Le GRDR recrute pour ce poste (24 Janvier 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : chargé(e) de programme MAVIL

Lieu du Travail : Mali

Date de Soumission : 07/02/2022

Description de l'Emploi

Le GRDR est une association, établie dans le bassin du fleuve Sénégal et en France depuis cinquante ans. Depuis sa création en 1969, le « Grdr – Migration-Citoyenneté Développement » (http://www.grdr.org) association internationale de solidarité, de droit français, accompagne les initiatives portées par les migrants et leurs partenaires sur les territoires le long des parcours migratoires [Afrique de l’ouest (Mali, Mauritanie, Sénégal, Guinée Bissau), Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie) et Europe (France, Italie, Espagne)]. Le Grdr inscrit son action dans un monde où l’interdépendance entre continents, pays et régions se renforce, alors que les inégalités et la précarité augmentent. Il veut contribuer à la construction d’un monde plus juste et plus solidaire et fonde son action sur une vision positive de l’avenir de l’Afrique de l’Ouest et tout particulièrement du Sahel. Il considère que la mobilité des hommes et des femmes est une chance pour les sociétés, une nécessité pour la construction du monde de paix de demain dans lequel nos sociétés en Afrique et en Europe sont liées.

Les actions du Grdr Migration-Citoyenneté-Développement sont organisées autour de deux piliers – « la gouvernance citoyenne des territoires » et « les mobilités humaines » – et trois axes d’intervention complémentaires et articulés : « l’ancrage local et la proximité », « les interdépendances entre les territoires » et la « production de connaissance ». Ces deux piliers et ces trois axes constituent la matrice de l’action de l’association. Chaque équipe se réfère à cette matrice qui décline de manière opérationnelle les valeurs de notre charte. Et chaque programme doit pouvoir s’inscrire dans cette matrice et colorer de manière plus ou moins forte chaque case au carrefour des piliers et des axes.

Nature des activités : Consulter ici la charte de nos valeurs et nos actions : http://www.grdr.org

Le Grdr au Mali intervient en région de Kayes depuis 1988. Il mène aussi des actions dans la région de Koulikoro et le District de Bamako. En région de Kayes, le Grdr intervient dans des domaines divers et variés qui peuvent se regrouper autour de deux grands axes : Gouvernance citoyenne des territoires et Mobilités humaines. Le programme MAVIL La Moyenne vallée du fleuve Sénégal (MVFS), région transfrontalière historique d’intervention du Grdr connait, depuis les années 1970, une croissance démographique soutenue. Ses petites et moyennes villes, qualifiées de « villes intermédiaires » aspirent à offrir des opportunités économiques et de meilleures conditions de vie à leurs usagers, majoritairement jeunes. Davantage structurées par les territoires frontaliers que par leurs lointaines capitales, elles sont des zones tampons, absorbant tant bien que mal les chocs socio-climatiques et sécuritaires de la région.

Pour augmenter les capacités de résilience de ces territoires face au défi de la transition urbaine, des changements climatiques et des tensions sociales et sécuritaires de la Région, le Grdr et ses partenaires s’engagent dans la promotion de villes intermédiaires sûres, accueillantes, durables, connectées entre elles et pourvoyeuses d’opportunités pour le plus grand nombre.

Le Grdr s’appuie sur son expérience de 20 ans d’accompagnement territorial dans la Moyenne Vallée du Fleuve Sénégal pour mettre en œuvre un programme en milieu urbain et périurbain croisant les enjeux d’accompagnement de la décentralisation avec les enjeux sectoriels (éducation & formation professionnelle, habitat durable, eau & assainissement, systèmes alimentaires territorialisés, santé, eau…). Ainsi, il s’agit, d’une part, d’accompagner les acteurs du développement urbain (collectivités locales et services publics, habitants, OSC, diaspora…) à maîtriser les enjeux de leurs territoires, en particulier ceux liés à la croissance urbaine et à l’adaptation des villes aux changements climatiques. Il s’agit, d’autre part, d’améliorer les services essentiels (eau, assainissement, déchets…) et de renforcer les fonctions urbaines (économiques, résidentielles, culturelles…). Il s’agit enfin de promouvoir un réseau de villes structuré et porteur d’un message commun. Première phase (2021-2023) d’un programme multipays ambitieux financé par l’Agence Française de Développement et le CCFD-Terre Solidaire, MAVIL est mis en œuvre dans 7 villes de la moyenne vallée du fleuve Sénégal : Kayes, Nioro du Sahel et Keniéba (Mali), Kaédi, Sellibaby (Mauritanie), Bakel et Tambacounda (Sénégal). Il s’inscrit dans la continuité des actions réalisées par le Grdr et ses partenaires dans la région.

