Le Programme alimentaire mondial (PAM) recrute pour ces 5 postes (12 Septembre 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : 05 postes

Année d'Expérience Requise : 2 ans, 3 ans, 5 ans

Lieu du Travail : Sénégal / Nigéria / RDC

Date de Soumission : 26/09/2022

Description de l'Emploi

Poste : Responsable des politiques de programme (systèmes alimentaires et coordinateur du soutien aux petits exploitants agricoles) SC9 Damaturu, Nig. (173184)

Le PAM célèbre et embrasse la diversité. Elle s’engage à respecter le principe de l’égalité des chances en matière d’emploi pour tous ses employés et encourage les candidats qualifiés à postuler sans distinction de race, de couleur, d’origine nationale, d’origine ethnique ou sociale, d’informations génétiques, de sexe, d’identité et/ou d’expression de genre, d’orientation sexuelle, de religion. ou croyance, séropositivité ou handicap.

À PROPOS DU PAM

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est la plus grande agence humanitaire au monde qui lutte contre la faim dans le monde. La mission du PAM est d’aider le monde  à atteindre l’objectif Faim Zéro  de notre vivant. Chaque jour, le PAM travaille dans le monde entier pour s’assurer qu’aucun enfant ne se couche le ventre vide et que les plus pauvres et les plus vulnérables, en particulier les femmes et les enfants, puissent accéder aux aliments nutritifs dont ils ont besoin.

QUALIFICATIONS MINIMALES STANDARD

Éducation : Diplôme universitaire supérieur en affaires internationales, économie, nutrition/santé, agriculture, sciences de l’environnement, sciences sociales ou autre domaine pertinent pour l’aide au développement international, ou premier diplôme universitaire avec des années supplémentaires d’expérience de travail et/ou de formations/cours connexes.
Langue : International Professionnel : Maîtrise (niveau C) de la langue anglaise. Connaissance intermédiaire (niveau B) d’une deuxième langue officielle de l’ONU : arabe, chinois, français, russe, espagnol et/ou la langue de travail du PAM, le portugais.

Professionnel national : Maîtrise (niveau C) de la langue anglaise et de la langue du lieu d’affectation, si différente.

CONTEXTE ORGANISATIONNEL

Ces emplois se trouvent au siège (HQ), dans les bureaux régionaux (RB) ou dans les bureaux de pays (CO) et les titulaires de poste relèvent d’un responsable des politiques de programme plus expérimenté.
Les titulaires de poste fonctionnent avec un degré élevé d’indépendance, gèrent un personnel plus subalterne pour s’assurer que les objectifs du programme et de la politique sont pleinement atteints. Ils sont généralement impliqués dans une grande variété d’activités de programme et de politique et de travaux analytiques, dont certains peuvent être d’une complexité considérable. À ce niveau, les titulaires de poste sont censés contribuer à l’amélioration des performances.

OBJECTIF DU POSTE

Sous la supervision directe du chef de programme, sous-bureau de Damaturu et en étroite collaboration avec les équipes des moyens de subsistance, le responsable des politiques du programme (coordinateur de l’appui aux systèmes alimentaires et aux petits exploitants agricoles) sera responsable de la coordination de la mise en œuvre des interventions des systèmes alimentaires et des petits exploitants agricoles ( SHF) soutiennent les activités dans les zones de gouvernement local (LGA) ciblées.

Il/elle assurera la coordination avec les unités concernées, y compris la chaîne d’approvisionnement, la RAM, le genre par le biais d’une planification, d’un suivi et d’une représentation conjoints tout en assurant la convergence du programme avec d’autres programmes de résilience intégrés au sein du PAM. Le titulaire rendra compte, documentera et s’appuiera sur l’expérience qui définit le rôle du PAM dans le soutien des systèmes alimentaires et des petits exploitants agricoles pour l’intégration dans tous les programmes du PAM.

Le titulaire servira également de point focal principal pour la coordination avec le gouvernement au niveau de l’État et avec les responsables techniques du PAM à Maiduguri et Abuja. Elle / Il jouera un rôle clé dans les relations / liaison avec les donateurs et la création de partenariats autour du programme de transformation des systèmes alimentaires au niveau du terrain. Principal

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS (non exhaustives)

  1. Fournir des conseils techniques à la zone et au sous-bureau du PAM dans la planification stratégique et la mise en œuvre des initiatives de soutien aux systèmes alimentaires et aux petits exploitants.
  2.  Agir en tant que point focal organisationnel pour les initiatives intersectorielles du nord-est liées aux systèmes alimentaires et aux interventions de soutien aux SHF.
  3. Représenter le PAM dans les forums de coordination avec les États, les gouvernements de niveau et d’autres systèmes et réseaux de gouvernance liés au programme de transformation des systèmes alimentaires.
  4.   Soutien à la conception, à la mise en œuvre et à la coordination d’interventions spécifiques de soutien aux SHF en veillant à ce que les plans de travail et les activités soient formulés, mis en œuvre et suivis en fonction des profils de risque spécifiques de LGA, de l’analyse des conflits, des partenariats, de la capacité du gouvernement et des priorités du programme.
  5. 5. Travailler avec d’autres partenaires pour identifier et conseiller sur les moyens de renforcer les capacités des petits exploitants agricoles et de leurs organisations, y compris la structure et les processus de gestion, en mettant particulièrement l’accent sur le renforcement des capacités de commercialisation et opérationnelles
  6. 6. Collecter, synthétiser et rapporter les données saisonnières de production et de commercialisation (superficie, volume et prix) des cultures vivrières, principalement le sorgho et le mil dans les endroits où le PAM a des interventions SHF
  7. Contribuer à renforcer les capacités et l’apprentissage du PAM en matière de programmation pour les systèmes alimentaires, le soutien aux SHF, la résilience et le triple lien. 8.
  8. Superviser et soutenir le bureau de zone sur la gestion des connaissances et les enseignements tirés de la mise en œuvre en rédigeant / finalisant des documents clés, des rapports, des mises à jour et des notes d’information et l’échange de connaissances / informations pour assurer la génération continue de preuves à partir des interventions soutenues
  9. Coordonner étroitement avec les autres agences des Nations Unies, les partenaires de développement et les homologues des gouvernements des États et les communautés ciblées dans le domaine de responsabilité pour assurer l’alignement et la complémentarité du soutien SHF et des interventions dans les systèmes alimentaires.
  10. Toute autre tâche assignée par le superviseur

LIVRABLES ATTENDUS

  1. Rapports d’avancement en temps opportun
    2. Coordination régulière avec les responsables techniques du CO/AO avec d’autres unités fonctionnelles pendant la mise en œuvre
    3. Leçons documentées et réussites émanant de la mise en œuvre des activités
    4. Partenariats renforcés autour de la transformation des systèmes alimentaires et des initiatives de soutien aux SHF

AUTRES EXIGENCES SPÉCIFIQUES DE L’EMPLOI

Minimum de cinq ans d’expérience professionnelle pertinente dans les domaines de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de la gestion des ressources naturelles, du développement international et rural.

