La FAO recrute pour ces 3 postes (20 Mai 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : 03 postes

Niveau Requis : Diplôme universitaire supérieur

Année d'Expérience Requise : 5 ans

Lieu du Travail : Niamey, Niger

Date de Soumission : 03/06/2022

Description de l'Emploi

Poste 1 : Point Focal de projet FMM – nutrition

 

POSTULEZ ICI

Poste 2 : Spécialiste National(e) Agronome / Analyse de Sécurité Alimentaire / Coordination Cluster Sécurité Alimentaire

Publication d’offre

: 19/mai/2022

Date de dépublication

: 03/juin/2022, 01:59:00

Organizational Unit: FRNER

Type d’emploi

: Travail temporaire

Type de réquisition: NPP (personnel national de projet)
Grade: N/A

Lieu principal

: Niger-Niamey

Durée: 12 mois renouvelable
Numéro de poste: N/A

La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.

•    La FAO s’engage à assurer la diversité de ses effectifs, en veillant à une représentation équilibrée des femmes et des hommes ainsi que des nationalités, des profils et des cultures.
•    Les femmes, les ressortissant(e)s d’États Membres non représentés ou sous-représentés et les personnes handicapées possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature.
•    Toute personne travaillant pour la FAO est tenue d’adhérer aux normes les plus strictes d’intégrité et de conduite professionnelle et de respecter les valeurs de la FAO.
•    La FAO, en sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies, a adopté une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les comportements incompatibles avec son statut, ses objectifs et son mandat, notamment l’exploitation et les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination.
•    Les références et les antécédents de tous les candidats sélectionnés feront l’objet de vérifications rigoureuses.
•    Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. 

Cadre organisationnel

Dans le cadre des activités de la FAO au Niger, le Bureau Pays contribue à la réalisation de différentes analyses de sécurité alimentaire en lien avec les différents partenaires pour une bonne compréhension commune de la situation de sécurité alimentaire et nutritionnelle et des besoins des populations vulnérables. Ces analyses permettent d’orienter la réponse de la FAO au Niger. C’est dans ce cadre, que différents programmes et projets d’agriculture et d’élevage sont mis en œuvre pour répondre aux besoins identifiés. En outre, la FAO Niger est active dans différents groupes de coordination, notamment le Cluster Sécurité alimentaire (Co-lead avec le PAM), le Groupe de Résultat Modernisation du monde humain et changement climatique de la structure de gouvernance du Système des Nations Unies au Niger (Co-lead avec le PAM) et la Coordination des Partenaires Techniques et Finances pour le Pole de Transformation du Monde rural (Co-lead avec l’Union européenne).

 

Position hiérarchique

Sous la supervision générale du Représentant de la FAO au Niger, sous la supervision directe du Représentant Adjoint ainsi qu’en étroite collaboration avec l’Assistant du Représentant, Chargé du Programme, le Chargé des Opérations, les autres experts techniques et les équipes de la FAO sur le terrain, l’Expert(e) National(e) Agronome / Analyse de Sécurité Alimentaire / Coordination Cluster Sécurité Alimentaire aura à assumer les tâches reprises ci-dessous.

 

Domaine de spécialisation

Le Spécialiste National(e) sera chargé/e d’apporter un appui aux activités de coordination de la FAO Niger et à la mise en œuvre des projets et des programmes agricoles.

 

