Le Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) recrute pour ces 02 postes (12 Septembre 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : 02 postes

Lieu du Travail : RDC/Sénégal

Description de l'Emploi

Le programme des Volontaires des Nations unies est une agence de l’Organisation des Nations unies qui déploie des volontaires VNU pour soutenir directement sur le terrain d’autres organismes de l’ONU.

Poste 1 : Assistant Administratif (Facilité Régionale Stabilisation) (PNUD)

Détails

Mission et objectifs

En tant qu’organisme responsable des Nations Unies pour le développement international, le PNUD travaille dans 170 pays et territoires pour éradiquer la pauvreté et réduire les inégalités. Nous aidons les pays à développer des politiques, des compétences en leadership, des capacités de partenariat, des capacités institutionnelles et à renforcer leur résilience pour atteindre les objectifs de développement durable. Notre travail est concentré sur trois domaines d’intervention; le développement durable, la gouvernance démocratique et la consolidation de la paix, ainsi que la résilience au climat et aux catastrophes. Le mandat du PNUD est de mettre fin à la pauvreté, de mettre en place une gouvernance démocratique, l’état de droit et des institutions inclusives. Nous plaidons pour le changement et connectons les pays aux connaissances, à l’expérience et aux ressources pour aider les gens à construire une vie meilleure. Le Centre sous-régional du PNUD pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (WACA), également connu sous le nom de Centre de Dakar, fait partie du Plus grand Centre régional de services pour l’Afrique (RSCA) et est situé à Dakar, au Sénégal. Il vise à renforcer la résilience et le développement durable dans la région du Sahel et de la WACA en accélérant la mise en œuvre effective des initiatives régionales et en soutenant les 24 bureaux de pays du PNUD dans la région. À cet effet, le Centre de Dakar est bien placé pour faciliter les partenariats avec les représentations régionales des Nations Unies dans la sous-région, les commissions économiques régionales (CER), les institutions régionales et sous-régionales, les centres et instituts de recherche, les représentations des donateurs et d’autres organisations internationales. L’offre du Hub de Dakar pour la région s’étend sur cinq domaines clés 1. Gouvernance; 2) Jeunesse; 3) Énergie renouvelable; 4) Action pour le climat et 5) Moyens de subsistance, reprise économique et mobilité humaine dans un contexte fragile, de crise et d’après-crise.

Le contexte

Ces dernières années, les conflits armés et l’augmentation des activités terroristes ont entraîné le déplacement forcé des communautés dans la région du Sahel et en particulier dans la région du Liptako-Gourma. Malgré des investissements importants dans la sécurité, la consolidation de la paix, le redressement et le développement au cours des sept dernières années, la dégradation de la situation sécuritaire au Sahel, en particulier dans la région du Liptako-Gourma, continue de représenter un défi important, tandis que le conflit continue de s’étendre à de nouvelles zones. Face à cette situation, les chefs d’État et de gouvernement du Sahel et les partenaires internationaux de la Coalition pour le Sahel ont appelé à un « sursaut civil » lors de leur réunion du 16 février 2022 à N’djamena. Le communiqué final a fait référence aux initiatives de stabilisation du PNUD à la fois dans le bassin du lac Tchad et dans la région du Liptako-Gourma, ce qui a suscité un intérêt pour la mise à l’échelle du programme existant établi pour soutenir les interventions dans la région du Liptako-Gourma. Logée au sein du Hub Régional du PNUD à Dakar, la facilité de stabilisation a entre autres comme objectif de soutenir et accompagner la mise en œuvre des projets de stabilisation à travers les fenêtres pays en vue de : réduire le risque de violence dans les zones cibles, permettant ainsi la mise en œuvre des actions suivantes : programmes de consolidation de la paix, de résilience, de redressement et de développement à plus long terme. Elle cherche à contribuer à mettre fin à la spirale de l’insécurité, des déplacements forcés et des conflits, et à contribuer au renforcement de la cohésion sociale.

