSS) est chargé de diriger la gestion de la politique de sûreté/sécurité et le soutien opérationnel de la mission afin de permettre la mise en œuvre et l’exécution les plus sûres et les plus efficaces des programmes et activités de l’OIM.

Sous la supervision administrative quotidienne directe du chef de mission (COM), et sous la supervision opérationnelle directe et la responsabilité de gestion du responsable régional de la sécurité (RSO), le candidat retenu sera chargé d’aider activement le COM de l’OIM avec tous les aspects du personnel. gestion de la sûreté et de la sécurité à l’OIM Mali.

Le responsable de la sécurité sur le terrain (FSO) devra mettre en œuvre des procédures de gestion de la sûreté et de la sécurité appropriées qui traiteront efficacement les problèmes qui pourraient et ont un impact sur la sûreté, la sécurité et la protection du personnel et des biens de l’OIM, y compris la mise en œuvre du programme dans le pays.

Le FSO aura une ligne de rapport quotidienne au COM et aura une ligne de rapport technique au RSO.

  • Fonctions principales / Responsabilités :

1. Établir et maintenir des échanges et des relations de travail efficaces avec les responsables de la sécurité des autres agences et organisations des Nations Unies, les homologues gouvernementaux et les services de sécurité partenaires, le bureau national du Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies (UNDSS) et tous les points focaux de sécurité appropriés, y compris la MINUSMA, afin garantir l’obtention d’informations à jour sur la sécurité, utiles aux missions spécifiques de l’OIM au Mali et aux bureaux individuels.

2. Fournir des évaluations précises et à jour de la situation sécuritaire au Mali et fournir des conseils et des recommandations au COM sur la manière de prévenir et d’atténuer les menaces et les risques identifiés.

3. Développer, mettre en œuvre et tester régulièrement un système de surveillance fonctionnel. Les méthodes de test des gardiens doivent inclure plusieurs systèmes, y compris SCAAN.

4. Mener régulièrement une évaluation des besoins de formation à la sécurité et développer, dispenser et/ou coordonner la prestation des formations à la sécurité pour le personnel de l’OIM au Mali, en coordination avec l’UNDSS, la MINUSMA et d’autres agences et organisations de l’UNSMS. Les formations à la sécurité pourraient être étendues à d’autres membres du personnel des Nations Unies et aux partenaires de mise en œuvre, dans la mesure du possible.

5. Fournir des briefings sur la sûreté/sécurité au personnel de l’OIM déployé et voyageant au Mali, et coordonner toutes les sécurités de voyage pour le bureau de pays concernant toutes les opérations de l’OIM, y compris les évaluations des réseaux de transport routier, aérien et fluvial, les évacuations médicales et les déplacements du personnel international à l’intérieur du Mali. et de/vers le Mali.

6. En coordination avec le RSO, examiner et surveiller régulièrement la conformité aux mesures de gestion des risques de sécurité (SRMM) et aux mesures de sécurité résidentielles (RSM). Cela comprend la participation proactive aux réunions de la cellule de sécurité et la fourniture active de conseils au COM sur les questions soulevées dans le SMT, en veillant à ce que les exigences opérationnelles spécifiques à l’OIM soient prises en compte pour la mise en œuvre des mesures de sécurité et le respect de la politique UNSMS sur les considérations de genre dans la gestion de la sécurité.

7. Acquérir une compréhension opérationnelle complète des programmes de l’OIM au Mali et fournir des conseils, y compris des évaluations des risques de sécurité dans les zones où l’OIM travaille ou prévoit de travailler avec ses équipes.

8. Soutenir le COM dans l’élaboration ou la mise à jour du plan de continuité des activités de l’OIM Mali, en conseillant de manière proactive le COM dans ses tests réguliers.

9. En coordination avec le RSO, développer, mettre en œuvre et tester des plans de sécurité spécifiques au bureau.

10. Superviser les assistants de sécurité locaux et les points focaux de sécurité dans les bureaux de l’OIM sur le terrain au Mali (chef des sous-bureaux) pour s’assurer que le niveau approprié de sécurité du personnel est fourni et soutenu.