EXPÉRIENCES SOUHAITÉES POUR L’ENTRÉE DANS LE RÔLE

  • Exposition et expérience des systèmes alimentaires, des programmes de sécurité alimentaire et nutritionnelle et des filets de sécurité souhaitables.
    • Solides capacités de coordination et de négociation, en particulier dans la mise en œuvre de projets multisectoriels
    • Bonnes capacités d’analyse ;débrouillardise, initiative, maturité de jugement, tact, sens de la négociation
    • Capacité à communiquer clairement tant à l’oral qu’à l’écrit ;aptitude à travailler en équipe et à établir des relations de travail efficaces avec des personnes de nationalités et de cultures différentes.
    • Capacité à faire face à des situations pouvant menacer la santé ou la sécurité ; flexibilité pour accepter des affectations de travail en dehors de la description normale du bureau. Aptitude à traiter patiemment et avec tact des personnes d’origines nationales et culturelles différentes.
    • La maîtrise de Windows, MS Office (Word, Excel, Power Point, Outlook) et une expérience dans l’utilisation des systèmes d’information géographique sont un avantage.

TERMES ET CONDITIONS

Les candidates qualifiées sont encouragées à postuler.

  • Seuls les ressortissants nigérians sont éligibles pour postuler à ce poste.
  • Les candidatures doivent être soumises et reçues en ligne et en anglais uniquement.
  • Seuls les candidats sélectionnés seront contactés. Le démarchage est strictement interdit. Tout démarchage entraînera automatiquement la disqualification du candidat concerné.

DATE LIMITE POUR LES CANDIDATUES

La date limite de soumission de cette candidature est le 26 septembre 2022 à 23h59, heure nigériane.

.

Toutes les décisions d’emploi sont prises en fonction des besoins organisationnels, des exigences du poste, du mérite et des qualifications individuelles. Le PAM s’engage à fournir un environnement de travail inclusif, exempt d’exploitation et d’abus sexuels, de toute forme de discrimination, de tout type de harcèlement, de harcèlement sexuel et d’abus d’autorité. Par conséquent, tous les candidats sélectionnés seront soumis à une vérification rigoureuse des références et des antécédents.

Aucun engagement, quel que soit le type de contrat, ne sera proposé aux membres du Comité consultatif des Nations Unies pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB), de la Commission de la fonction publique internationale (CFPI), du Comité financier de la FAO, du Commissaire aux comptes du PAM, du Comité d’audit du PAM, du Corps commun d’inspection ( CCI) et d’autres organes similaires du système des Nations Unies exerçant des responsabilités de contrôle sur le PAM, tant pendant leur service que dans les trois ans suivant la fin de ce service.

POSTULEZ ICI

Poste 2 : Assistant de soutien aux entreprises G4 (technologies de l’information) Damaturu, Nigéria. (171782)

CONTEXTE ORGANISATIONNEL

Sous la supervision et la direction du chef de l’unité informatique / SCOPE, sous-bureau de Damaturu, l’
assistant de soutien aux entreprises informatiques sera responsable de la gestion des actifs informatiques, télécoms et SCOPE, en
les comptabilisant correctement à tout moment. Le titulaire travaillera en étroite collaboration avec l’associé informatique, servant
de remplaçant en cas de besoin. Elle ou il aidera également à résoudre les plaintes des clients tout en fournissant
des conseils techniques et une formation au besoin.
Les autres fonctions du titulaire consisteront à servir de point focal pour la budgétisation et à faciliter l’
achat de tout l’équipement informatique du sous-bureau, à maintenir un stock d’urgence de nouveaux
équipements et à préparer leur déploiement là où et quand le besoin s’en fait sentir. Elle ou il va également
prendra en charge la configuration et la connexion d’outils de conférence tels que MS Teams dans les salles de conférence, et
déploiera et gérera des services informatiques tels que les cartes SIM CUG et les appareils Internet portables normalement attribués au personnel.

OBJECTIF DU POSTE

Fournir des services de support logiciel et matériel standard, ainsi que surveiller et maintenir un large éventail de sources d’informations, afin de contribuer à la fourniture efficace de services informatiques.

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS (non exhaustives)

1. Installer et configurer du nouveau matériel informatique pour améliorer et mettre à niveau les
performances du système ; prendre en charge toutes les mises à niveau technologiques au besoin.
2. Répondre aux demandes des utilisateurs, comprendre et résoudre les problèmes, mais les escalader si nécessaire,
fournir des conseils et s’assurer que les politiques, procédures, systèmes et outils informatiques sont correctement appliqués
pour les prendre en charge.
3. Soutenir et maintenir l’inventaire de tous les actifs informatiques, TC et SCOPE, y compris les kits prêtés aux
détaillants sous contrat avec le PAM, les ordinateurs, les téléphones portables, les terminaux de point de vente, etc.
4. Aider à l’installation et à la maintenance de routine des équipements électriques tels que les onduleurs,
UPS , batteries, kits solaires, etc.
5. Surveiller la fiabilité de la technologie, identifier les besoins des utilisateurs, analyser les données et produire des rapports précis
afin de recommander des solutions informatiques pour soutenir la prise de décision informative.
6. Mettre en œuvre des améliorations des méthodes et des processus au sein de la division informatique afin de soutenir
l’amélioration continue des services informatiques fournis.
7. Collaborer avec d’autres collègues pour s’assurer que les objectifs individuels et d’équipe sont atteints
conformément à toutes les réglementations et politiques pertinentes.
8. Suivre les processus et procédures d’intervention d’urgence établis, selon les besoins, pour fournir un soutien
permettant de répondre aux besoins d’aide alimentaire d’urgence.
9. Autre au besoin.

