Le PNUD recrute pour ce poste (20 Juin 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : Responsable National de Projet NOB

Niveau Requis : Master

Année d'Expérience Requise : 2 ans

Lieu du Travail : OUAGADOUGOU, BURKINA FASO

Date de Soumission : 04/07/2022

Description de l'Emploi

Poste : Responsable National de Projet NOB, Ouagadougou BURKINA FASO

Ouagadougou, Burkina Faso
Identification du poste
4345
Emplacements
  • Ouagadougou, Burkina Faso
Date d’affichage
20/06/2022, 15:49
Appliquer avant
04/07/2022, 07:59

Description de l’emploi

Arrière plan

Le PNUD s’engage à recruter un personnel divers en termes de genre, de nationalité et de culture. Nous encourageons de même les personnes issues des minorités ethniques, des communautés autochtones ou handicapées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. 

Le PNUD ne tolère pas l’exploitation et/ou les sexuelles connues, ni aucune forme de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel, et/ou toutes formes de discrimination. Tous/tes les candidats/tes sélectectionnés /ées devront ainsi se soumettre à de champs vérifications relatives aux références fournies ainsi qu’à leurs antécédents.

Ce poste est situé à Ouagadougou, Burkina Faso. Sous la supervision générale du Représentant régional de l’ONUDC pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (ONUDC ROSEN), du Chef du Bureau du HCDH au Burkina Faso ainsi que du Représentant régional du HCDH (HCDH WARO), et sous la supervision directe des coordinateurs du projet PROMIS à l’ONUDC ROSEN et au HCDH WARO, le/la candidat(e) retenu(e) aidant à la mise en œuvre du projet « Renforcement des capacités des Etats d’Afrique de l’Ouest à développer une réponse basée sur les droits de l’homme au trafic illicite de migrants et à répondre efficacement aux violations des droits de l’homme liées à la migration irrégulière » – projet PROMIS.
Devoirs et responsabilités
Ce poste est situé à Ouagadougou, Burkina Faso. Sous la supervision générale du Représentant régional de l’ONUDC pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (ONUDC ROSEN), du Chef du Bureau du HCDH au Burkina Faso ainsi que du Représentant régional du HCDH (HCDH WARO), et sous la supervision directe des coordinateurs du projet PROMIS à l’ONUDC ROSEN et au HCDH WARO, le/la candidat(e) retenu(e) aidant à la mise en œuvre du projet  » Renforcement des capacités des Etats d’Afrique de l’Ouest à développer une réponse basée sur les droits de l’homme au trafic illicite de migrants et à répondre efficacement aux violations des droits de l’homme liées à la migration irrégulière  » – projet PROMIS.

Le titulaire du poste sera notamment chargé des tâches spécifiques suivantes :

  • Être le point focal principal pour toutes les actions mises en œuvre au Burkina Faso dans le cadre du projet PROMIS sur la traite des personnes, le trafic illicite de migrants, les questions de migration et de droits de l’homme ;
  • Développer, mettre en œuvre et à évaluer l’impact du projet PROMIS dans son ensemble et des activités au Burkina Faso, en particulier ; suivre et analyser le développement du projet ; identifier les problèmes et les questions à traiter et proposer des actions correctives ;
  • Assurer la liaison avec les parties concernées, notamment les homologues nationaux, la société civile et d’autres organisations internationales/régionales, la Commission Nationale des Droits Humains. Identifier et établir des relations avec les autorités et les acteurs concernés au niveau national et local, y compris les organisations communautaires ;
  • Planifier, organizer et animer, en collaboration avec les homologues nationaux, des ateliers visant à renforcer les capacités des praticiens contre le trafic illicite de migrants et la traite des personnes, et contribuer à l’élaboration du plan d’action avec l’homologue national concerné ;
  • Fournir une expertise technique et un soutien logistique pour préparer et mettre en œuvre les activités du projet au Burkina Faso en consultation avec les homologues nationaux, y compris la collecte et la compilation des données et informations de base applicables et l’organisation des activités évoquées dans le cadre du projet ;
  • Contribuer à l’élaboration des outils du projet, y compris les outils de renforcement des capacités et de sensibilisation ;
  • Recueillir des données, examiner les documents et rapports pertinents ; mener des entretiens, analyser les résultats et soutenir la réalisation de recherches et d’analyses de fond, y compris des recommandations relatives à la protection et à la promotion des droits des migrants, et des mesures correctives liées à la traite des personnes et au trafic illicite de migrants ;
  • Rédiger divers produits écrits, par exemple des projets de documents, des analyses, des sections de rapports et d’études, des contributions à des publications, des articles sur le Web, etc.
  • Organisateur des réunions avec des communautés locales pilotes sélectionnés, des autorités nationales, des institutions nationales de défense des droits de l’homme et d’autres acteurs clés et promouvoir la sensibilisation afin de garantir la participation significative, efficace et informée de tous, en particulier des femmes, au débat sur les droits fondamentaux des migrants ;
  • Renforcer la capacité des acteurs clés à relever efficacement les défis en matière de droits de l’homme dans le contexte du changement climatique et des migrations ;
  • Sensibiliser et fournir un soutien technique aux autorités nationales et aux organismes régionaux, y compris les ministères concernés et les assemblées nationales, afin de renforcer les politiques de migration ainsi que les instruments de lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants par une approche fondée sur les droits de l’homme et tenant compte de la dimension de genre ;
  • Aider à l’élaboration de politiques, y compris l’examen et l’analyse des questions et tendances relatives à la traite des personnes, au trafic illicite de migrants et aux droits des migrants au Burkina Faso, la préparation d’évaluations d’impact ou d’études équivalentes, etc.
  • Fournir un appui technique aux réunions consultatives et autres, aux conférences, etc. au Burkina Faso, notamment en proposant des sujets d’ordre du jour, en identifiant les participants, en préparant les documents et les présentations, etc.
  • Participer à des missions sur le terrain ou les diriger, notamment en fournissant des conseils à des consultants externes, des fonctionnaires et d’autres parties, et en rédigeant des CV de mission, etc.
  • Contribuer aux activités liées à la gestion du projet (soumission des rapports d’avancement, des états financiers, etc.) et préparer les documents connexes (plan de travail, budgets des activités, etc.) ;
  • Avoir de bonnes compétences en matière de communication dans les relations avec les partenaires : les autorités gouvernementales, les agences onusiennes, les ONG, les témoins ou les victimes de violations de droits de l’homme en lien avec le projet ;
  • Effectuer d’autres tâches connexes, selon les besoins.