Tâches et responsabilités

Coordination cluster sécurité alimentaire et analyse sécurité alimentaire

•    Contribuer à la coordination de la réponse au niveau des groupes de travail sectoriels et au niveau du cluster national ;
•    Participer à l’analyse de la sécurité alimentaire et la coordination des interventions au niveau des clusters régionaux, Cadre Harmonisé, évaluation des récoltes, missions régionales CILSS, aux rencontres techniques du dispositif de détermination des zones vulnérables, aux différentes planifications humanitaires HNO, HRP, plan de soutien, plans de contingence, aux réunions de l’Inter Cluster ;
•    Veiller au fonctionnement régulier du cluster au niveau national et des groupes techniques au niveau des régions ;
•    Informer régulièrement les autorités administratives, coutumières des activités de la FAO et des partenaires du secteur ;
•    Assurer la fonction de Point focal du Cadre Harmonisé et être l’interlocuteur des services étatiques dans l’analyse de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ;
•    Participer à l’organisation des différentes missions conjointes CILSS d’évaluations des récoltes et de fonctionnement des marchés ;
•    Appuyer la mise en œuvre des initiatives alertes et interventions précoces (AIP) ;
•    Préparer et participer aux rencontres et ateliers nationaux et internationaux d’analyse de sécurité alimentaire ;
•    Contribuer aux différents mécanismes de coordination au Niger intégrant des thématiques de sécurité alimentaire et nutritionnel :

 

Mise en œuvre du programme d’assistance agricole et pastoral de la FAO

•    Contribuer à la mise en œuvre quotidienne des activités agricoles des projets conformément aux plans de travail ;
•    Assurer le travail efficient et efficace des projets avec les parties prenantes dans les régions des projets, par les biais des sous-bureaux de la FAO ;
•    Apporter un appui à la supervision des activités des composantes agricoles (pluviales et irriguées), afin d’assurer la mise en place des programmes de qualité sur le terrain ;
•    Garantir le bon fonctionnement des activités prévues dans leurs aspects techniques notamment ;
•    Contribuer au système de suivi participatif et à la gestion globale du contrôle et de l’évaluation de l’exécution des activités, notamment des composantes agricoles des projets ;
•    Rédiger les termes de référence et les contributions techniques des protocoles d’accord qui seront conclus avec les partenaires du projet ;
•    Assurer le suivi en temps réel de l’avancement des projets ; ainsi que les rapports techniques et les communications en temps opportun avec les unités de gestion des projets, et les alerter sur d’éventuels problèmes qui pourraient entrainer des retards dans la mise en œuvre des projets ;
•    Préparer les plans de travail et les budgets annuels axés sur les résultats ;
•    Préparer les plans d’achats et les spéciations techniques des intrants et des équipements ;
•    Préparer les termes de référence et lettres d’accord pour tous les produits ;
•    Coordonner la mise en œuvre, le suivi et le rapportage des projets, pour lesquels l’Expert est désigné Coordonnateur, du point de vue administratif, technique et financier ;
•    Elaborer et soumettre à temps les rapports selon les plans de rapportage ;
•    Elaborer et soumettre le PPR (Progress Project Report) semi-annuels ;
•    Apporter un appui sur les questions agronomiques à la FAO Niger et aux partenaires (Développement de chaines de valeurs ; programmes de fournitures de semences pluviales et irriguées : planification, plan d’achat, assurance qualité des semences, suivi des distributions et évaluation des productions ; développement de la filière semencière ; promotion des CEAP ; élaboration de concept notes et de documents de projets pour la mobilisation de ressources ; toutes autres activités en lien avec l’amélioration de la diversité et l’accroissement de la productivité agricole) ;
•    Contribuer au renforcement des capacités de production des ménages vulnérables ;
•    S’acquitter de toutes autres tâches demandées par la hiérarchie.

 

LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS:

 

Conditions minimales à remplir

•    Etre ressortissant du Niger.
•    Etre titulaire au moins d’un diplôme d’études supérieures (BAC + 4) en agronomie, en sécurité alimentaire, en statistiques, en sciences sociales et économiques, ou autres disciplines apparentées.
•    Avoir une expérience prouvée d’au moins 5 années en analyse de la sécurité alimentaire et dans la gestion de projet / programme d’urgence et / ou de développement.

 

Compétences de base exigées par la FAO

•    Attention portée aux résultats
•    Avoir l’esprit d’équipe
•    Sens de la communication
•    Établissement de relations constructives
•    Partage des connaissances et amélioration continue

 

Aptitudes techniques/fonctionnelles

•    Avoir une expérience dans la coordination et relation avec divers partenaires.
•    Avoir une expérience dans la formation / sensibilisation des communautés et des partenaires.
•    Avoir une expérience professionnelle avec le Système de Nations Unies ou des ONG.
•    Avoir une bonne connaissance du milieu rural.
•    Avoir une excellente maîtrise du français et de l’outil informatique (en particulier des logiciels Word, Excel et Power Point).
•    Avoir une connaissance moyenne en Anglais.
•    Démontrer sa capacité à travailler en équipe et sous pression pour atteindre des objectifs et être capable de prendre des initiatives.
•    La connaissance du système des Nations Unies est un atout.