11. Surveiller de près et rendre compte du nombre de déploiements (plafonds d’effectifs) établis pour la ou les missions par le responsable désigné (DO) des Nations Unies pendant les situations d’urgence, en coordination avec l’équipe de gestion de la sécurité (SMT) et l’UNDSS, en veillant à ce que les procédures d’habilitation de sécurité soient appliquées équitablement vis-à-vis de toutes les agences travaillant dans le cadre du système de gestion de la sécurité de l’UNDSS.

12. Tester le fonctionnement et la mise en œuvre des systèmes de communication d’urgence spécifiques à l’OIM (SCAAN) pour s’assurer qu’ils sont fonctionnels, efficaces et répondent aux exigences du programme du bureau de pays. Cela comprend la vérification active du tableau de bord SCAAN et la publication d’avis de sécurité pertinents en temps opportun.

13. Signalez immédiatement les problèmes de sécurité qui ont un impact direct sur les opérations de l’OIM au COM et au RSO.

14. En coordination avec le COM et le RSO, mener des enquêtes préliminaires sur toute violation/incident de sécurité au Mali, en étroite collaboration avec les autorités locales afin de s’assurer que le personnel de l’OIM, ses actifs et ses intérêts sont protégés et que des mesures correctives appropriées sont prises.

15. Effectuer toute autre tâche qui peut être requise.

  • Qualifications et expérience requises :
  • Éducation

• Maîtrise en gestion de la sécurité/sciences sociales, droit, gestion des catastrophes, études internationales, communications ou dans un domaine connexe d’une institution académique accréditée avec cinq ans d’expérience professionnelle pertinente ; ou,

• Diplôme universitaire dans les domaines ci-dessus avec sept années d’expérience professionnelle pertinente.

Vivre

• Expérience professionnelle pertinente dans la gestion de la sécurité, la gestion des risques de sécurité, au niveau international ;

• Expérience antérieure dans des missions de l’ONU, des missions internationales de maintien de la paix ou d’urgence ;

• Une expérience dans la planification et l’exécution de mesures de sécurité dans des agences ou organisations des Nations Unies est hautement souhaitable ;

• Réussir le programme de certification de sécurité des Nations Unies (SCP) est hautement souhaitable ;

• Une expérience antérieure dans les relations avec les organismes d’application de la loi serait un avantage ;

• Une expérience de travail dans des lieux d’affectation difficiles et une formation antérieure sur les scénarios de gestion des prises d’otages seraient un avantage ; et,

• SSAFE TOT ou une autre certification officielle UN TOT serait un avantage

Compétences

• Capacité à gérer un degré élevé de comportement rationnel et de prise de décision à tout moment, quelle que soit la gravité de l’environnement de sécurité ;

• Excellentes compétences en communication et en rédaction avec la capacité d’analyser des problèmes complexes et d’identifier et de transmettre des solutions claires et rapides;

• Solides compétences analytiques générales; et

• Une capacité avérée à collaborer avec des homologues militaires et gouvernementaux de haut niveau est un avantage.

  • Langues
  • Les langues officielles de l’OIM sont l’anglais, le français et l’espagnol.
  • Les candidats externes pour tous les postes de la catégorie professionnelle doivent maîtriser l’anglais et avoir au moins une connaissance pratique d’une autre langue des Nations Unies (français, espagnol, arabe, russe ou chinois).
  • Pour tous les candidats, la maîtrise de l’anglais et du français est requise (oral et écrit). La connaissance pratique des langues locales au Mali est un avantage.
  • La maîtrise de la ou des langues requises sera spécifiquement évaluée au cours du processus de sélection, qui peut inclure des évaluations écrites et/ou orales.
  • Remarques

1 Les universités accréditées sont celles répertoriées dans la base de données mondiale de l’UNESCO sur l’enseignement supérieur ( https://whed.net/home.php ).

  • Compétences requises :
  • Valeurs  – tous les membres du personnel de l’OIM doivent respecter et démontrer ces trois valeurs :

•  Inclusion et respect de la diversité :  respecte et promeut les différences individuelles et culturelles ; encourage la diversité et l’inclusion dans la mesure du possible.

