La Banque africaine de développement (BAD) recrute (01 Juillet 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : Chef de division, élaboration des programmes, ECAD.1

Niveau Requis : BAC + 5

Année d'Expérience Requise : 8 ans

Lieu du Travail : Abidjan, Côte d'Ivoire

Date de Soumission : 31/07/2022

Description de l'Emploi

Full vacancy title: Chef de division, élaboration des programmes, ECAD.1
Location: Abidjan, Côte d’Ivoire
Position Grade: PL2
Position Number: 50092403
Posting Date: 01-juil-2022
Closing Date: 31-juil-2022

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, Cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence (ECVP) est principalement chargée d’amener le Groupe de la Banque à donner la priorité à la production, l’analyse, la diffusion, le courtage et la mise en œuvre de solutions du savoir pertinentes dans toutes les priorités opérationnelles des High 5 et les thèmes transversaux de sa Stratégie décennale. Ces solutions doivent répondre clairement aux problèmes de développement prioritaires auxquels font face individuellement ou collectivement les pays membres régionaux (RMCs), et les RMCs doivent être impliqués tant dans leur planification que dans leur mise en œuvre. Au nombre de ces solutions figurent : i) les recherches concernant les principaux problèmes de développement auxquels fait face l’Afrique et leur lien avec la gouvernance économique mondiale et les autres biens publics mondiaux majeurs ; ii) les diagnostics pays et les perspectives d’avenir ; iii) le dialogue sur les politiques et les services consultatifs ; iv) les activités liées au savoir économique, sectoriel, et thématique ; v) l’amélioration des systèmes statistiques nationaux et sous-régionaux ; vi) la préparation, la conception et l’appui à la mise en œuvre des opérations de gestion des finances publiques et de gouvernance ; vii) le renforcement des capacités pour la formulation et la mise en œuvre de politiques ; viii) l’assistance technique et les conseils relatifs à la gestion des ressources naturelles par les RMCs; et ix) la diffusion du savoir et l’établissement de réseaux du savoir nationaux, régionaux et interrégionaux.

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :

L’Institut africain de développement (ECAD) coordonne et supervise l’intégration du renforcement des capacités dans les opérations de la Banque pour une efficacité de développement accrue dans ses pays membres régionaux (RMCs). Pour mener à bien sa mission, il : i) fournit des services consultatifs, y compris des outils d’orientation afin de soutenir la conception et la réalisation effectives des objectifs de renforcement des capacités dans les opérations de la Banque ; ii) identifie et conçoit des programmes adaptés de renforcement des capacités et met en œuvre des activités connexes en appui à l’obtention de résultats en matière de développement dans les RMCs; et iii) tire parti des partenariats et coordonne la diffusion du savoir et activités de sensibilisation, de conversion et de transfert en vue de contribuer à améliorer la prise de décision et la gouvernance économique pour un développement durable dans les PMR. L’Institut a deux divisions :

LE POSTE :

La Division responsable de l’élaboration des programmes (ECAD.1) a pour rôle de contribuer à une mise en œuvre efficace et efficiente des interventions de développement dans les PMR par l’identification des déficits de capacités, la budgétisation et la mise en œuvre et le suivi des activités connexes tout au long du cycle des projets. ECAD.1 contribue à la qualité du portefeuille par son rôle de chef de file dans le renforcement des capacités humaines, organisationnelles et institutionnelles nécessaires des personnes et des systèmes qui interviennent dans la conception et la mise en œuvre des programmes et projets financés par la Banque.


PRINCIPALES FONCTIONS :

Responsabilités spécifiques rattachées à la fonction :

  1. Fournir des outils d’évaluation du développement des capacités pour les opérations de la Banque afin d’assurer l’intégration de cette dimension dans le cycle des projets.
  2. Conseiller sur l’évaluation des besoins en capacités et de la demande au moment de l’identification de projets au moyen d’une évaluation et proposer une réponse adaptée pour optimiser les résultats des projets.
  3. Fournir au personnel des projets de la Banque et aux fonctionnaires concernés dans les RMCs des espaces où échanger sur les difficultés qui se posent aux projets et programmes et où convenir de solutions durables.
  4. Coordonner la prestation des activités de développement des capacités en collaboration avec l’équipe d’investissement pays, afin d’accompagner la mise en œuvre des projets et contribuer à l’efficacité des programmes de la Banque.
  5. Soutenir l’élaboration d’un cadre de suivi et évaluation pour déterminer les réalisations en matière de renforcement des capacités lors des revues à mi-parcours et à l’achèvement des projets.
  6. Soutenir et établir des partenariats avec des centres d’excellence et d’autres institutions régionales et nationales de renforcement des capacités en Afrique pour organiser des formations et des activités d’apprentissage de haut niveau en lien avec les projets.
  7. Coordonner la préparation du rapport annuel sur les acquis de la Banque en matière de renforcement des capacités dans les RMCs en coordination avec le personnel de la Banque prenant part à l’élaboration de projets et de programmes dans les RMCs.
  8. Produire des connaissances relatives au renforcement des capacités pour favoriser l’intégration de cette dimension dans les opérations et accroître l’efficacité du développement.
  9. Travailler en collaboration avec l’Unité de mobilisation des ressources et de partenariat pour mobiliser des fonds auprès de sources bilatérales aux fins de réaliser les activités de renforcement des capacités liées aux projets.

