Le PAM recrute pour ces 2 postes (16 Juin 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : 02 postes

Année d'Expérience Requise : 5 ans

Lieu du Travail : RDC

Date de Soumission : 30/06/2022

Description de l'Emploi

Poste 1 : Assistant aux Opérations aériennes SSA 5/Bukavu (167401)

Les personnes en situation d’handicap physique et les femmes qualifiées sont fortement encouragées à postuler.

Le PAM célèbre et embrasse la diversité.

Attachés au principe de l’égalité des chances pour tous ses employés, nous encourageons les candidats qualifiés à postuler indépendamment de la race, de la couleur, de la nationalité, de l’origine ethnique ou sociale, de l’information génétique, du sexe, de l’identité de genre et/ou de l’expression de genre, orientation sexuelle, religion ou croyance, séropositivité, handicap.

TITRE DU POSTE: Assistant aux Opérations aériennes
TYPE DE CONTRAT: SSA
GRADE: SSA 5
LIEU D’AFFECTATION (Ville, Pays): Bukavu, République Démocratique du Congo
DUREE: 11 mois (renouvelables)
NOMBRE DE POSTE : 1

 

A PROPOS DU PAM

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est la plus grande agence humanitaire au monde qui lutte contre la faim.  La mission du PAM est d’aider le monde à atteindre l’objectif Faim Zéro dans nos vies. Chaque jour, le PAM travaille dans le monde entier pour s’assurer qu’aucun enfant ne se couche le ventre vide et que les plus pauvres et les plus vulnérables, en particulier les femmes et les enfants, puissent avoir accès aux aliments nutritifs dont ils ont besoin.

CONTEXTE ADMINISTRATIF ET OBJECTIFS ATTACHÉS AU POSTE:

CONTEXTE ADMINISTRATIF: Ces postes sont à pouvoir dans des bureaux de pays, des bureaux de section ou des bureaux de terrain, et les titulaires relèvent du ou de la Chargé(e) des services aériens ou de son ou sa suppléant(e). Les titulaires se spécialisent généralement soit dans le transport aérien soit dans les mouvements aériens, et à ce niveau, ils travaillent sous une supervision minimale et assument la responsabilité de la réalisation de diverses opérations et activités nécessitant d’eux qu’ils interprètent dans une certaine mesure les orientations et pratiques standard à leur disposition. Toutes et tous doivent pouvoir recommander des lignes d’action simples à leurs collègues à divers échelons et peuvent assigner des tâches à d’autres membres du personnel d’appui.

OBJECTIFS ATTACHÉS AU POSTE: Assurer diverses activités de coordination et tâches administratives qui contribuent à la fourniture de services aériens sûrs et efficaces à la communauté d’aide humanitaire.

PRINCIPALES FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS (liste indicative et non exhaustive):

1. Assurer la coordination et l’administration des opérations aériennes, en veillant au respect des normes du PAM, notamment des procédures de gestion des risques, afin d’appuyer la fourniture de services aériens sûrs et efficaces.

2. Assurer la liaison avec les autorités aéroportuaires et d’autres autorités locales pour obtenir les approbations, les documents et les autorisations nécessaires aux opérations aériennes.

3. Prendre des mesures pour vérifier avant le décollage que tous les passagers enregistrés ont embarqué et que l’ensemble des marchandises prévues ont été chargées, en se concertant avec les membres d’équipage pour garantir des vols sûrs et en faisant le cas échéant remonter les problèmes à un responsable hiérarchique.

4. Rassembler tous les documents de contrôle post-vol pour vérifier que les vols ont eu lieu et se sont déroulés conformément aux conditions fixées.

5. Étudier, regrouper et communiquer des informations relatives à l’aviation afin d’éclairer la prise de décisions, de faciliter la planification et l’exécution du transport aérien ainsi que l’établissement des rapports y afférents et de garantir ainsi la bonne exécution des contrats.

6. Actualiser et alimenter les bases de données et les fichiers appropriés pour s’assurer que les informations utilisées sont exactes, structurées et accessibles, et facilitent le respect des exigences en matière d’établissement des rapports.