Mission et description du poste Sous la responsabilité de la coordinatrice du programme MAVIL basé en France, et en lien étroit avec le coordinateur régional (Kayes) et les chargés de programme MAVIL au Sénégal et en Mauritanie, le/la chargé.e de programme MAVIL Mali est intégré.e aux équipes du Grdr à Kayes. Il/elle accompagne les collectivités locales et les acteurs de développement urbain dans la maitrise des enjeux de leurs territoires, anime et développe le tissu économique local, développe et maintien les relations de proximité avec les acteurs de la région (communes, conseils de cercles, conseil régional, services techniques déconcentrés, agents publics en charge de la gestion urbaine, centre de formation professionnelle, OSC, OSIM, acteurs privés). Ses principales missions sont de participer à l’identification des enjeux de développement urbains locaux et d’accompagner les collectivités locales de la région de Kayes au Mali. En contact direct avec les organisations et partenaires locaux, le/la chargé.e de programme apporte des réponses aux besoins identifiés et est chargé.e de :  Contribuer à la réflexion stratégique du positionnement du Grdr  Maintenir une bonne communication avec les partenaires locaux  Approfondir la connaissance des enjeux de développement urbain et du tissu économique local ; Développer les relations avec les acteurs locaux  Réaliser des études sectorielles pour anticiper et accompagner les mutations économiques locales  Former/renforcer les capacités des agents publics en charge des questions urbaines (notamment l’accès aux services essentiels d’eau et d’assainissement/gestion des déchets et la citoyenneté)  Mettre en œuvre et suivre des actions pilotes d’amélioration du cadre de vie urbain (gestion des services urbains, développement économique local, gouvernance locale et participation citoyenne)  Animer des concertations pluri-acteurs Le/La chargé(e) de programme aura ainsi pour tâches principales : En lien avec la coordinatrice du programme et le coordinateurs régional :  Planifier les activités à mettre en œuvre dans le respect du chronogramme du projet et organiser les missions de terrain sur la base du planning validé avec les coordinateurs

 Contribuer à la bonne coordination du projet : communication régulière au sein du dispositif de coordination multi pays, et les différents partenaires régionaux (collectivités locales, ONG-OSC, acteurs privés, …), locaux et les bénéficiaires  Organiser la collecte des données pour le renseignement des indicateurs du système de suivi-évaluation  Consolider la méthodologie et les outils de mise en œuvre des activités en lien avec la coordination technique  Appuyer la mise en œuvre directe des activités  Contribuer à la capitalisation et à la promotion de la communication autour des résultats et impacts du projet en lien avec la coordination technique  Appui à la mise en œuvre des activités de formation/renforcement de capacités des collectivités locales en matière de planification urbaine  Participer à l’élaboration des rapports techniques et financiers (rapports techniques trimestriels et annuels et autres documents de suivi mis en place)  Contribuer au suivi technique et financier du programme  Elaborer les prévisions budgétaires en collaboration avec le coordinateur régional  Représenter le Grdr auprès des institutions régionales

Expériences / Formation :

Formation / Qualification :

  • Diplôme universitaire (minimum BAC+4)  dans les secteurs : géographie, aménagement du territoire, urbanisme/développement urbain, développement durable, développement local/décentralisation, sciences économiques, sciences politiques ;
  • Intérêts particuliers : développement urbain, planification urbaine concertée et animation de territoires, management et gestion d’équipes ;
  • Expérience significative (minimum 3 ans) dans le domaine du développement local.

Compétences recherchées / Connaissances requises :

  • Bonnes connaissances des enjeux de la décentralisation et du développement urbain en Afrique de l’Ouest ;
  • Bonnes connaissances des outils de planification urbaine concertée, des techniques d’animation et de renforcement de capacité des collectivités locales.

Aptitudes :

  • Aptitude confirmée à travailler en pluri-acteurs : institutionnel, politique, associatif et culturel, économique ;
  • Sens de l’organisation et rigueur, autonomie, polyvalence dans le respect des taches déléguées ;
  • Grandes capacités d’animation ;
  • Grande aptitude au travail de terrain ;
  • Aptitude à communiquer et travailler en équipe pluridisciplinaire et multiculturelle ;
  • Maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, etc) ;
  • Excellente maîtrise du français tant oral qu’à la rédaction ;
  • Bonnes capacités d’analyse et de synthèse ;
  • Disponibilité et capacité à vivre dans une région reculée ;
  • Maîtrise d’une des langues locales (Bambara, Soninké, ou Malinké) serait un avantage.

Salaire :

Projet : Maîtrise et Adaptation des Villes Intermédiaires de la Moyenne Vallée du Fleuve Sénégal – MAVIL Type de contrat : CDD 18 mois renouvelable. Contrat local de droit malien. Lieu d’affectation : Kayes avec déplacements fréquents à Nioro du Sahel, Keniéba et Bamako ainsi que dans les autres villes du programme au Sénégal et en Mauritani

Salaire : A préciser suivant profil et selon grille du Grdr en vigueur.

 

Comment postuler :

Les candidat(e)s sont invité(e)s à envoyer leur candidature par courriel en suivant scrupuleusement ces indications :

  • Leur Curriculum Vitae (CV) ;
  • Une Lettre de motivation (LM) ;
  • 3 contacts de référence (nom/prénom, statut, courriel, tel) que le Grdr pourra solliciter.

Objet : Recrutement chargé de programme MAVIL Mali A : [email protected] Avant le : 07 février 2022.

Test écrit : Semaine du 14 février Entretien oral : Semaine du 07 mars 2022 Prise de poste : Début avril 2022.

Les candidat.e.s ayant les qualifications et expériences les plus pertinentes pour l’exécution de la mission seront retenues à l’issue de la comparaison des CV, d’un test écrit et d’un entretien oral. L’entretien oral concernera les candidates dont les CV et les tests écrits auront été jugés recevables et pré-sélectionnés.

Similaires