Le travail implique une interaction fréquente avec les personnes suivantes :

L’équipe du projet PROMIS, les homologues, le personnel technique des bureaux de terrain et du siège du HCDH et de l’ONUDC, ainsi que d’autres agences et bureaux des Nations Unies concernées, les agences spécialisées, les fonds et les programmes , les représentants et les fonctionnaires des gouvernements nationaux, les organisations internationales et régionales, les organisations intergouvernementales et non gouvernementales, les experts, les consultants.

Résultats générés :

  • Fournir des analyses et des conseils solides et bien documentés sur la prévention de la criminalité et les développements liés à la justice pénale, dans le domaine spécifique du trafic illicite de migrants, avec un accent particulier sur l’application de la loi et les poursuites/ la justice pénale, ainsi que sur les droits des migrants et les questions liées à la migration ;
  • Délivrer les résultats en temps voulu ;
  • Mettre en œuvre et soutenir efficacement les activités du programme mis en œuvre au Burkina Faso ;
  • Diffuser efficacement les meilleures pratiques et méthodologies ;
  • Organisateur et participant aux missions sur le terrain ;
  • Fournir une assistance technique et de fond efficace dans l’organisation et la fourniture d’une assistance législative et de formations ;

Assurer une liaison efficace et opportune et interagir avec les collègues et les parties concernées en interne et en externe.

Compétences
  • Compétences et critères de sélection Description de la compétence au niveau requis

     

    Cœur
    Innovation

    Capacité à faire fonctionner des idées nouvelles et utiles

    Niveau 4 : Adepte des concepts complexes et défie délibérément les conventions
    Leadership

    Capacité à persuader les autres de suivre

    Niveau 4 : Génère l’engagement, l’enthousiasme et l’excellence chez les autres
    Ressources humaines

    Capacité à améliorer la performance et la satisfaction

    Niveau 4 : Modélise la pensée et l’action indépendantes
    Communication

    Capacité d’écoute, d’adaptation, de persuasion et de transformation

    Niveau 4 : Synthétise les informations pour communiquer une analyse indépendante
    Livraison

    Capacité à faire avancer les choses tout en exerçant un bon jugement

    Niveau 4 : Répond aux objectifs et aux critères de qualité pour la livraison de produits ou de services
    Technique/Fonctionnel
    Nom de la compétence

    Définition de la compétence

    Niveau 4 : Appliquer et adapter : Apporte des compétences et des connaissances avec une capacité démontrée à faire progresser l’innovation et l’amélioration continue, dans un domaine d’expertise professionnel
    Nom de la compétence

    Définition de la compétence

    Niveau 4 : Appliquer et adapter : Apporte des compétences et des connaissances avec une capacité démontrée à faire progresser l’innovation et l’amélioration continue, dans un domaine d’expertise professionnel
    Nom de la compétence