Activités découlant des responsabilités de la fonction :

  1. Participer aux échanges sur le renforcement des capacités et le savoir pour mettre en adéquation l’offre de la Banque et la demande des PMR en la matière.
  2. Contribuer à l’examen des principaux documents politiques, stratégiques et opérationnels de la Banque.
  3. Assister ECVP dans la planification et la tenue de la Conférence économique africaine annuelle.
  4. Travailler en collaboration avec l’Unité de mobilisation des ressources et de partenariat pour identifier les sources bilatérales de fonds consacrés à la formation.
  5. Diriger l’élaboration des outils d’évaluation et d’appréciation du développement des capacités à utiliser dans les opérations de la Banque.
  6. Superviser l’Académie virtuelle de développement des capacités de la Banque (VCDA), y compris le campus virtuel et les référentiels de connaissances, notamment le Centre du savoir et des ressources virtuelles (KVRC) et l’environnement de collaboration interactif pour le renforcement des capacités dans les RMCs.
  7. Contribuer à la préparation et à la présentation de la contribution d’ECAD au Rapport annuel de la BAD.
  8. Diriger la conceptualisation et la rédaction de notes conceptuelles pour les Assemblées annuelles du Groupe de la Banque et préparer les actes des Assemblées ainsi que d’autres documents, présentations et allocutions émanant de l’Institution.
  9. Coordonner la préparation de rapports, d’articles et de notes d’information sur le développement des capacités.
  10. Collaborer avec d’autres départements du complexe ECVP en vue de la préparation annuelle du rapport sur les indicateurs de compétitivité en Afrique et du rapport sur les perspectives économiques en Afrique.
  11. Préparer des notes d’information pour le Directeur supérieur et d’autres membres de la haute Direction sur demande, notamment pour les modules en ligne du Forum économique mondial.
  12. Diriger la formulation du plan d’activité de la Division, y compris l’élaboration d’indicateurs de performance clés pour accroître l’efficacité de la Division.
  13. Contribuer à la préparation des rapports annuels sur les réalisations en matière de développement des capacités.
  14. Représenter, à la demande, le Directeur supérieur aux réunions, conférences, etc. de haut niveau.
  15. S’acquitter de toute autre tâche assignée par le Directeur supérieur.

COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) :

  1. Être titulaire d’au moins un Master 2 en économie, en politiques publiques, en gestion de projet, en gouvernance ou en développement international, avec une expérience de haut niveau dans la résolution des problèmes de développement dans les pays africains, acquise de préférence dans diverses agences de développement bilatérales, multilatérales et/ou régionales.
  2. Justifier d’au moins huit (8) années d’expérience pertinente, dont trois (3) à un niveau d’encadrement de la gestion de projets de la Banque, plus précisément de la préparation et l’évaluation, la mise en œuvre, le suivi et la mesure des résultats de projets.
  3. L’expérience dans la conception de stratégies et d’outils de mesure du renforcement des capacités est indispensable.
  4. Posséder une expérience dans la gestion d’équipes multiculturelles et interdisciplinaires, d’un programme de bailleur de fonds d’aide au développement des capacités en Afrique avec une expertise avérée dans au moins l’un des domaines des High 5.
  5. Avoir une expérience en mobilisation de ressources.
  6. Avoir une forte capacité à traduire les défis du développement en opportunités de valorisation du savoir.
  7. Avoir de bonnes connaissances de l’andragogie et une expérience de la conception de programmes et modules de formation.
  8. Être capable d’adopter une perspective stratégique et de concevoir des plans et programmes sur le long terme conformément aux priorités stratégiques.
  9. Bien connaître les processus d’examens opérationnels et les exigences d’assurance qualité de la Banque.
  10. Avoir la capacité d’établir et de gérer des partenariats stratégiques pour rationaliser et consolider l’appui au développement des capacités dans les RMCs.
  11. Être axé sur les résultats.
  12. Être capable de communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
  13. Maîtriser l’utilisation des applications courantes de la Suite Microsoft Office.

 

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI INTERNATIONAL Y AFFÉRENTES.

Postulez ici

Similaires