7. Répondre aux questions des bénéficiaires des services en respectant les procédures standard et en cherchant conseil si nécessaire pour traiter rapidement toutes les demandes d’information avec un grand souci du service à la clientèle.

8. Assurer la liaison avec les collègues pour mener à bien les tâches qui lui sont assignées et faire en sorte que les activités de transport s’inscrivent bien dans les programmes plus vastes, afin d’adopter une démarche concertée pour mener les opérations aériennes.

9. Fournir un appui à d’autres membres du personnel en les aidant à mener à bien les tâches qui leur sont assignées, dans le respect des normes et des délais convenus.

10. Faciliter la conduite d’examens portant sur les processus et contribuer à l’amélioration des méthodes et des pratiques, afin de maximiser la performance des opérations aériennes et des activités y afférentes.

11. Appliquer les pratiques standard de préparation aux situations d’urgence pour aider le PAM à intervenir rapidement dans ses principaux domaines d’action dès le début

EXPERIENCES ET QUALIFICATIONS MINIMALES

EXPÉRIENCE SOUHAITÉE:

• Expérience des zones de vol restreintes et d’autres risques liés au transport aérien et de l’aide à la planification des vols.

• Expérience de la gestion des manifestes passagers et du chargement des aéronefs.

• Expérience de l’interprétation des bulletins météorologiques courants.

• Expérience des procédures de base de suivi des vols et de radiotéléphonie.

NIVEAU D’ÉTUDES MINIMAL REQUIS:

Formation: Achèvement des études secondaires. Certificat d’études post-secondaires dans les domaines de la navigation aérienne, du contrôle aérien, de l’ingénierie aéronautique ou d’un domaine connexe indispensable pour les fonctions relatives aux opérations aériennes et souhaitable pour celles relatives aux mouvements aériens.

Connaissances linguistiques: Maîtrise de la langue francaise (parlée et écrite) et la connaissance de l’anglais serait souhaitable.

DATE LIMITE POUR APPLICATION

30/06/2022

Réf. : VA 167401

Veuillez noter que les seuls documents que vous devez soumettre actuellement sont votre CV et votre lettre de motivation.  Des documents supplémentaires tels que passeport, lettres de recommandation, certificats académiques, etc. pourront éventuellement être demandés ultérieurement.

Les candidats qui rencontrent des difficultés pour accéder à la plate-forme de recrutement électronique du PAM et qui ont besoin d’une aide pour postuler sont priés de contacter [email protected] en mentionnant le numéro de VA dans l’objet de leur message.

POSTULEZ ICI

Poste 2 : Assistant/ Assistante aux programmes (Gestion de l’information – CSA) SC5 | Kinshasa | RDC (160250)

Les personnes en situation de handicap physique et les femmes qualifiées sont fortement encouragées à postuler.

Le PAM célèbre et embrasse la diversité.

Attachés au principe de l’égalité des chances pour tous ses employés, nous encourageons les candidats qualifiés à postuler indépendamment de la race, de la couleur, de la nationalité, de l’origine ethnique ou sociale, de l’information génétique, du sexe , de l’identité de genre et/ou de l’expression de genre, orientation sexuelle, religion ou croyance, séropositivité, handicap.

TITRE DU POSTE : Assistant/ Assistante aux programmes (Gestion de l’information – Cluster Sécurité Alimentaire)
TYPE DE CONTRAT : Contrat de service
NOTER: SC5
LIEU D’AFFECTATION (Ville, Pays): Kinshasa, République Démocratique du Congo
DURÉE : 12 mois (renouvelables)
NOMBRE DE POSTE : 1

A PROPOS DU PAM

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est la plus grande agence humanitaire au monde qui lutte contre la faim. La mission du PAM est d’aider le monde à atteindre l’objectif Faim Zéro dans nos vies. Chaque jour, le PAM travaille dans le monde entier pour s’assurer qu’aucun enfant ne se couche le ventre vide et que les plus pauvres et les plus vulnérables, en particulier les femmes et les enfants, peuvent avoir accès aux aliments nutritifs dont ils ont besoin.