    Définition de la compétence

    Niveau 4 : Appliquer et adapter : Apporte des compétences et des connaissances avec une capacité démontrée à faire progresser l’innovation et l’amélioration continue, dans un domaine d’expertise professionnel
    Nom de la compétence

    Définition de la compétence

    Niveau 4 : appliquer et adapter : Apporte des compétences et des connaissances avec une capacité démontrée à faire progresser l’innovation et l’amélioration continue, dans un domaine d’expertise professionnel
    Nom de la compétence

    Définition de la compétence

    Niveau 4 : Appliquer et adapter : Apporte des compétences et des connaissances avec une capacité démontrée à faire progresser l’innovation et l’amélioration continue, dans un domaine d’expertise professionnel
    Nom de la compétence

    Définition de la compétence

    Niveau 4 : Appliquer et adapter : Apporte des compétences et des connaissances avec une capacité démontrée à faire progresser l’innovation et l’amélioration continue, dans un domaine d’expertise professionnel
    Nom de la compétence

    Définition de la compétence

    Niveau 4 : Appliquer et adapter : Apporte des compétences et des connaissances avec une capacité démontrée à faire progresser l’innovation et l’amélioration continue, dans un domaine d’expertise professionnel
    Nom de la compétence

    Définition de la compétence

    Niveau 4 : Appliquer et adapter : Apporte des compétences et des connaissances avec une capacité démontrée à faire progresser l’innovation et l’amélioration continue, dans un domaine d’expertise professionnel
Compétences et expérience requises
Éducation:
  • Diplôme universitaire supérieur (niveau master ou équivalent) en droit, sciences politiques, relations internationales ou domaines connexes des sciences sociales ou humaines, de préférence avec une spécialisation en droits de l’homme.
  • Un diplôme universitaire de premier niveau ou une formation académique équivalente, associée à deux années supplémentaires d’expérience professionnelle qualifiée, peut être acceptée en lieu et place du diplôme universitaire avancé.
Vivre:
  • Un minimum de deux (2) ans d’expérience à responsabilité progressive dans le domaine de la justice pénale, des droits de l’homme, du droit ou d’un domaine connexe est requis ;
  • Une expérience en gestion de projet ou de programme ou dans un domaine connexe est requise ;
  • Une expertise technique en matière de droits de l’homme, de traite des personnes et de trafic illicite de migrants est requise ;
  • Une connaissance de la formulation, de la mise en œuvre et du suivi de projets, ainsi qu’une expérience de la coopération internationale au développement sont hautement souhaitables ;
  • Une connaissance des questions relatives aux droits de l’homme dans un ou plusieurs pays d’Afrique est un atout ;
  • Les étapes et le travail bénévole peuvent être pris en compte à hauteur de 50 % s’ils sont jugés pertinents.

Exigences linguistiques :

  • L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour le poste annoncé, la maîtrise du français (écrit et oral) est requise ;
  • La connaissance de l’anglais est un avantage.
Veuillez noter que le maintien de la nomination au-delà des 12 mois initiaux est subordonné à la réussite d’une période probatoire.
Clause de non-responsabilité

Les candidatures féminines sont fortement encouragées. 

Informations importantes pour les candidats 

Tous les postes dans les catégories NPSA sont soumis à un recrutement local. 

Informations pour les candidats concernant le « Roster » du PNUD 

Remarque : Le PNUD se réserve le droit de sélectionner un ou plusieurs candidats de cet avis de vacance. Nous pouvons également conserver les candidatures et prendre en considération les candidats postulant à ce poste pour d’autres postes similaires au sein du PNUD, au même niveau hiérarchique et avec une description de poste, une expérience et des exigences éducatives similaires. 

Diversité de la main-d’œuvre 

Le PNUD s’engage à assurer la diversité au sein de son personnel et encourage tous les candidats qualifiés, indépendamment de leur sexe, de leur nationalité, de leur handicap, de leur orientation sexuelle, de leur culture, de leur religion et de leur origine ethnique, à postuler. Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. Nous encourageons vivement les candidatures féminines. 

Avertissement d’arnaque 

Les Nations Unies ne facturent aucun frais de candidature, de traitement, de formation, d’entretien, de test ou autre dans le cadre du processus de candidature ou de recrutement. Si vous recevez une demande pour le paiement d’un droit, veuillez ne pas en tenir compte. En outre, veuillez noter que les emblèmes, logos, noms et adresses sont facilement copiés et reproduits. Il vous est donc conseillé d’être particulièrement prudent lorsque vous soumettez des informations personnelles sur le web. 

POSTULEZ ICI

Similaires