QUALIFICATIONS MINIMALES STANDARD

Un minimum d’études secondaires avec des années supplémentaires d’expérience de travail ou de
formation connexe.

Langue : Maîtrise (niveau C) de la langue anglaise. La connaissance des langues locales haoussa et kanuri est souhaitable.

AUTRES EXIGENCES SPÉCIFIQUES DE L’EMPLOI

Cette section est facultative pour décrire les responsabilités et les connaissances supplémentaires requises pour le travail spécifique

EXPÉRIENCES SOUHAITÉES POUR L’ENTRÉE DANS LE RÔLE

Un minimum de 2 ans d’expérience professionnelle pertinente est requis dans les domaines suivants :
• Gérer les réclamations : résoudre les requêtes de manière indépendante, en les faisant remonter si nécessaire, pour s’assurer que
les questions informatiques standard reçoivent une réponse et que des informations précises sont fournies au personnel en temps opportun.
• Assistance système : effectuer des tâches de maintenance du système et du matériel, telles que la
surveillance de la protection du système pour s’assurer que les systèmes fonctionnent efficacement.
• Budgétisation et approvisionnement : Servir de point focal pour les micro-commandes (MPO), en lançant
l’approvisionnement de tous les équipements techniques et en veillant à ce que l’approvisionnement en équipements soit conforme aux
spécifications techniques.
• Renforcement des capacités : fournir des conseils et une formation aux clients dans la fourniture d’un support informatique
services d’appui au renforcement des capacités du personnel.
• Préparation aux situations d’urgence : maintenir un stock d’urgence de nouveaux équipements et préparer le
déploiement là où et quand le besoin s’en fait sentir.
• Asset Management : Maintenir et mettre à jour régulièrement la liste des équipements IT/SCOPE délivrés
en interne, et aux partenaires externes. Maintenir et mettre à jour régulièrement l’inventaire dans la
plate-forme d’entreprise du PAM – GEMS.
• Prestation de services informatiques : prise en charge de la gestion et de l’affectation des
outils de prestation de services informatiques d’entreprise tels que les dongles Internet, les CUG et les cartes SIM de données au niveau SO.
• Assistance aux utilisateurs : Servir de remplaçant pour l’associé aux opérations informatiques en fournissant une assistance aux utilisateurs au
besoin.
• Conférence : prendre en charge la configuration des outils de réunion de conférence tels que MS Teams, Zoom, etc.,
chaque fois que cela est nécessaire dans les salles de conférence.

TERMES ET CONDITIONS

  • Seuls les ressortissants nigérians sont éligibles pour postuler à ce poste.
  • Les candidatures doivent être soumises et reçues en ligne et en anglais uniquement.
  • Seuls les candidats sélectionnés seront contactés. Le démarchage est strictement interdit. Tout démarchage entraînera automatiquement la disqualification du candidat concerné.
  • Le candidat retenu sera engagé dans le cadre d’un contrat à durée déterminée avec une période d’essai d’un an. Le PAM propose une rémunération attractive. Pour plus de détails, veuillez visiter le site Web de la Commission de la fonction publique internationale : http://icsc.un.org (lien : http://www.un.org/Depts/OHRM/salaries_allowances/salaries/nigeria.htm).

DATE LIMITE POUR LES CANDIDATURES

La date limite de soumission de cette candidature est le 26 septembre 2022 à 23h59, heure nigériane (GMT +1)

.

Toutes les décisions d’emploi sont prises en fonction des besoins organisationnels, des exigences du poste, du mérite et des qualifications individuelles. Le PAM s’engage à fournir un environnement de travail inclusif, exempt d’exploitation et d’abus sexuels, de toute forme de discrimination, de tout type de harcèlement, de harcèlement sexuel et d’abus d’autorité. Par conséquent, tous les candidats sélectionnés seront soumis à une vérification rigoureuse des références et des antécédents.

Aucun engagement, quel que soit le type de contrat, ne sera proposé aux membres du Comité consultatif des Nations Unies pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB), de la Commission de la fonction publique internationale (CFPI), du Comité financier de la FAO, du Commissaire aux comptes du PAM, du Comité d’audit du PAM, du Corps commun d’inspection ( CCI) et d’autres organes similaires du système des Nations Unies exerçant des responsabilités de contrôle sur le PAM, tant pendant leur service que dans les trois ans suivant la fin de ce service.

POSTULEZ ICI

Poste 3 : Associé logistique G6 (Facturation et facturation) Damaturu, Nigeria. (173176)

QUALIFICATIONS MINIMALES STANDARD

Éducation :        Premier diplôme ou équivalent en administration des affaires, comptabilité, gestion de la chaîne d’approvisionnement, économie, statistiques et mathématiques.

 

Expérience :      Trois ans ou plus d’expérience professionnelle à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés dans le domaine connexe avec une expérience dans le travail administratif général.

CONTEXTE ORGANISATIONNEL

Ces emplois se trouvent au siège (HQ), dans les bureaux régionaux (RB) et dans les bureaux de pays (CO et bureaux de zone/terrain. Les titulaires de poste relèvent d’un responsable de la logistique, d’un chef d’unité ou de la personne désignée.
À ce niveau, les titulaires de poste font preuve de initiative pour répondre de manière indépendante aux demandes de renseignements avec seulement des conseils généraux pour toutes les modalités d’assistance pour les services communs du PAM et de la logistique. Il est nécessaire de faire preuve de jugement pour traiter les problèmes imprévus au quotidien. Les titulaires de poste gèrent généralement une petite équipe, supervisant et encadrant Personnel.

OBJECTIF DU POSTE

Fournir des fonctions de soutien spécialisées et / ou superviser le personnel exécutant des processus et des activités logistiques / de chaîne d’approvisionnement standard pour permettre une livraison efficace des biens et services pour toutes les modalités de livraison.

