Le PNUD recrute pour ces 02 postes (17 Mai 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : 02 postes

Lieu du Travail : Togo/Tchad

Description de l'Emploi

Le PNUD œuvre à l’éradication de la pauvreté et à la réduction des inégalités par le biais du développement durable des nations, dans plus de 170 pays et territoires.

POSTE 1

Recrutement d’un consultant national pour l’évaluation finale du « Projet de renforcement des capacités du Centre d’Entrainement des Opération aux Maintien de la Paix »
Procurement Process : IC – Individual contractor
Office : UNDP TOGO / RBA – TOGO
Deadline : 30-May-22
Posted on : 17-May-22
Development Area : SERVICES
Reference Number : 91309
Link to Atlas Project :
00115494 – Prévention des conflits et cohésion sociale
Documents :
TDR Evaluation CEOMP
Lettre de soumission et de disponibilité
Overview :Le Togo s’est imposé ces dernières années comme l’un des principaux contributeurs africains aux opérations de paix en termes d’effectifs. Ce choix se justifie entre autres par sa situation géographique dans une zone politiquement instable, comme l’illustrent les violences récentes et les menaces émergentes d’extrémisme violent provenant des pays voisins, notamment le Burkina Faso, et par l’expérience acquise lors de la représentation du Togo au Conseil de sécurité des Nations-Unies en tant que membre non permanent. Dans ce contexte, les autorités considèrent les missions de paix comme un instrument de stabilisation régionale nécessaire au développement économique du pays : l’envoi de contingents dans les opérations de paix régionales et internationales est donc une priorité de politique étrangère pour les autorités togolaises et nourrit l’impératif de diplomatie sécuritaire. En effet, le Togo est aujourd’hui l’un des piliers du soutien au maintien de la paix sur le continent africain, ayant participé à de nombreuses missions de paix depuis 1977, principalement en Afrique, sous le commandement de l’ONU, de l’UA ou de la CEDEAO. Le Togo est le 16ème plus grand contributeur de personnel de maintien de la paix de l’ONU. Il fournit actuellement 1 442 militaires et policiers aux opérations de maintien de la paix en République centrafricaine, en République démocratique du Congo, au Mali, au Soudan, au Sud-Soudan et au Sahara occidental. Pour assurer ces missions, le Centre d’entraînement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP) a été mis en place.

Créé en 2008, le Centre d’entraînement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP) a pour mission de construire et de renforcer la capacité opérationnelle des forces armées togolaises dans les opérations de soutien et de maintien de la paix permettant une certification rapide des contingents togolais par la CEDEAO, l’UA et l’ONU. Le centre joue un rôle essentiel dans la transmission des modules de formation de base au personnel dans des contextes difficiles. La complexité et la dimension de plus en plus transnationale des conflits exigent une analyse plus nuancée et des réponses intégrées qui tirent collectivement parti des avantages comparatifs des différentes parties concernées du système multilatéral, des États membres et des autres parties prenantes. Par ailleurs, le CEOMP forme chaque année des unités de police constituées (UPC) qui travaillent avec d’autres contingents militaires de pays d’Afrique de l’Ouest au sein de la MINUSMA, tels que le bataillon nigérien dans la région de Ménaka et le bataillon sénégalais dans la région de Mopti. Ce centre de formation ambitionne de devenir un centre d’excellence sous-régional en matière de formation en opération de maintien de la paix.

Pleinement engagé dans les missions d’opérations de paix en Afrique, le gouvernement togolais considère sa participation à ces missions comme un instrument de stabilisation régionale nécessaire au développement économique du pays. Afin de renforcer les capacités de son centre d’entraînement aux opérations de maintien de la paix, conformément à la politique et aux orientations des Nations Unies en matière d’opérations de maintien de la paix, le gouvernement a entrepris de renforcer les compétences techniques et les capacités logistiques du centre afin de lui permettre de fonctionner en toute autonomie. Cela passera par une augmentation du nombre de cadres formateurs, la formation des unités militaires, policières et civiles dans des domaines spécifiques tels que la protection des civils, la gestion des foules, le genre et les droits de l’homme, ainsi que par l’acquisition de moyens logistiques, notamment de véhicules.

De plus, la résolution 2531 du Conseil de Sécurité en date du 29 juin 2020 relative au nouveau mandat de la MINUSMA, soulève les insuffisances de la formation du personnel des Nations Unies et exhorte les pays contributeurs de troupes à renforcer la formation des contingents, notamment dans le domaine des droits de l’homme et de la protection des civils. L’ONU demande donc instamment d’accroître la participation pleine et effective des femmes à toutes les activités des opérations de maintien de la paix ; ce qui nécessite une formation des officiers instructeurs et des décideurs militaires.

Enfin, avec la situation de la pandémie de COVID-19 et les mesures barrières édictées par le gouvernement pour arrêter la propagation du virus, des contraintes ont été imposées au CEOMP. Les formations de pré-déploiement devront prendre prendre en compte les mesures barrières pour empêcher la propagation du virus. Ces mesures appropriées comprennent l’augmentation du nombre de salles de formation, l’embarquement d’un nombre limité de personnel dans les véhicules pendant les formations.

C’est dans ce contexte que le Projet de Renforcement des Capacités du Centre d’Entraînement aux Opérations de Maintien de la Paix (PRC-CEOMP) a été initié pour soutenir les actions du gouvernement togolais en matière de conduite des opérations de maintien de la paix.

Cliquez ici pour postuler

POSTE 2

Recrutement d’un(e) consultant(e) international Photographe professionnel(le)
Procurement Process : IC – Individual contractor
Office : Tchad – CHAD
Deadline : 30-May-22
Posted on : 17-May-22
Development Area : CONSULTANTS
Reference Number : 91281
Link to Atlas Project :
00139700 – APPUI A LA TRANSITION AU TCHAD
Documents :
ic
termes de references
Overview :IC/TCD10/2022/05/017                                         Date : 17 MAI 2022 :

Pays :                                      Tchad

Projet :                                   Projet transition

Titre du poste :                     Photographe professionnel(le).

Durée : La mission est prévue pour une durée de trente-cinq (35) jours ouvrables.

Lieu d’affectation :              N’Djamena

Type de contrat :                  Contrat Individuel

Date cible de début de la mission :  10 Juin 2022

Les candidats intéressés sont invités à soumettre leurs offres (technique et financière) de service par courriel en fichiers séparés conjointement à l’adresse suivante : [email protected] au plus tard le 30 mai 2022 à 10 heures précises, heure de N’Djaména, en indiquant la référence Rep IC/TCD10/2022/05/017 (Si cette référence n’est pas indiquée en objet de votre mail, votre offre ne peut être considérée).

Les demandes de clarification pourront être envoyées à l’adresse [email protected]

Cliquez ici pour postuler

Similaires