Description de la tâche

Sous la supervision globale du Chef de la Facilité Régionale de Stabilisation et la supervision directe du Chargé des Opérations le/la Volontaire des Nations Unies effectuera les tâches suivantes : Appui administratif à la facilité en se concentrant sur la réalisation des résultats suivants : • Préparation des pièces justificatives non-PO ; • Maintenance du système de contrôle des dépenses internes, y compris des actions correctives opportunes sur les pièces justificatives non comptabilisées, notamment les pièces justificatives comportant des erreurs de contrôle budgétaire, des exceptions de correspondance, des pièces justificatives non approuvées. • Création de réquisitions dans Atlas, registre de réception des marchandises dans Atlas. • Organiser les réservations de voyage, traiter les demandes de visas, cartes diplomatiques, permis de conduire et autres documents administratifs. • Gérer les fournitures de bureau, y compris la maintenance de la liste des stocks, la distribution des fournitures selon les besoins du personnel et la tenue d’un journal de distribution. • Aider à faciliter la livraison, la collecte, la reproduction et la transmission des courriers et organiser la collecte des documents à envoyer par la valise diplomatique. • Apporter un soutien administratif aux conférences, ateliers, retraites. • Rechercher des pro-forma pour certains services sur le marché local à la demande de l’Unité des Achats. • Maintenance d’un système de classement des dossiers administratifs tout en assurant la confidentialité Appuie a la mise en œuvre des stratégies du programme et du plan d’action de la facilité en se concentrant sur la réalisation des résultats suivants : • Collecte, analyse et présentation des informations pour l’identification des domaines à soutenir et la formulation/mise en œuvre du programme. Soutien à la mise en œuvre des stratégies opérationnelles en se concentrant sur l’atteinte des résultats suivants: • Assurer la conformité totale des activités administratives avec les règles, règlements, politiques et stratégies du PNUD. • Contribuer à la gestion des documents de garantie de soumission et de garantie de bonne exécution et mise en œuvre des procédures opérationnelles normalisées (SOP) internes connexes. • Donner des inputs aux processus administratifs du Programme. • Fournir un soutien administratif et logistique. Résultats attendus : La précision dans la gestion, le partage et le classement des informations et des données conformément aux exigences du PNUD qui produira un impact sur la qualité et la mise en œuvre du programme. Une approche efficace et orientée vers le client a un impact sur l’image du PNUD

Critères d’éligibilité

L’âge

27 – 80

Nationalité

Le candidat doit être un ressortissant ou un résident légal du pays d’affectation.

Exigences

Expérience requise

3 années d’expérience en gestion administrative / logistique Expérience de travail précédente avec les Institutions nationales, Organismes internationaux, régionaux , les ONGI.

Domaine(s) d’expertise

Administration, Programmes de développement, Logistique et inventaire

Permis de conduire

Langues

Français, Niveau: Connaissances pratiques, Anglais requis, Niveau: Courant, Souhaitable

Niveau de formation requis

Enseignement secondaire

Compétences et valeurs

Obtenir des résultats : Planifier et contrôler son propre travail, prêter attention aux détails, fournir un travail de qualité dans les délais impartis. Penser de façon innovante : Ouvert aux idées créatives et aux risques connus, sait résoudre les problèmes de façon pragmatique, apporte des améliorations. Apprendre continuellement : Ouvert et curieux, partage ses connaissances, apprend de ses erreurs, demande du feedback. S’adapter avec agilité : S’adapte au changement, gère de façon constructive l’ambiguïté/l’incertitude, est flexible. Agir avec Détermination : Fait preuve de dynamisme et de motivation, est capable d’agir avec calme face à l’adversité, est confiant. S’engager et s’associer : Fait preuve de compassion et de compréhension envers les autres, établit des relations positives. Favoriser la diversité et l’inclusion : Apprécier/respecter les différences, être conscient des préjugés inconscients, affronter la discrimination.