CONTEXTE ET JUSTIFICATION DU POSTE :

En plus des crises et chocs qui affectent les populations de République Démocratique du Congo, le pays traverse une crise politico-sécuritaire qui continue de provoquer une forte dégradation de la situation de sécurité alimentaire et nutritionnelle nécessitant une assistance humanitaire et un renforcement climatique des moyens d ‘existence conséquents Il apparaît plus de 27 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire et nutritionnelle pour l’année 2022 (source : IPC – 120ème siècle).

L’évolution de cette crise nécessite un suivi et une analyse régulière de la situation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Face au volume de travail que demande ce suivi aux niveaux national/régional et l’importance de telles données centralisées pour la gestion opérationnelle et stratégique du secteur de la Sécurité Alimentaire, il est crucial de garantir une mise à jour régulière des données, de fournir des preuves solides aux acteurs du secteur et d’entretenir des relations durables avec les organisations pourvoyeuses d’informations. Ce consensus autour de l’analyse de la situation est essentiel pour permettre la mobilisation des ressources, une coordination opérationnelle de la réponse efficace et une couverture optimale des besoins là où ils sont les plus pressants.

Les activités proposées visent à atteindre l’objectif 4 du plan de réponse humanitaire qui cherche à renforcer l’efficacité, la rapidité et la redévabilité de l’action humanitaire. En vue d’améliorer la coordination humanitaire, une nouvelle architecture a été mise en place en ce mois de février 2022 afin d’assurer une réponse cohérente et adaptée aux situations d’urgence. La pluralité des acteurs humanitaires existants en RDC rend complexes les mécanismes de coordination et la recherche de synergie et d’efficacité reste un défi que seule une bonne gestion de l’information rende possible.

Pour soutenir cette activité cruciale au niveau des hubs régionaux et la coordination nationale pour le compte du secteur de la Sécurité Alimentaire, le CSA en RDC recherche un(e) chargé(e) gestionnaire de l’information nationale pour accompagner l’équipe du Cluster Sécurité Alimentaire.

PRINCIPALES FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS (liste indicative et non exhaustive) :

Sous la supervision directe de l’administrateur national en charge du Programme (Gestion de l’information – Cluster Sécurité Alimentaire), l’assistant aux programmes (Gestion de l’information – Cluster Sécurité Alimentaire) assume les responsabilités générales suivantes :

  • Gérer et analyser la base de données 5W (Qui fait quoi-où-quand-comment) et appuyer au développement de ses produits dérivés, notamment des cartes géographiques ;
  • Appuyer à la collecte, consolider et analyser les données et informations nécessaires à l’identification et l’analyse des besoins et des lacunes du secteur, ainsi qu’à la définition des priorités ;
  • Organiser et gérer les données primaires et secondaires sur la situation de la sécurité alimentaire, et faire selon les directives et l’accompagnement du chargé(e) d’information national une analyse consolidée et approfondie pour les présenter de manière synthétique aux partenaires du cluster ;
  • Collecter et analyser les données sur les ressources disponibles et manquantes pour la réponse humanitaire (financières, matérielles ou humaines) ;
  • Supporter le développement des services et produits IM (Information Management) qui permettent d’orienter les mécanismes décisionnels, en utilisant les méthodes de diffusion de l’information qui conviennent à chaque public cible ;
  • Former et renforcer les capacités des partenaires du cluster en matière de gestion de l’information et d’analyse de la sécurité alimentaire, et les sous-clusters régionaux (déplacements ponctuels sur le terrain, selon les conditions sécuritaires) ;
  • Appuyer l’organisation des réunions de coordination du cluster, participer à l’animation des points liés aux questions IM et contribuer à l’élaboration des comptes rendus des réunions ;
  • Participer à la conception d’outils servant à la collecte de données relatives à la sécurité alimentaire, pour que la collecte, la consolidation et l’utilisation de ces données par le cluster et ses partenaires soient faciles, claires et efficaces ;
  •  Maintenir et gérer l’annuaire des partenaires et interlocuteurs en sécurité alimentaire (acteurs humanitaires et de développement) à jour, notamment à travers la mise à jour constante de la liste de contacts et de la carte de présence opérationnelle ;
  • Répondre et appuyer efficacement avec la supervision du chargé(e) d’information national à toute demande d’information / d’appui de la part des clusters régionaux et des partenaires du cluster.