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS (non exhaustives)

1. Fournir un soutien spécialisé aux opérations et activités logistiques, en suivant des processus standard et en contribuant, directement ou indirectement, à la livraison efficace de l’assistance alimentaire aux bénéficiaires.
2. Coordonner les réquisitions et assurer la livraison en temps voulu des produits et fournitures aux partenaires et destinations autorisés.
3. Gérer les activités de sous-traitance des fournisseurs logistiques, y compris le suivi et la mesure des performances.
4. Soutenir la collecte d’informations sur le marché, les évaluations des fournisseurs (par exemple, les transporteurs, les détaillants) pour soutenir le processus de sélection des fournisseurs.
5. Identifier, résoudre et/ou fournir des recommandations sur les requêtes/demandes d’assistance spécialisées, en faisant preuve d’initiative et en suivant les processus standard, pour assurer une résolution rapide et précise des demandes avec un excellent état d’esprit de service client.
6. Préparer, surveiller et réviser le budget pour toutes les modalités de livraison, en veillant au respect des procédures pertinentes et en conformité avec les normes de l’entreprise.
7. Surveiller les processus de gestion des stocks pour suivre les tendances et tenir compte de l’état des stocks de la source au bénéficiaire.
8. Soutenir la surveillance de la qualité et de l’intégrité des données comptables sur les produits.
9. Analyser le pipeline opérationnel et contribuer aux évaluations et à la planification opérationnelle pour toutes les modalités de livraison, afin de s’assurer que les exigences de la chaîne d’approvisionnement sont prises en compte.
10. Gérer le traitement de la documentation pour l’exécution des opérations logistiques (par exemple, le dédouanement, la vérification des factures), prendre les mesures appropriées pour résoudre les problèmes opérationnels en faisant remonter les problèmes complexes au superviseur.
11. Effectuer des recherches, collecter des données et effectuer des analyses, produire des rapports (par exemple CCTI, SPR, clôture financière, inventaire physique, performances de transport) et assurer l’exactitude des informations dans les systèmes de l’entreprise pour permettre une prise de décision éclairée.
12. Assurer la liaison avec les parties prenantes internes et externes pour soutenir la gestion des opérations logistiques et contribuer à une prestation de services efficace.
13. Superviser le travail du personnel de soutien, en fournissant des conseils et des orientations pratiques, pour s’assurer que les objectifs individuels et d’équipe sont atteints selon les normes et les délais convenus pour toutes les modalités d’assistance.
14. Soutenir les activités logistiques de préparation et d’intervention en cas d’urgence, y compris l’évaluation des capacités logistiques et la mise à jour du plan d’urgence, pour soutenir l’intervention du PAM en cas d’urgence.

AUTRES EXIGENCES SPÉCIFIQUES DE L’EMPLOI

  • Maîtrise de l’utilisation du matériel de bureau et des progiciels informatiques, tels que Microsoft Word, Excel et Power Point.
  • Connaissance des routines et des méthodes de travail afin de mener à bien les processus sous une supervision minimale.
  • Fait preuve de tact et de courtoisie pour donner et recevoir des informations à un large éventail de personnes.

Capacité d’identifier les écarts de données et de rectifier les problèmes nécessitant une attention particulière.

EXPÉRIENCES SOUHAITÉES POUR L’ENTRÉE DANS LE RÔLE

• Expérience de la maintenance des systèmes d’entreprise et de l’exécution de requêtes sur les expéditions en cours, les informations sur les pipelines, les réclamations d’assurance et les stocks alimentaires.
• Expérience dans l’administration de contrats de fournisseurs de services tiers.
• Expérience dans la compilation de documentation contractuelle.
• Expérience dans l’exécution de contrats.
• Expérience dans le suivi budgétaire et l’établissement de rapports.

TERMES ET CONDITIONS

  • Seuls les ressortissants nigérians ou les titulaires de permis de séjour et de travail valides sont éligibles pour postuler à ce poste.
  • Les candidatures doivent être soumises et reçues en ligne et en anglais uniquement.
  • Seuls les candidats sélectionnés seront contactés. Le démarchage est strictement interdit. Tout démarchage entraînera automatiquement la disqualification du candidat concerné.
  • Le candidat retenu sera engagé dans le cadre d’un contrat à durée déterminée avec une période d’essai d’un an. Le PAM propose une rémunération attractive. Pour plus de détails, veuillez visiter le site Web de la Commission de la fonction publique internationale :  http://icsc.un.org

DATE LIMITE POUR LES CANDIDATURES

La date limite de soumission de cette candidature est le 26 septembre 2022 à 23h59, heure nigériane (GMT +1)

.

Toutes les décisions d’emploi sont prises en fonction des besoins organisationnels, des exigences du poste, du mérite et des qualifications individuelles. Le PAM s’engage à fournir un environnement de travail inclusif, exempt d’exploitation et d’abus sexuels, de toute forme de discrimination, de tout type de harcèlement, de harcèlement sexuel et d’abus d’autorité. Par conséquent, tous les candidats sélectionnés seront soumis à une vérification rigoureuse des références et des antécédents.

Aucun engagement, quel que soit le type de contrat, ne sera proposé aux membres du Comité consultatif des Nations Unies pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB), de la Commission de la fonction publique internationale (CFPI), du Comité financier de la FAO, du Commissaire aux comptes du PAM, du Comité d’audit du PAM, du Corps commun d’inspection ( CCI) et d’autres organes similaires du système des Nations Unies exerçant des responsabilités de contrôle sur le PAM, tant pendant leur service que dans les trois ans suivant la fin de ce service.

POSTULEZ ICI

Poste 4 : JPO – Chargée de programme Genre, Bureau régional du PAM pour l’Afrique de l’Ouest, Dakar, Sénégal (173168)

Programme des administrateurs auxiliaires (JEA)

Officier Genre

Bureau régional du PAM pour l’Afrique de l’Ouest (RBD)

Dakar, Sénégal

À PROPOS DU PAM

Le Programme alimentaire mondial (PAM) est la plus grande agence humanitaire au monde qui lutte contre la faim dans le monde. Nous recherchons actuellement un Junior Professional Officer (JPO) pour pourvoir le poste de Junior Gender Officer basé au Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest (RBD) à Dakar, au Sénégal .

