Le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) recrute pour ce poste (17 Mai 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : Économiste pays supérieur, poste de la catégorie des professionnels locaux (ECVP)

Niveau Requis : Master

Année d'Expérience Requise : 5 ans

Description de l'Emploi

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (« la Banque ») est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (« les pays membres régionaux, ou PMR »). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et avoir un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (« High 5 »), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour le développement économique de l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

Full vacancy title: Économiste pays supérieur, poste de la catégorie des professionnels locaux (ECVP)
Location: Luanda, Angola
Position Grade: LP5
Position Number: 50072425
Posting Date: 17-mai-2022
Closing Date: 16-juin-2022

 

LE COMPLEXE :

Le mandat principal de la vice-présidence (ECVP) est de diriger le Groupe de la Banque en donnant la priorité à la génération, l’analyse, la diffusion, le courtage et la mise en œuvre de solutions de connaissances pertinentes dans toutes les priorités opérationnelles du High-5 et les thèmes transversaux de son plan décennal. Stratégie. Ces solutions doivent être une réponse claire aux défis de développement prioritaires auxquels sont confrontés les pays membres régionaux (PMR), individuellement ou collectivement, et doivent impliquer les PMR à la fois dans la planification et la mise en œuvre des solutions. Les solutions comprennent : (i) la recherche sur les principaux problèmes de développement auxquels l’Afrique est confrontée et leur relation avec la gouvernance économique mondiale et d’autres biens publics mondiaux majeurs ; (ii) diagnostic pays et perspectives d’avenir ; (iii) dialogue politique et services consultatifs ; (iv) travaux de connaissance économique, sectorielle et thématique ; (v) l’amélioration des systèmes statistiques nationaux et sous-régionaux ; (vi) la préparation, la conception et l’appui à la mise en œuvre des opérations de gestion des finances publiques et de gouvernance ; (vii) le développement des capacités pour la formulation et la mise en œuvre des politiques ; (viii) assistance technique et conseils liés à la gestion des ressources naturelles des PMR ; et (vii) la diffusion des connaissances et le développement de réseaux de connaissances nationaux, régionaux et interrégionaux.

LE POSTE :

L’Économiste pays, qui sera recruté sur le plan local, aura pour mission principale de faciliter i) le suivi de la situation économique et sociale dans le pays concerné, ii) les travaux de recherche économique et sectorielle visant à approfondir la connaissance du pays et iii) la préparation des documents de stratégie pays et d’autres documents pertinents (revue à mi-parcours, rapport d’achèvement, etc.).

PRINCIPALES FONCTIONS :

Sous la supervision et les conseils du vice-président et économiste en chef, recherche économique, dialogue politique et gestion des connaissances, l’économiste pays local devra :

  1. Analyser la situation économique et financière des pays membres régionaux relevant de ses attributions, en utilisant des sources d’information internes et externes, et déterminer quelles seront les incidences d’une telle situation sur la programmation et la mise à jour des opérations du Groupe de la Banque, telles que définies dans le document de stratégie pays.
  2. Examiner l’impact des opérations du Groupe de la Banque, dans les pays concernés.
  3. Entreprendre les travaux de recherche économique et sectorielle qui lui sont confiés, en se concentrant principalement sur la préparation de documents sur les questions économiques et financières pertinentes touchant au processus de développement.
  4. Assurer l’identification, la préparation, l’évaluation et le suivi de la mise en œuvre des programmes macroéconomiques.
  5. Effectuer des travaux d’analyse nécessaires en vue de la préparation des documents de stratégie pays en se basant sur les stratégies mises en place par les pays membres régionaux aux fins de la réduction de la pauvreté et de l’accélération de la croissance ou sur les programmes de développement adoptés par les gouvernements, ainsi que sur la stratégie décennale et les High 5 de la Banque.
  6. Entretenir une bonne communication avec les départements sectoriels et les autres unités concernées de la Banque, pour garantir une approche coordonnée de la mise en œuvre de la stratégie de la Banque et des opérations de prêt dans les pays couverts.
  7. Participer aux revues de portefeuille pays.
  8. Prendre part à la préparation et au suivi de la mise en œuvre des mesures prises au titre des prêts d’appui budgétaire, et ce, en collaboration avec le département de la gouvernance, de la gestion économique et financière ; ainsi qu’à la préparation des notes d’information sur les programmes de réformes économiques et d’appui institutionnel.
  9. Participer aux activités de coordination de l’aide avec les donateurs bilatéraux et multilatéraux, en mettant l’accent sur la promotion du cofinancement des projets et programmes.
  10. Participer au dialogue sur les politiques avec les autorités des pays concernés.
  11. Apporter son concours à la préparation des programmes de prêts annuels et triennaux.
  12. Développer et entretenir les relations clients et favoriser la promotion de la Banque pour accroître ses opérations.
  13. Prendre part aux activités organisationnelles conçues dans le but d’améliorer l’efficience et l’efficacité opérationnelles de la Banque. Figure au nombre de ces activités la préparation de documents d’information et de documents consultatifs.

COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) :

  1. Être titulaire d’au moins un Master en économie ou dans d’autres domaines pertinents et disciplines connexes.
  2. Justifier d’un minimum de cinq (5) ans d’expérience pertinente dans le domaine du développement de l’Afrique au sein d’une organisation internationale, d’un gouvernement national ou d’une organisation réputée.
  3. Avoir une bonne connaissance des pays en développement en général et des pays relevant de ses attributions en particulier, y compris les pays lusophones ; avoir de l’expérience dans le traitement des questions de gestion macroéconomique et de l’économie du développement.
  4. Faire preuve de solides compétences techniques et quantitatives en tant que spécialiste de la macroéconomie appliquée au développement.
  5. Être doté de bonnes aptitudes en matière de dialogue sur les politiques, avec notamment la capacité d’interagir efficacement avec les autorités nationales et les partenaires techniques et financiers sur les questions de politique et de coordination de l’aide.
  6. Posséder de solides compétences analytiques et organisationnelles et être capable de produire des résultats dans les délais impartis.
  7. Avoir une bonne maîtrise de la gestion de portefeuille ainsi qu’une connaissance avérée des questions économiques et avoir fait preuve d’excellentes capacités d’analyse.
  8. Être doté de capacités de résolution de problèmes ainsi que d’aptitudes à l’innovation et à la gestion du changement.
  9. Être capable de communiquer efficacement, aussi bien à l’oral qu’à l’écrit, en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique du portugais.
  10. Savoir utiliser les applications courantes de la suite Microsoft Office.

LE TITULAIRE DE CE POSTE SERA RECRUTÉ AU PLAN LOCAL ET NE BÉNÉFICIERA DONC PAS DU STATUT DE FONCTIONNAIRE INTERNATIONAL ET DES CONDITIONS Y AFFÉRENTES. SEULS LES RESSORTISSANTS DU ANGOLA OU DES PAYS MEMBRES DE LA BANQUE AYANT LE DROIT DE SEJOURNER ET DE TRAVAILLER AU ANGOLA SERONT PRIS EN COMPTE POUR CE POSTE. LA BANQUE NE PARRAINE PAS NI N’APPUIE LES DEMANDES DE PERMIS DE TRAVAI ET DE RELOCALISATION POUR LE POSTE EN QUESTION.

Cliquez ici pour postuler

Similaires