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE REQUISES :

Formation:
  • Être titulaire d’un diplôme de fin d’études secondaires.
  • Des études complémentaires dans les domaines de la sécurité alimentaire, l’agriculture, la géographie, les affaires humanitaires, les sciences politiques, la technologie de l’information, les systèmes d’information, l’ingénierie ou la communication seraient un atout.
 

Expérience souhaitant é e :

 

  • Au moins cinq (5) années d’expérience professionnelle dans le domaine de l’intervention humanitaire, y compris une expérience pertinente dans les opérations d’urgence, en particulier dans le secteur de la sécurité alimentaire ou de la gestion de l’information.
  • Expérience de soutien à l’effort de coordination humanitaire dans les situations d’urgence à grande échelle ou dans les clusters.
  • Expérience de travail en collaboration avec un large éventail d’acteurs humanitaires, y compris les gouvernements, les ONG, les agences des Nations Unies, la société civile, etc.

 

Connaissances et compétences :
  • Solides connaissances des tables et bases de données (MS Excel et MS Access) ou d’autres bases de données.
  • Aptitude à présenter des informations sous forme de tableaux, graphiques et diagrammes compréhensibles par tous.
  • Compréhension des tirages cartographiques SIG et aptitude à créer et organiser les données nécessaires à les produire, éventuellement par d’autres personnes.
  • Maîtrise des logiciels SIG : ArcGIS, QGIS de préférence ou d’un autre logiciel de cartographie.
  • Capacités managériales et accompagnement d’équipe.

Autres compétences techniques souhaitables :

  • Maîtrise des diagnostics, des analyses, du suivi et des évaluations sectorielles et intersectorielles
  • Connaissance de la technologie de l’information et du réseautage
  • Expérience du web design et de la programmation informatique
  • Connaissance de PowerBI, Indesign, Visual Basic/macros
  • Volonté et capacité de travailler dans des environnements difficiles et des conditions souvent éprouvées et critiques.
  • Capacité à travailler dans un milieu multiculturel
  • Compréhension de travailler dans la coordination humanitaire
  • Très bonne communication externe notamment dans le développement des relations partenariales

 

Connaissances linguistiques :
  • La maîtrise de la langue française aussi bien parlée qu’écrite.
  • Une certaine  aisance en anglais est nécessaire.

DATE LIMITE DE DEPOT DES CANDIDATURES

30 juin 2022

Réf. : VA 160250

Veuillez noter que les seuls documents que vous devez soumettre en ce moment sont  votre CV et votre lettre de motivation . Des documents supplémentaires tels que des passeports, des lettres de recommandation, des certificats universitaires, etc. peuvent éventuellement être demandés à l’avenir.

Pour les candidats qui éprouvent des difficultés à accéder à la plateforme de recrutement électronique du PAM et qui nécessitent un soutien pour postuler, veuillez nous contacter à l’adresse e-mail suivante : [email protected] en indiquant le numéro de l’avis de vacance en objet.

Toutes les décisions en matière d’emploi sont prises en fonction des besoins organisationnels, des exigences du poste, du mérite et des qualifications individuelles. Le PAM s’engage à offrir un environnement de travail inclusif exempté d’exploitation et d’abus sexuels, de toute forme de discrimination, de tout type de harcèlement, de harcèlement sexuel et d’abus de pouvoir. Par conséquent, tous les candidats sélectionnés font l’objet d’une vérification des références et des antécédents.

nomination en vertu d’un contrat quelconque ne sera offert aux membres du Comité consultatif des Nations Unies sur les questions administratives et budgétaires (ACABQ), de la Commission internationale de la fonction publique (ICSC), du Comité des finances de la FAO, de l’auditeur externe du PAM, du Comité de vérification du PAM, de l’Unité conjointe d’inspection (JIU) et d’autres organismes similaires au sein du système des Nations Unies ayant des responsabilités de supervision du PAM, tant pendant leur service qu’au cours des trois années suivantes sa cessation.

POSTULEZ ICI

Similaires