Autres informations

Conditions de vie et remarques

La mission aura lieu dans la capitale du pays, Dakar, un lieu d’affectation familial (Hardship classification A) avec des missions dans la région. Dakar est une ville vivable. L’accueil et l’hospitalité spontanés des Sénégalais font partie des traits caractéristiques de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Les conditions de vie à Dakar sont bonnes, ainsi que l’accès aux services de santé. Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire et les cartes de vaccination doivent être présentées à l’entrée. Les vaccins contre la méningite à méningocoque et les hépatites A et B sont également recommandés. Les médicaments de base sont disponibles en pharmacie mais il est recommandé d’apporter des médicaments sur ordonnance spécifiques. Selon les estimations officielles de l’ANSD / RGPHAE 2020, la population de la métropole de Dakar atteint plus de 3,9 millions de personnes. La population totale du Sénégal est de 16 705 608 habitants (ANSD 2020). Le Sénégal est situé sur UTC / GMT. Le Sénégal a un climat chaud et des journées ensoleillées tout au long de l’année qui en font un lieu d’affectation confortable. Les températures diurnes avoisinent en moyenne 30 ° C. La saison des pluies se situe dans l’hémisphère nord en été / automne. La devise utilisée au Sénégal est appelée Franc CFA (XOF). Au 1er mars 2021, le taux de change moyen est de 1 USD = 535 913XOF. De nombreux hôtels, restaurants et entreprises au Sénégal acceptent les principales cartes de crédit internationales (Visa, MasterCard, American Express, etc.). Il est également possible de retirer de l’argent sur des distributeurs automatiques de billets présents dans toutes les grandes villes. Les installations d’hébergement sont généralement bonnes et le choix est large. Il est possible de louer des logements non meublés et meublés de 450 à 2000 USD. Les Volontaires des Nations Unies peuvent également louer et partager des logements privés, qui doivent être conformes aux normes minimales de sécurité opérationnelle des logements (MORSS). Le transport en ville peut être facilement organisé grâce aux taxis locaux. Pour entrer au Sénégal, un passeport valide est requis et un test négatif COVID-19. Les ressortissants de la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) n’ont pas besoin de visa d’entrée. Les ressortissants d’autres pays doivent être détendeurs d’un visa d’entrée ou d’un visa de long séjour. Ils doivent contacter la représentation sénégalaise la plus proche. Les ambassades et consulats sénégalais dans divers pays d’Afrique de l’Ouest et dans d’autres parties du monde délivrent des visas avant le voyage.

Déclaration d’inclusivité

Le programme des Volontaires des Nations Unies est un programme d’égalité des chances qui accueille les candidatures de professionnels qualifiés. Nous nous engageons à atteindre la diversité en termes de sexe, de soins et de caractéristiques protégées. Dans le cadre de leur adhésion aux valeurs du programme VNU, tous les Volontaires des Nations Unies s’engagent à combattre toute forme de discrimination, et à promouvoir le respect des droits de l’homme et de la dignité individuelle, sans distinction de race, de sexe, d’identité de genre, de religion, de nationalité, d’origine ethnique, d’orientation sexuelle, de handicap, de grossesse, d’âge, de langue, d’origine sociale ou de tout autre statut.

Note sur les exigences en matière de vaccination Covid-19

Les candidats sélectionnés pour certains groupes professionnels peuvent être soumis à des exigences d’inoculation (vaccination), notamment contre le SRAS-CoV-2 (Covid-19), conformément à la politique de l’entité hôte applicable.

Cliquez ici pour postuler

Poste 2 : Coordinateur du cluster WASH pour l’est de la RDC (UNICEF)

Détails

Mission et objectifs

UNICEF est le Fonds des Nations Unies pour la protection de l’Enfance.

Le contexte

Selon les directives de l’Inter Agency Standard Commity (IASC) en général et de l’Agenda Transformatif Humanitaire en particulier, le WASH Cluster National de la RDC en collaboration avec le Bureau de l’UNICEF en RDC cherche un Volontaire des Nations Unies (UNV) du niveau nationale et de profil Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) pour le poste de Coordinateur Cluster WASH au niveau Provincial. Il aura pour responsabilité de couvrir les activités du cluster WASH dans les provinces du Nord Kivu, Sud Kivu et de l’Ituri avec des bureau dans les trois Hubs à savoir, Goma, Bukavu et Bunia. Il travaillera en en étroite collaboration avec les WASH Officers UNICEF de ces bureaux respectifs Les principaux objectifs du poste de coordinateur du Cluster WASH Provincial est de fournir un leadership et de faciliter les activités de la coordination et du processus qui assureront la réponse WASH en cohérence avec le cadre stratégique et opérationnel du Cluster et du Plan de Réponse Humanitaire (HRP). Le rôle du coordinateur du cluster Provincial vise non seulement à coordonner les activités du secteur WASH mais aussi d’assurer l’analyse de besoin, le suivi (assurance qualité des activités de EHA mises en œuvre par les partenaires) et rapportage programmatique du secteur WASH dans les provinces ainsi que d’assurer le renforcement de capacités des partenaires (ONG Nationales et International). Il doit aussi veiller à assurer une synergie d’action avec les autres clusters (Santé, Nutrition, Education, Protection, Sécurité Alimentaire etc.) au niveau provincial en collaboration avec le Bureau d’OCHA.