CONTEXTE ET HISTORIQUE :

La région RBD est l’une des plus vastes en termes de couverture géographique, avec 19 bureaux de pays couverts en Afrique de l’Ouest et centrale. La plupart des pays de la région se caractérisent par un faible développement humain, des scores alarmants à l’indice de la faim dans le monde, une pauvreté généralisée, des formes généralisées de malnutrition et des taux de fécondité élevés. L’accès limité aux services de base et les inégalités d’accès aux services et aux opportunités – en particulier pour les femmes et les ruraux pauvres – sont caractéristiques de la région RBD. La région est également affligée par des taux de mortalité infantile extrêmement élevés et de faibles niveaux d’éducation. La Région présente des terres sahéliennes dégradées, une vulnérabilité au changement climatique et dépend de l’agriculture pluviale combinée à des défis spécifiques concernant les normes socioculturelles,

Malgré les cadres et accords juridiques nationaux et internationaux existants destinés à réduire les inégalités fondées sur le sexe, les normes culturelles néfastes enracinées et les pratiques coutumières et religieuses contribuent souvent à créer un fossé entre le discours et la pratique.

L’accès limité aux services de base et les inégalités d’accès aux services et aux opportunités – en particulier pour les femmes et les habitants ruraux – sont caractéristiques de la région RBD. La région est également affligée par des taux de mortalité infantile extrêmement élevés et de faibles niveaux d’éducation. Avec des terres sahéliennes dégradées, la région reste vulnérable au changement climatique et dépend de l’agriculture pluviale. La Région présente également des défis spécifiques concernant les normes socioculturelles, le contexte économique et politique qui ont un impact direct sur la sécurité alimentaire et la nutrition.

La nouvelle politique du PAM en matière d’égalité des sexes met l’accent sur la nécessité d’une programmation fondée sur des données probantes tout en renforçant la capacité du personnel et des partenaires à les doter des compétences et des connaissances nécessaires pour mettre en œuvre des programmes transformateurs en matière de genre. À long terme, la politique vise à transformer positivement les normes sociales néfastes grâce à la mise en œuvre de programmes d’assistance alimentaire qui prennent en compte l’égalité d’accès et de contrôle de la sécurité alimentaire et de la nutrition, s’attaquent aux causes profondes de l’inégalité entre les sexes et favorisent l’autonomisation économique des femmes et des filles.

INFORMATIONS GÉNÉRALES

  • Intitulé du poste : JEA Chargé de l’égalité des sexes
  • Niveau : P2
  • Superviseur : Conseiller régional en matière de genre
  • Unité : Unité d’appui au programme
  • Division/Bureau de pays : Bureau régional pour la région de l’Afrique de l’Ouest
  • Lieu d’affectation : Dakar, Sénégal
  • Durée de la mission : Deux ans

Le poste est situé dans un bureau régional qui couvre 19 bureaux de pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le Bureau dirige le positionnement régional du PAM et soutient les bureaux de pays dans trois domaines principaux : l’orientation et l’orientation stratégiques, l’appui technique et la supervision de la gestion.

Remarque : Le poste est annoncé par le biais du programme d’administrateurs auxiliaires (JPO) du PAM parrainé par le gouvernement du Canada et est réservé aux RESSORTISSANTS CANADIENS UNIQUEMENT .

DEVOIRS ET RESPONSABILITÉS 

  • Sous la supervision directe du conseiller régional en genre, le JEA assumera les responsabilités suivantes :
  • Soutenir le déploiement de l’initiative de renforcement des capacités en matière de genre et organiser des ateliers pour le personnel des bureaux régionaux, des bureaux de pays et des partenaires coopérants sur la boîte à outils du PAM sur le genre afin de renforcer l’intégration du genre
  • Soutenir le travail intégré avec les unités de programme au niveau régional pour une action coordonnée et l’intégration du genre dans l’initiative régionale
  • Assurer la liaison avec les bureaux de pays (CO) chargés de l’égalité des sexes/points focaux et soutenir l’élaboration et la mise en œuvre de plans d’action pour l’égalité des sexes
  • Soutenir la mise en œuvre d’outils d’intégration du genre dans l’entreprise, tels que le programme de transformation du genre, le marqueur de genre et d’âge et le réseau des résultats en matière de genre
  • Contribuer aux analyses / revues documentaires, y compris la compilation de bonnes pratiques en matière d’égalité des sexes / transformatrices dans les contextes humanitaires et de développement
  • Soutenir la fonction de suivi et d’évaluation pour générer du contenu lié au genre pour soutenir la formulation du programme
  • Assurer le suivi et la mise en œuvre de toute autre recommandation issue de l’audit, de l’évaluation et d’autres examens liés au genre dans le but de renforcer la transformation du genre, de documenter les leçons apprises et les meilleures pratiques
  • Fournir des contributions aux rapports, publications et autres produits d’information, y compris assurer la liaison avec les bureaux de pays du PAM et les entités du siège (siège)
  • Contribuer à la sensibilisation au genre en contribuant à l’élaboration de supports de communication contribuant à l’égalité des genres et à l’autonomisation des femmes
  • Identifier les opportunités de plaidoyer pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et suggérer des modalités d’engagement
  • Contribuer aux campagnes liées à l’égalité des sexes et à la sécurité alimentaire, notamment la Journée internationale de la femme, les 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence sexiste et d’autres événements annuels clés
  • Et accomplissez les autres tâches assignées.

RÉSULTATS ATTENDUS

À la fin de la mission de deux ans, on s’attend à ce que le JPO ait apporté une contribution substantielle à la mise en œuvre de la politique de genre et de la stratégie régionale de genre et soutienne la mise en place de mécanismes au niveau des bureaux de pays pour opérer la transformation du genre par le biais de programmes sensibles au genre, de suivi et de mécanismes de signalement. À la fin de la mission, le JEA devrait avoir produit les résultats suivants :

  • Formation organisée pour les points focaux Genre, partenaires et autres collègues des opérations
  • Analyses de genre développées dans les pays sélectionnés et les points focaux du CO formés sur le processus
  • Meilleures pratiques sur la transformation du genre dans l’intégration du genre dans l’alimentation et la nutrition et les domaines connexes documentées et diffusées
  • Plans d’action pour l’égalité des sexes du bureau de pays élaborés et mis en œuvre
  • Recommandations d’évaluation liées au genre mises en œuvre