 

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES
• La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).
• Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour toute question ou demande d’aide, s’adresser à: 
[email protected]
• Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.
• Veuillez noter que la FAO ne prend en considération que les titres universitaires et diplômes délivrés par des établissements reconnus figurant dans la Base de donnée mondiale de l’enseignement supérieur, la liste mise à jour par l’Association internationale des universités (IAU)/UNESCO. Pour accéder à la liste, prière de cliquer ici  www.whed.net/ 

• Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/

 

Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.

 

COMMENT POSTULER

  • Pour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés.
  • Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.
  • Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.
  • Pour obtenir de l’aide, écrire à: [email protected].

POSTULEZ ICI

Poste 3 : Spécialiste en suivi, évaluation, apprentissage et redevabilité (SERA)

Publication d’offre

: 19/mai/2022

Date de dépublication

: 03/juin/2022, 01:59:00

Organizational Unit: FRNER

Type d’emploi

: Travail temporaire

Type de réquisition: NPP (personnel national de projet)
Grade: N/A

Lieu principal

: Niger-Niamey

Durée: 6 mois renouvelables
Numéro de poste: N/A

La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.

•    La FAO s’engage à assurer la diversité de ses effectifs, en veillant à une représentation équilibrée des femmes et des hommes ainsi que des nationalités, des profils et des cultures.
•    Les femmes, les ressortissant(e)s d’États Membres non représentés ou sous-représentés et les personnes handicapées possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature.
•    Toute personne travaillant pour la FAO est tenue d’adhérer aux normes les plus strictes d’intégrité et de conduite professionnelle et de respecter les valeurs de la FAO.
•    La FAO, en sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies, a adopté une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les comportements incompatibles avec son statut, ses objectifs et son mandat, notamment l’exploitation et les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination.
•    Les références et les antécédents de tous les candidats sélectionnés feront l’objet de vérifications rigoureuses.
•    Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. 

 

Cadre organisationnel

Le Programme Conjoint « Accélérer les progrès vers l’autonomisation économique des femmes rurales- phase II » (JP RWEE II) est une des initiatives conjointes de mise en œuvre du plan cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable (UNSDCF). Le JP RWEE II est mis en œuvre par la FAO, le FIDA, l’ONU Femmes et le PAM sur une période de cinq (5ans). Son objectif est de garantir les moyens de subsistance, les droits et la résilience des femmes rurales pour faire progresser le développement durable, l’Agenda 2030 et les ODD. L’unité de gestion du programme, composée de la Coordinatrice nationale et du/de la Spécialiste en suivi, évaluation, apprentissage et redevabilité, est située au sein de la FAO qui est responsable de la coordination, gestion et mise en œuvre du JP RWEE II, ainsi que de son système de suivi (SERA) étroitement avec toutes  les parties prenantes.

Position hiérarchique

Sous la supervision générale du Représentant de la FAO au Niger,  la supervision directe de l’Assistant au Représentant Chargé du Programme,  la supervision technique de l’Unité suivi-évaluation de la FAO, selon les orientations techniques de la Coordination internationale du Programme conjoint « Accélérer les progrès vers l’autonomisation économique des femmes rurales- phase II » (JP RWEE II)  et en étroite collaboration avec la Coordinatrice nationale de ce JP, le/la Consultant( e ),  le spécialiste en suivi, évaluation, redevabilité et apprentissage (SERA) sera responsable du système de suivi et d’évaluation pour le JP RWEE II Niger.