Description de la tâche

RESPONSABILITÉS ET PRINCIPAUX RÉSULTATS FINAUX L’UNV, Coordinateur du Cluster Provincial rendra compte au WASH manager UNICEF du bureau de Goma avec une étroite coordination avec le Coordonnateur National du WASH Cluster basé à Kinshasa. Ses principales tâches / responsabilités comprendront, sans limiter les éléments suivants : A. Mise en place et maintien de mécanismes appropriés de coordination humanitaire : • Assurer l’inclusion des principaux partenaires humanitaires WASH dans le respect de leurs mandats et des priorités de leurs programmes ; • Assurer une coordination appropriée entre tous les partenaires humanitaires WASH (ONG nationales et internationales, CICR/Croix-Rouge internationale/Croissant-Rouge et autorités gouvernementales), par la mise en place/le maintien de mécanismes de coor- dination appropriés entre les groupes sectoriels WASH, y compris des groupes de travail au niveau national; •Tenir à jour les informations sur tous les partenaires WASH actuels et potentiels, leurs capacités et leurs domaines de travail (y compris qui, quoi, où et quand) ; •Obtenir des engagements des partenaires humanitaires WASH pour répondre aux besoins et combler les lacunes, en assurant une répartition appropriée des responsabilités au sein du groupe WASH, avec des points focaux clairement définis pour des questions spécifiques, le cas échéant ; •Assurer la complémentarité des actions des différents acteurs humanitaires WASH ; •Promouvoir les actions d’intervention d’urgence WASH tout en tenant compte des questions de prévention et de réduction des risques dans le cadre de la planification du relèvement précoce; •Assurer des liens efficaces avec le cluster WASH au niveau national, le cluster WASH et les autres clusters dans les hubs ; •Assurer des liens efficaces avec d’autres groupes sectoriels au nouveau des Hubs, en travaillant en étroite collaboration avec les cluster sectoriels Santé, Nutrition, IAN d’urgence /abris et coordination des camps, gestion des camps ; •Veiller à ce que les mécanismes de coordination WASH soient adaptés au fil du temps pour refléter les capacités des acteurs locaux et l’engagement des partenaires du développement • Servir de point focal pour les demandes de renseignements sur les plans d’intervention et les opérations du secteur WASH dans la Province ; B. Application des normes avec une attention aux questions transversales prioritaires/ Approche communautaire : •S’assurer que les participants du cluster WASH soient au courant des directives politiques, des normes techniques et des engagements des autorités gouvernementales; •Veiller à ce que les réponses WASH soient conformes aux orientations politiques, aux normes techniques et aux obligations légales pertinentes du gouvernement en matière de droits de l’homme ; •Veiller à l’intégration des questions transversales prioritaires convenues dans les évaluations, l’analyse, la planification, le suivi et la réponse en matière de WASH (par exemple, l’âge, la diversité, l’environnement, le genre, le handicap et les droits de l’homme) ; •Garantir l’utilisation d’approches participatives et communautaires dans les évaluations, l’analyse, la planification, le suivi et la réponse en matière de WASH ; •Assurer le principe de PSEA et s’assurer que tous les membres du cluster soient formées. C. Suivi et rapports •S’assurer que des mécanismes de suivi adéquats sont en place (avec le soutien du OCHA et du Cluster WASH National) pour examiner l’impact des interventions et projet et les progrès réalisés par rapport aux plans d’intervention WASH. Ceci doit inclure une interprétation analytique des meilleures informations disponibles afin de comparer les progrès de la réponse d’urgence dans le temps. Cet outil de 5Ws doit être rempli et partagé au cluster lead national chaque semestre ; •Garantir un partage efficace de l’information (avec le soutien Cluster National et d’OCHA) pour mettre en évidence les besoins couverts, les lacunes à combler ainsi que les leçons apprises ; D. Formation et renforcement des capacités : • Promouvoir et soutenir la formation du personnel humanitaire WASH et le renforcement des capacités des partenaires humanitaires, sur la gestion de projet WASH, la cartographie, et de la gestion des données et information ainsi que sur des domaines techniques en fonction des opportunités de formation et en collaboration avec le cluster lead national ; • Encadrer et renforcer les capacités des membres du Cluster WASH au niveau des Hubs pour améliorer la qualité de la coordination du secteur WASH au niveau de Province ; • Soutenir les efforts visant à renforcer les capacités WASH des autorités nationales/locales et de la société civile au niveau des provinces. F. Préparation aux situations d’urgence : • Assurer une planification et une préparation adéquates en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène pour faire face à d’éventuels changements importants dans la nature de la situation d’urgence ; • Elaborer un plan de contingence avec inclusion du stock d’intrant disponible chez les partenaires pour usage immédiat ; •Connaitre les capacités d’intervention rapide des partenaires du cluster ;