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE ESSENTIELLES

  • Diplôme universitaire supérieur dans l’une des disciplines suivantes : sciences sociales, genre, développement international, relations internationales, droits de l’homme, sciences politiques ou un autre domaine connexe
  • 2 ans d’expérience professionnelle et pratique pertinente, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine de la programmation / des opérations liées à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes
  • Connaissances et compétences liées au genre, y compris la connaissance de la pensée actuelle et du développement dans le domaine de l’égalité des sexes dans les contextes humanitaires et de développement
  • Connaissance et compréhension des questions clés de l’égalité des sexes et de la violence sexiste et des liens avec la sécurité alimentaire
  • Connaissance des outils et techniques de plaidoyer et de communication efficaces pour faire progresser l’égalité des sexes
  • Solides compétences analytiques, y compris l’analyse de genre
  • Maîtrise de l’anglais (niveau C) et connaissance pratique du français
  • Maîtrise de Windows, MS Office (Word, Excel, PowerPoint, Outlook)
  • Une expérience dans la surveillance, la gestion de bases de données et d’informations sera un atout
  • Compétences rédactionnelles (rapports, documents d’orientation et de formation, etc.)
  • Capacité à travailler au sein d’une équipe multiculturelle, à voyager dans différents pays

EXIGENCES SOUHAITABLES :

  • Pour accomplir la vaste gamme de tâches et exceller dans ce poste, le candidat idéal posséderait également :
  • Exposition à la scène internationale soit par un travail direct pour une institution/organisation internationale ; ou, si vous travaillez pour une entité nationale, en interagissant avec des parties prenantes internationales , niveau intermédiaire de portugais ou l’une des langues officielles suivantes : espagnol, arabe, chinois, russe
  • Étant donné que les professionnels internationaux du PAM sont tenus de servir dans différents endroits du monde au cours de leur carrière (y compris dans des lieux d’affectation difficiles), la volonté d’être mobile maximiserait les possibilités de rétention à long terme au sein de l’Organisation.

SURVEILLANCE

Le JEA travaillera sous la supervision directe du conseiller régional en matière de genre. À son arrivée, il/elle recevra un briefing complet sur les programmes de genre dans la région, les ressources disponibles, présenté aux équipes fonctionnelles du bureau régional, au siège et aux collègues concernés des bureaux de pays. Il/elle aura une discussion avec son superviseur sur le plan de travail et les priorités de l’unité. Le JPO assumera plus de responsabilités selon les besoins et sa performance sera surveillée périodiquement, et des conseils et un encadrement complets lui seront fournis pour atteindre les résultats escomptés. Le développement professionnel et l’accès aux ressources nécessaires pour réaliser son plan seront fournis .

COMPOSANTES DE LA FORMATION

La capacité et les compétences du JEA seront renforcées grâce aux ressources et à la documentation qui seront mises à sa disposition, y compris l’utilisation de la plateforme d’apprentissage de la boîte à outils sur le genre du PAM qui offre des conseils spécifiques sur l’intégration du genre dans divers domaines de programme et applicables à la fois au PAM et d’autres contextes de programmes de développement. Le PAM offre également une exposition à une variété d’expériences sur l’intégration du genre par le biais des sessions mondiales de déjeuner sur le sac brun et l’accès à la communauté en ligne sur le genre. Il / elle aura également accès à un large éventail de formations sur des sujets liés à la conception, la planification, la mise en œuvre et le suivi et l’évaluation des programmes du PAM en général.

Dans le cadre d’actions conjointes entre l’unité Genre et d’autres programmes RBD, il/elle peut bénéficier de formations en face à face ou à distance sur divers sujets du programme, notamment la nutrition, la programmation de la résilience, les transferts monétaires, la protection sociale, le genre, le suivi et l’évaluation, etc. .

L’apprentissage du JPO sera également structuré et se déroulera par le biais de la participation au PAM et à d’autres ateliers et événements de formation et sera guidé vers les documents politiques et directives pertinents disponibles du PAM, ainsi que par le mentorat, l’encadrement et la formation en cours d’emploi.

Étant donné que ce poste se trouve dans un bureau régional, le JPO aura la possibilité de voyager dans les bureaux de pays de la région et de se familiariser avec les réalités de la mise en œuvre sur le terrain et des projets et la manière dont les programmes sont exécutés. Le JPO sera exposé et impliqué dans les initiatives stratégiques et dans l’élaboration de documents et rapports régionaux clés et dans les réseaux régionaux où l’unité Genre du RBD est impliquée.

ÉLÉMENTS D’APPRENTISSAGE

Au terme de la mission de deux ans, le JEA doit avoir obtenu :

  • Bonne compréhension de l’intégration organisationnelle du genre dans le cycle de programme
  • Bonne compréhension des phases du cycle de projet du PAM et de la manière dont les plans stratégiques de pays sont conçus et des révisions de projet/budget connexes et des rapports annuels
  • Bonne compréhension générale des opérations et activités globales du PAM dans les contextes humanitaires et de développement. Il/elle se familiarisera avec les interventions du PAM (Protection sociale, CBT, alimentation scolaire, nutrition, S&E, etc.)
  • Bonnes compétences en coordination, planification, suivi des programmes, ainsi que sur la manière dont le genre est intégré dans les politiques et programmes de sécurité alimentaire et de nutrition
  • Bonnes compétences et capacités améliorées dans l’analyse et la communication de données quantitatives et qualitatives
  • Familiarité avec le cadre de résultats du PAM et les systèmes et outils de suivi
  • Exposition au terrain dans le contexte de l’Afrique de l’Ouest et du Centre

INFORMATIONS SUR LE PAYS D’AFFECTATION – 

Conditions de vie à Dakar, Sénégal

AUTRES INFORMATIONS PERTINENTES

Numéro de référence VA : 172991

Date de clôture : 12 octobre 2022 à 23h59, heure de Rome

CADRE DE DIRECTION DU PAM

Ce sont les normes communes de comportement qui guident COMMENT nous travaillons ensemble pour accomplir notre mission.

