Expertise France recrute (14 Janvier 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : CONSEILLER TECHNIQUE EN PROFESSIONNALISATION DE L’ENSEIGNEMENT ET STRUCTURATION DE LA RECHERCHE (H/F)

Niveau Requis : Doctorat

Lieu du Travail : Yaoundé, Cameroun

Date de Soumission : 18/02/2022

Description de l'Emploi

CONSEILLER TECHNIQUE EN PROFESSIONNALISATION DE L’ENSEIGNEMENT ET STRUCTURATION DE LA RECHERCHE (H/F)

En coordination avec le service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France et le ministère camerounais de l’enseignement supérieur, le Conseiller technique contribuera à la professionnalisation de l’enseignement supérieur et à la structuration de la formation à la recherche au Cameroun, à travers des actions de renforcement des capacités et d’appui-conseil aux institutions d’enseignement supérieur du Cameroun sur des thématiques identifiées comme pertinentes.

 

Principales tâches et résultats attendues :

  • Appuyer la structuration et le renforcement des écoles doctorales dans les établissements d’enseignement supérieur camerounais ; le résultat attendu est une dynamisation généralisée de la formation à la recherche ;
  • Conduire en relation avec le Ministère de l’enseignement supérieur et le SCAC une démarche qualité au niveau des écoles doctorales à travers l’élaboration de référentiels généralisés à tous les établissements du pays ; le résultat attendu est l’harmonisation et l’amélioration des cursus de formation doctorale pour intégrer les standards internationaux ;
  • Apporter son appui à l’émergence de relations partenariales destinées à structurer la formation à la recherche au Cameroun notamment avec des établissements d’enseignement supérieur d’Afrique centrale et français ; le résultat attendu consiste à densifier le maillage relationnel de manière à faire du Cameroun un hub pour les doctorants d’Afrique centrale vers la France ;
  • Accompagner et suivre les projets et actions initiés, dans le cadre de partenariats avec les acteurs de développement dont l’AUF, l’AFD, le GESCOD (coopération décentralisée avec les établissements du Grand Est) et l’Union Européenne ;
  • Prendre part aux activités et réflexions au niveau du MINESUP : organisation et participation aux séminaires, avis au Ministre et à ses collaborateurs ; le résultat attendu est d’apporter une expertise française dans le circuit de prise de décision camerounais en vue du renforcement de la coopération franco-camerounaise au niveau central ;
  • Assurer la relation avec le SCAC en termes de communication, d’information et d’interface avec le ministère de l’enseignement supérieur et les différents établissements universitaires ; les résultats attendus sont une constance et une fluidification de la relation entre l’Ambassade et le Ministère ;
  • Poursuivre l’accompagnement et le suivi du dossier relatif à la mise en œuvre des standards internationaux pour les formations d’ingénieurs au Cameroun. (CTI, CAMES, HCERES, etc.) ; le résultat attendu est d’améliorer la qualité de ces formations et leur ouverture par la reconnaissance des diplômes délivrés.
  • Renforcer la professionnalisation de l’enseignement supérieur ; le résultat attendu est de renforcer les capacités des enseignants du supérieur notamment par la préparation au concours de qualification du CAMES ;
  • Poursuivre les efforts menés depuis plusieurs années en vue de promouvoir l’enseignement professionnel supérieur ; le résultat attendu est de conformer autant que possible les formations professionnelles supérieures eu marché de l’emploi.

Description du projet ou contexte

 

De longue date, la France accompagne le ministère camerounais de l’enseignement supérieur (MINESUP) dans la réalisation de ses objectifs stratégiques notamment en matière de professionnalisation de l’enseignement supérieur et de la structuration de la recherche. Le conseiller technique a pour mission principale de mettre en œuvre cet accompagnement en coordination avec le service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France.

En 2020, cette coopération s’est concrétisée par la signature d’un accord-cadre entre la Conférence des présidents d’université (CPU) et la Conférence Nationale des Chefs des institutions Universitaires d’Etat au Cameroun (CONCIU) dans le domaine de la formation doctorale.

Pour appuyer cette initiative, le SCAC a proposé le FSPI « Pépinière doctorale et hub de recherche d’Afrique centrale au Cameroun » qui vise, entre autres, à accroitre les échanges académiques, scientifiques, pédagogiques et organisationnels entre les institutions universitaires et de recherche françaises et camerounaises à travers la mise en place de projets communs. L’expert contribuera au pilotage et au suivi de ce projet auprès du Ministère de l’enseignement supérieur.

Le soutien du SCAC a par ailleurs permis à deux établissements camerounais de demander et d’obtenir l’accréditation de la commission des titres d’ingénieur français (CTI). Cette réussite a engendré un engouement auprès d’autres établissements qui souhaitent également bénéficier de l’accompagnement du SCAC pour atteindre le même objectif. L’expert aura également pour mission d’assister ces établissements dans le montage de dossier en vue d’une première demande d’un renouvellement pour entretenir cette dynamique. Le Cameroun est ainsi actuellement de deuxième place en Afrique après la Tunisie au niveau des accréditations CTI.

Profil souhaité

Qualifications :

– Doctorat, titulaire de l’enseignement supérieur et, ou chercheur confirmé et, ou ancien directeur d’école doctorale et, ou responsable des relations internationales d’une université

 

Expérience professionnelle :

– Expérience d’enseignant-chercheur dans le cycle supérieur (profil d’ingénieur ou d’universitaire)

– Expérience d’organisation des systèmes universitaires et de formation à la recherche (ingénierie universitaire)

– Expérience à l’international .particulièrement en Afrique

Informations complémentaires

Moyens matériels et humains mis à la disposition de l’expert(e) :

Bureau et équipements bureautiques. Un ordinateur portable et une imprimante sont mis à sa disposition. Des missions peuvent être effectuées sur le territoire camerounais à la demande du Ministre avec un ordre de mission et sont prises en charge par le Ministère.

Date limite de candidature : 18/02/2022 14:48

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Similaires