Critères d’éligibilité

L’âge

27 – 80

Nationalité

Le candidat doit être un ressortissant ou un résident légal du pays d’affectation.

Exigences

Expérience requise

3 années d’expérience en Santé publique, sciences sociales, communication sur le changement de comportement, génie sanitaire ou autre domaine spécialisé lié à WASH ou à la prévention et au contrôle des infections (IPC) est requise. Familiarité avec l’urgence (préparation et réponse) et l’approche du cluster IASC, un minimum de deux ans d’expérience professionnelle dans les programmes de prévention et de contrôle des infections (IPC) ou WASH pour les pays en développement, y compris une expérience de terrain. Le bureau de l’UNICEF en RDC recherche un équilibre égalitaire de ses effectifs masculins et féminins. Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Domaine(s) d’expertise

Santé, Travail social, Communication

Permis de conduire

Langues

Français, Niveau: Courant, Anglais requis, Niveau: Connaissance du travail, Souhaitable Swahili, Niveau: Basic, Souhaitable

Niveau de formation requis

Bachelor ou équivalent en Santé publique, sciences sociales, communication sur le changement de com-portement,

Compétences et valeurs

Responsabilité Adaptabilité et flexibilité

Bâtir la confiance

Engagement et motivation

Communication

Éthique et valeurs Intégrité

Partage des connaissances

Planification et organisation

Professionnalisme

Respect de la diversité

Travailler en équipe

Autres informations

Conditions de vie et remarques

La ville d’affectation est Goma avec des mission fréquentes dans les provinces de l’est.

Déclaration d’inclusivité

Le programme des Volontaires des Nations Unies est un programme d’égalité des chances qui accueille les candidatures de professionnels qualifiés. Nous nous engageons à atteindre la diversité en termes de sexe, de soins et de caractéristiques protégées. Dans le cadre de leur adhésion aux valeurs du programme VNU, tous les Volontaires des Nations Unies s’engagent à combattre toute forme de discrimination, et à promouvoir le respect des droits de l’homme et de la dignité individuelle, sans distinction de race, de sexe, d’identité de genre, de religion, de nationalité, d’origine ethnique, d’orientation sexuelle, de handicap, de grossesse, d’âge, de langue, d’origine sociale ou de tout autre statut.

Aménagement raisonnable

L’UNICEF propose des aménagements raisonnables aux Volontaires des Nations Unies handicapés. Cela peut inclure, par exemple, des logiciels accessibles, une assistance voyage pour les missions ou des accompagnateurs personnels. Nous vous encourageons à divulguer votre handicap lors de votre candidature au cas où vous auriez besoin d’aménagements raisonnables pendant le processus de recrutement et ensuite dans votre mission.

Note sur les exigences en matière de vaccination Covid-19

En plus des exigences en matière de vaccins spécifiques au lieu d’affectation, les rendez-vous sont soumis à la confirmation du statut de vaccin complet contre le SRAS-CoV-2 (Covid-19) avec un vaccin approuvé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui doit être satisfait avant de prendre jusqu’au rendez-vous. Il ne s’applique pas aux Volontaires des Nations Unies qui travailleront à distance et ne sont pas censés travailler ou visiter les locaux de l’UNICEF, les lieux de prestation des programmes ou interagir directement avec les communautés avec lesquelles l’UNICEF travaille, ni voyager pour exercer des fonctions pour l’UNICEF pendant la durée de leurs contrats.

Cliquez ici pour postuler

Similaires