Domaine de spécialisation

Le/La spécialiste SERA travaillera en étroite collaboration avec la Coordinatrice nationale du JP RWEE et rend compte des progrès à cette dernière ainsi qu’à la personne responsable du suivi-évaluation au niveau international (basée au siège du PAM à Rome). Il/elle travaillera de près avec les agences participantes pour garantir la qualité du système de suivi-évaluation du Programme, et assumera les responsabilités énumérées ci-dessous :

Tâches et responsabilités

•    Superviser la mise en œuvre du Plan de suivi-évaluation du JP RWEE II, et assurer la mise en œuvre d’activités SERA de qualité et dans les temps requis, tout en fournissant des conseils techniques, en assurant la qualité du programme et préparer des rapports opportuns et précis sur les indicateurs (qualitatifs et quantitatifs);
•    Superviser la mise en œuvre des études de base et des études finales du programme, tout en garantissant leur réalisation selon des normes de qualité élevées (y compris l’examen et l’approbation des outils d’enquête, de la collecte de données et des méthodes d’échantillonnage);
•    Élaborer des lignes directrices sur les indicateurs au niveau des produits (outputs) (en plus des lignes directrices existant sur les indicateurs au niveau des résultats (outcome);
•    Examiner et compiler les rapports des études de base et finales, en s’assurant qu’ils sont conformes aux normes requises;
•    Revoir et consolider tous les ans le Plan de S&E en vue de la préparation et soumission du Plan de travail annuel et s’assurer que les activités de S&E sont correctement budgétisées;
•    Identifier les défis/problèmes dans le système/plan de S&E de mise en œuvre et, en lien avec la personne responsable du SERA au niveau international, prendre les mesures nécessaires pour garantir leur résolution;
•    Appuyer le suivi des synergies, des approches intégrées et des partenariats dans le cadre du Programme conjoint;
•    En collaboration avec la Coordinatrice nationale du PJ RWEE II, assurer le lead pour la revue de l’état d’avancement des programmes en lien avec les indicateurs par le biais de réunions d’examen trimestrielles;
•    Soutenir les processus d’évaluation (évaluations à mi-parcours et finale) et toute autre évaluation.
•    Assurer le leadership technique en ce qui concerne le suivi, évaluation, redevabilité et apprentissage SERA pour le programme J RWEE II, y compris en garantissant la collecte, analyse et utilisation appropriées et de qualité des données;
•    Collaborer étroitement avec les agences et organismes participants pour s’assurer que le SERA soit une composante inhérente à la mise en œuvre du PJ, ce qui permettra d’en améliorer la qualité et la responsabilisation;
•    Effectuer des visites fréquentes sur le terrain pour évaluer la qualité de la mise en œuvre du programme et les systèmes de suivi;
•    Fournir une rétroaction aux rapports de suivi sur le terrain remis par les organisations partenaires de la mise en œuvre et autres parties prenantes et s’assurer que les plans d’action sont inclus et suivis;
•    Participer aux réunions des groupes de travail techniques et aux plateformes de coordination du JP RWEE.
•    Examiner les rapports semestriels et annuels à soumettre aux donateurs soumis par les organismes participants, en mettant particulièrement l’accent sur les rapports sur les indicateurs de rendement;
•    Consolider les progrès au niveau des indicateurs de performance dans le cadre des Rapports à remettre aux donateurs et les soumettre ensuite à l’Unité de coordination internationale du JP RWEE II;
•    Contribuer à l’examen des rapports narratifs faisant état des résultats et garantir la qualité de l’analyse des progrès sur la base des indicateurs établis;
•    Fournir, selon les besoins, tout autre rapport interne et/ou mise à jour.
•    En collaboration avec la Coordonnatrice nationale du JP RWEE II, assurer le leadership afin de promouvoir le développement d’une culture de l’apprentissage dans l’ensemble du Programme, en veillant à ce que l’apprentissage soit systématiquement utilisé pour améliorer la programmation;
•    Assurer le leadership de l’analyse des données de suivi et formuler des recommandations pour l’adaptation du programme, si nécessaire;
•    Assurer l’élaboration et la mise en œuvre de plans de gestion des connaissances et d’apprentissage, en veillant à ce que l’apprentissage fondé sur des données probantes soit compris, capturé et utilisé au sein des organismes participants;
•    Assurer la systématisation et documentation des bonnes pratiques et leçons apprises dans le cadre du PJ RWEE II afin de garantir la capitalisation des apprentissages réalisés au niveau opérationnel.
•    En étroite collaboration avec la personne chargée du S&E au niveau international, identifier les lacunes en matière de capacités et organiser une formation en suivi-évaluation pour le personnel des agences participantes et des partenaires de mise en œuvre selon les besoins (par exemple, méthodes de collecte de données, analyse de données, assurance qualité des données et gestion axée sur les résultats);
•    Préparer du matériel des documents d’orientation et/ou de formation selon les besoins;
•    Fournir un soutien technique continu dans ce domaine.
•    Veiller à ce que des mécanismes fonctionnels de réponse aux plaintes soient en place dans le cadre du programme et intégrés dans les rapports;
•    Vérifier la mise en œuvre des mécanismes de plaintes lors des visites sur le terrain;
•    Fournir des suggestions pour améliorer les mécanismes de plaintes selon les besoins.