•  Intégrité et transparence :  maintient des normes éthiques élevées et agit d’une manière conforme aux principes/règles et normes de conduite de l’organisation.

•  Professionnalisme :  démontre sa capacité à travailler de manière calme, compétente et engagée et exerce un jugement prudent pour relever les défis quotidiens.

Compétences essentielles  – indicateurs comportementaux niveau 2

•  Travail d’équipe :  développe et promeut une collaboration efficace au sein et entre les unités pour atteindre des objectifs communs et optimiser les résultats.

•  Livrer des résultats :  produit et livre des résultats de qualité d’une manière axée sur le service et en temps opportun ; est orienté vers l’action et s’engage à atteindre les résultats convenus.

•  Gérer et partager les connaissances :  cherche en permanence à apprendre, partager les connaissances et innover.

•  Responsabilité :  s’approprie la réalisation des priorités de l’Organisation et assume la responsabilité de ses propres actions et du travail délégué.

•  Communication :  encourage et contribue à une communication claire et ouverte ; explique des sujets complexes de manière informative, inspirante et motivante.

Compétences managériales  – indicateurs comportementaux niveau 2

•  Leadership :  fournit une orientation claire, donne l’exemple et démontre la capacité de réaliser la vision de l’organisation ; aide les autres à réaliser et à développer leur potentiel.

•  Responsabiliser les autres et instaurer la confiance :  crée une atmosphère de confiance et un environnement propice où le personnel peut apporter le meilleur de lui-même et développer son potentiel.

•  Réflexion et vision stratégiques :  travaille de manière stratégique pour réaliser les objectifs de l’Organisation et communique une orientation stratégique claire.

Le cadre de compétences de l’OIM est disponible sur ce lien.

https://www.iom.int/sites/default/files/about-iom/iom_revised_competency_framework_external.pdf

Les compétences seront évaluées lors d’un entretien axé sur les compétences.

  • Autre:
  • Le personnel professionnel recruté sur le plan international doit être mobile.
  • Toute offre faite au candidat en relation avec cet avis de vacance est soumise à confirmation de financement.
  • Ce processus de sélection peut être utilisé pour doter des postes similaires dans divers lieux d’affectation. Les candidats recommandés et approuvés par le Comité des nominations et des affectations resteront éligibles pour être nommés à un poste similaire pendant une période de 24 mois.
  • La liste des pays NMS ci-dessus comprend tous les États membres de l’OIM qui ne sont pas représentés dans la catégorie professionnelle des membres du personnel. Pour cette catégorie de personnel, les candidats ressortissants du pays du lieu d’affectation ne peuvent être considérés comme éligibles.
  • La nomination sera soumise à la certification que le candidat est médicalement apte à la nomination, à l’accréditation, à toute exigence de résidence ou de visa et aux habilitations de sécurité. Sous réserve de certaines dérogations, la vaccination contre le COVID-19 sera en principe requise pour les personnes embauchées à partir du 15 novembre 2021. Cela sera vérifié dans le cadre du processus d’autorisation médicale.
  • Les postes vacants se clôturent à 23h59 heure locale Genève, Suisse à la date de clôture respective. Aucune candidature tardive ne sera acceptée.
  • comment s’inscrire

    Les candidats intéressés sont invités à soumettre leur candidature via PRISM, le système de recrutement en ligne de l’OIM, au plus tard le 30 juin 2022, en se référant à cette annonce.

    L’OIM n’accepte que les candidatures dûment remplies soumises via le système de recrutement en ligne de l’OIM. L’outil en ligne permet également aux candidats de suivre l’état de leur candidature.

    Seuls les candidats sélectionnés seront contactés.

    Pour plus d’informations, veuillez consulter :  www.iom.int/recruitment

    Période d’affichage:

    Du 17.06.2022 au 30.06.2022

    Pas de frais:

    L’OIM ne facture aucun frais à aucune étape de son processus de recrutement (candidature, entretien, traitement, formation ou autre frais). L’OIM ne demande aucune information relative aux comptes bancaires.

    Réquisition : VN 2022 191 Agent de sécurité sur le terrain (P3) Bamako, Mali (57633886) Libéré

    Publication : Publication NC57633887 (57633887)

Similaires