Dirige par l’exemple avec intégrité Génère des résultats et tient ses engagements Favorise un travail d’équipe inclusif et collaboratif Applique la pensée stratégique Établit et entretient des partenariats durables
Vivre les valeurs du PAM et faire preuve d’humanité et d’intégrité en prenant soin des autres Respecte ses engagements et s’adapte facilement au changement Est inclusif et collaboratif, et contribue à une culture d’apprentissage et de croissance personnelle Démontre son engagement à recueillir des points de vue, à analyser les options et les risques et à proposer de nouvelles façons de faire les choses Établit et entretient des partenariats externes et collabore avec des partenaires pour atteindre des objectifs communs

Différentes attentes de comportement sont définies en fonction de votre grade et de votre rôle/responsabilités au sein du PAM .

Toutes les décisions d’emploi sont prises en fonction des besoins organisationnels, des exigences du poste, du mérite et des qualifications individuelles. Le PAM s’engage à fournir un environnement de travail inclusif, exempt d’exploitation et d’abus sexuels, de toute forme de discrimination, de tout type de harcèlement, de harcèlement sexuel et d’abus d’autorité. Par conséquent, tous les candidats sélectionnés seront soumis à une vérification rigoureuse des références et des antécédents. Aucun engagement, quel que soit le type de contrat, ne sera proposé aux membres du Comité consultatif des Nations Unies pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB), de la Commission de la fonction publique internationale (CFPI), du Comité financier de la FAO, du Commissaire aux comptes du PAM, du Comité d’audit du PAM, du Corps commun d’inspection ( CCI) et d’autres organes similaires du système des Nations Unies exerçant des responsabilités de contrôle sur le PAM, tant pendant leur service que dans les trois ans suivant la fin de ce service.

POSTULEZ ICI

Poste 5 : JEA – Programme Nutrition Officer, PAM Kinshasa, République Démocratique du Congo (173167)

Programme des administrateurs auxiliaires (JEA)

Agent de nutrition

Bureau de pays du PAM en République démocratique du Congo (RDC)

Kinshasa, RDC

À PROPOS DU PAM

Le Programme alimentaire mondial (PAM) est la plus grande agence humanitaire au monde qui lutte contre la faim dans le monde. Nous recherchons actuellement un Junior Professional Officer (JPO) pour pourvoir le poste de Junior Nutrition Officer en République Démocratique du Congo (RDC, RBJ) .

CONTEXTE ET HISTORIQUE :

La République démocratique du Congo (RDC) continue de connaître un conflit interethnique prolongé et la fragmentation par des groupes armés perpétrant des violences, entraînant des déplacements de population, une insécurité alimentaire chronique, des activités de subsistance restreintes et un accès aux marchés, aux écoles et aux soins de santé. La crise s’est aggravée et propagée dans certaines parties du pays, affectant désormais les habitants de zones auparavant considérées comme relativement stables. La situation humanitaire s’est considérablement détériorée au cours des dernières années, aggravant une situation qui est déjà l’une des crises humanitaires les plus importantes et les plus complexes au monde. Actuellement, il y a 5 millions de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays (PDI) en RDC, ce qui constitue l’un des nombres les plus élevés de personnes déplacées sur le continent africain.

L’analyse des tendances nutritionnelles au cours des dernières années indique que la dénutrition infantile est un problème de santé publique important et persistant. La RDC est l’un des dix pays qui compte le plus grand nombre d’enfants souffrant de retard de croissance au monde (environ 6 millions). La prévalence du retard de croissance est restée constamment très élevée à l’échelle nationale (42 % MICS 2018/2019). En outre, les niveaux de malnutrition aiguë globale (MAG) et de malnutrition aiguë sévère (MAS) restent également alarmants. Selon l’Aperçu des besoins humanitaires 2021, publié par OCHA en décembre 2020, quelque 4,4 millions de personnes devraient souffrir de malnutrition aiguë en 2021, dont 2,4 millions d’enfants qui souffrent de malnutrition aiguë modérée (MAM), un million d’enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère (MAS) et un million de femmes et de filles enceintes et allaitantes souffrant de malnutrition aiguë.

INFORMATIONS GÉNÉRALES

  • Intitulé du poste : JEA Nutrition Officer
  • Niveau : P2
  • Superviseur : Responsable de la nutrition
  • Unité : Programme
  • Division/Bureau de pays : Bureau de pays de la République démocratique du Congo
  • Lieu d’affectation : Kinshasa, RDC
  • Durée de la mission : Deux ans

Remarque : Le poste est annoncé par le biais du programme d’administrateurs auxiliaires (JPO) du PAM parrainé par le gouvernement du Canada et est  réservé aux RESSORTISSANTS CANADIENS UNIQUEMENT .

DEVOIRS ET RESPONSABILITÉS 

Sous la supervision directe du responsable de la nutrition et du VIH en RDC, le JPO aura les responsabilités suivantes :

  1. Contribuer au développement de projets et d’activités, de plans et de processus de nutrition, en veillant à l’alignement sur les politiques et les orientations plus larges en matière de nutrition.
  2. Fournir un soutien à la gestion de projet pour des projets et activités de nutrition spécifiques et définis, en garantissant une approche coordonnée avec des programmes / projets plus larges conformes aux normes et procédures du PAM.
  3. Soutenir le développement de systèmes de collecte de données et de suivi/évaluation en veillant à ce que des normes de qualité rigoureuses soient maintenues.
  4. Suivre et analyser les données pour contribuer aux activités de rapport et contribuer à la préparation de rapports précis et opportuns sur les activités de nutrition qui permettent une prise de décision éclairée et la cohérence des informations présentées aux parties prenantes.
  5. Assurer la liaison avec les partenaires de mise en œuvre (internes et externes) pour surveiller les projets en cours, assurer une collaboration efficace, la rapidité et l’efficacité, et mettre en évidence les risques potentiels pour la réalisation des projets.
  6. Suivre et analyser la situation du pipeline de produits d’aliments nutritifs spécialisés.
  7. Soutenir l’identification de partenaires potentiels et les négociations de partenariat pour assurer une approche collaborative et holistique pour répondre aux besoins nutritionnels.
  8. Soutenir le renforcement des capacités du personnel du PAM, des partenaires et du gouvernement national pour se préparer et répondre aux besoins nutritionnels, par exemple la production et l’examen de supports de formation.
  9. Guider le personnel plus subalterne, en agissant comme un point de référence et en le soutenant avec des analyses et des requêtes plus complexes.
  10. Travailler en collaboration et en coordination avec l’équipe genre et protection au niveau du bureau de pays mettre en œuvre les résultats liés à la nutrition dans le plan d’action genre au niveau national.
  11. Soutenir la supervision de la mise en œuvre des conclusions des évaluations rapides de genre menées dans le cadre des activités de nutrition, lorsque et si possible, participer également à une évaluation rapide de genre en coordination avec l’équipe genre et protection.
  12. En coordination avec l’équipe de genre et de protection, soutenir la mise en œuvre du marqueur de genre et d’âge et l’intégration de l’atténuation des risques de genre et de VBG dans le contexte de projets et d’activités de nutrition plus larges.
  13. Agir dans une capacité d’intervention d’urgence assignée au besoin pour répondre aux besoins d’aide alimentaire d’urgence.
  14. D’autres au besoin.