Toute autre tâche selon les besoins.

LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS:

Conditions minimales à remplir

•    Etre ressortissant du Niger.
•    Etre titulaire d’un diplôme d’études universitaires de deuxième cycle en Evaluation, statistique, Gestion de projet, Développement international, ou dans un domaine connexe, par exemple Sociologie.

Compétences de base exigées par la FAO

•    Attention portée aux résultats
•    Avoir l’esprit d’équipe
•    Sens de la communication
•    Établissement de relations constructives
•    Partage des connaissances et amélioration continue

Aptitudes techniques/fonctionnelles

•    Cinq (5) années minimum d’expérience de travail dans le suivi évaluation des programmes de développement intégré, y compris internationaux, dont au moins 2 ans dans des programmes axés sur le genre et/ou l’autonomisation économique des femmes;
•    Excellente connaissance et compréhension de la gestion axée sur les résultats, des cadres logiques et des indicateurs quantitatifs et qualitatifs relatifs aux programmes multisectoriels sur la sécurité alimentaire et la nutrition, les moyens de subsistance, l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes;
•    Expérience de la réalisation d’enquêtes de base et finales avec l’outil Kobo Toolbox
•    Expérience dans le domaine de la formation et du renforcement des capacités;
•    Expérience relative à la préparation d’orientations techniques (y compris l’élaboration de documents d’orientation);
•    Expérience de travail sur des programmes de partenariat avec de multiples parties prenantes.
•    Connaissance des indicateurs quantitatifs et qualitatifs relatifs à la sécurité alimentaire et à la nutrition, aux moyens de subsistance, à l’autonomisation des femmes et à l’égalité hommes-femmes (y compris la participation, le leadership et les approches transformatrices en matière du genre);
•    Excellente connaissance des outils de collecte de données, y compris les enquêtes de référence et les enquêtes finales (par exemple, outils d’enquête sur la sécurité alimentaire et la nutrition, enquêtes auprès des ménages, indice de l’autonomisation des femmes dans l’agriculture);
•    Excellentes compétences en matière de formation et de renforcement des capacités ;
•    Excellentes compétences interpersonnelles et de communication ;
•    Capacité d’établir de solides relations de travail avec les partenaires et les intervenants ;
•    Capacité de faire preuve de leadership et d’initiative ;
•    Bonne compréhension des questions et des concepts d’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes en relation avec le développement rural et la réduction de la pauvreté;
•    Connaissance des objectifs de développement durable, particulièrement l’ODD 5;
•    La maîtrise du français et de l’anglais parlé et écrit est souhaitable.

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES
• La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).
• Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour toute question ou demande d’aide, s’adresser à: 
[email protected]
• Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.
• Veuillez noter que la FAO ne prend en considération que les titres universitaires et diplômes délivrés par des établissements reconnus figurant dans la Base de donnée mondiale de l’enseignement supérieur, la liste mise à jour par l’Association internationale des universités (IAU)/UNESCO. Pour accéder à la liste, prière de cliquer ici  www.whed.net/ 

• Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/

 

Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.

 

COMMENT POSTULER

  • Pour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés.
  • Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.
  • Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.
  • Pour obtenir de l’aide, écrire à: [email protected].

LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.

POSTULEZ ICI

Similaires