RÉSULTATS ATTENDUS

  • JPO comprend les approches politiques et programmatiques du PAM vers l’objectif Faim Zéro .
  • JEA pour se familiariser avec les opérations d’urgence nutritionnelle .
  • JPO comprend et peut soutenir l’intégration du genre dans les programmes et politiques du PAM
  • Le JPO doit se familiariser avec les programmes sensibles à la nutrition avec un accent particulier sur la CCSC .
  • JPO doit bien connaître les systèmes internes du PAM, y compris COMET, LESS, WINGS
  • JPO capable de coordonner efficacement avec d’autres unités au sein du PAM, y compris les finances ; Chaîne d’approvisionnement; Approvisionnement; Budget et programmation etc.

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE ESSENTIELLES

  • Diplôme universitaire supérieur ou diplôme universitaire de premier cycle avec une expérience de travail pertinente supplémentaire dans le domaine de la santé publique, de la nutrition, de la technologie alimentaire, de la médecine ou dans un autre domaine pertinent .
  • Deux ans d’expérience professionnelle pertinente et d’exposition à la mise en œuvre de programmes de développement nationaux/internationaux ; travailler dans des activités liées à la santé publique/sécurité alimentaire/nutrition ; identifier et définir les questions/problèmes de nutrition dans un pays .
  • Maîtrise de l’anglais et du français
  • Maîtrise de Windows MS Office (Word, Excel, PowerPoint, Outlook) ;
  • Compétences comportementales telles que la gestion de l’action, l’orientation client, la capacité cognitive, l’innovation, le partenariat et le travail d’équipe.

EXIGENCES SOUHAITABLES :

Pour accomplir la vaste gamme de tâches et exceller dans ce poste, le candidat idéal posséderait également :

  • Exposition à la scène internationale soit par un travail direct pour une institution / organisation internationale ; ou, si vous travaillez pour une entité nationale, en interagissant avec des parties prenantes internationales .
  • Niveau intermédiaire d’une ou plusieurs des langues officielles suivantes : anglais, espagnol, arabe, chinois et russe .
  • Les professionnels internationaux du PAM sont tenus de servir dans différents endroits du monde au cours de leur carrière (y compris dans des lieux d’affectation difficiles); la volonté d’être mobile maximiserait les possibilités de rétention à long terme au sein de l’Organisation .

SURVEILLANCE

Le JPO sera directement supervisé par le chef de l’unité de nutrition, qui fournira une formation et un mentorat en cours d’emploi. Le chef de programme agira en tant que superviseur de deuxième niveau.

COMPOSANTES DE LA FORMATION

Le JPO recevra une formation en cours d’emploi dans le bureau de pays et élargira ses connaissances grâce à des visites sur le terrain sur les sites de projets du PAM.

ÉLÉMENTS D’APPRENTISSAGE

Au terme de la mission de deux ans, le JEA doit avoir obtenu :

  • Très bonne connaissance des cycles de projet du PAM (de l’évaluation au suivi et à l’évaluation), dans un contexte prolongé de secours/urgence
  • Familiarisation avec les principales politiques et stratégies du PAM en matière de nutrition
  • Coordination inter-agences sur la nutrition
  • Bonne compréhension générale des opérations et activités globales du PAM dans la région d’affectation.

INFORMATIONS SUR LE PAYS D’AFFECTATION – 

AUTRES INFORMATIONS PERTINENTES

  • Numéro de référence VA : 172968
  • Date de clôture : 12 octobre 2022 à 23h59, heure de Rome

CADRE DE DIRECTION DU PAM

Ce sont les normes communes de comportement qui guident COMMENT nous travaillons ensemble pour accomplir notre mission.

Dirige par l’exemple avec intégrité Génère des résultats et tient ses engagements Favorise un travail d’équipe inclusif et collaboratif Applique la pensée stratégique Établit et entretient des partenariats durables
Vivre les valeurs du PAM et faire preuve d’humanité et d’intégrité en prenant soin des autres Respecte ses engagements et s’adapte facilement au changement Est inclusif et collaboratif, et contribue à une culture d’apprentissage et de croissance personnelle Démontre son engagement à recueillir des points de vue, à analyser les options et les risques et à proposer de nouvelles façons de faire les choses Établit et entretient des partenariats externes et collabore avec des partenaires pour atteindre des objectifs communs

Différentes attentes de comportement sont définies en fonction de votre grade et de votre rôle/responsabilités au sein du PAM .

Toutes les décisions d’emploi sont prises en fonction des besoins organisationnels, des exigences du poste, du mérite et des qualifications individuelles. Le PAM s’engage à fournir un environnement de travail inclusif, exempt d’exploitation et d’abus sexuels, de toute forme de discrimination, de tout type de harcèlement, de harcèlement sexuel et d’abus d’autorité. Par conséquent, tous les candidats sélectionnés seront soumis à une vérification rigoureuse des références et des antécédents. Aucun engagement, quel que soit le type de contrat, ne sera proposé aux membres du Comité consultatif des Nations Unies pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB), de la Commission de la fonction publique internationale (CFPI), du Comité financier de la FAO, du Commissaire aux comptes du PAM, du Comité d’audit du PAM, du Corps commun d’inspection ( CCI) et d’autres organes similaires du système des Nations Unies exerçant des responsabilités de contrôle sur le PAM, tant pendant leur service que dans les trois ans suivant la fin de ce service.

POSTULEZ ICI

Similaires