CEDEAO: L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) recrute pour ces 02 postes (21 Juin 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : 02 postes

Lieu du Travail : Bobo Dioulasso, Burkina-Faso

Description de l'Emploi

L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) est l’institution en charge des questions sanitaires de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ayant pour mandat d’offrir le niveau le plus élevé en matière de prestation de soins de santé aux populations de la sous-région.

ORGANISATION OUEST AFRICAINE DE LA SANTE (OOAS)

******

PROGRAMME 8 : INFRASTRUCTURE ET ÉQUIPEMENT DE SANTÉ

******

AVIS À MANIFESTATION D’INTERET

 

Référence No FM/TEND/AMI/OOAS/2022/05/bk

 POSTE 1

UN CONSULTANT INDIVIDUEL 

Recrutement d’un consultant pour soutenir l’exercice de profilage des centres médicaux spécialisés dans la région de la CEDEAO

Date : 21 Juin 2022 – 30 Juin 2022
Lieu : WAHO/OOAS,
Ville : Bobo dioulasso
Pays : Burkina Faso

Introduction

La recherche sur les méthodes d’amélioration de la qualité dans les centres médicaux spécialisés a donné lieu au développement d’un large éventail d’outils d’évaluation, de techniques statistiques et d’applications d’amélioration au cours de la dernière décennie. Il existe des preuves substantielles en faveur d’un grand nombre d’interventions cliniques et non cliniques visant à améliorer la qualité des soins. Ceci est en contradiction avec les variations persistantes de la qualité et de la sécurité des soins qui sont constamment documentées dans la littérature et dans les médias. Les centres médicaux spécialisés diffèrent structurellement en ce qui concerne les services qu’ils fournissent (et les patients qu’ils reçoivent), leur personnel professionnel et la maturité de leurs systèmes de gestion de la qualité et de la sécurité. Il incombe toujours aux professionnels et aux responsables de fixer des priorités locales pour leur engagement en matière de qualité et de sécurité.

Cependant, certaines des leçons que nous avons l’intention de tirer sont susceptibles d’être pertinentes pour tous les centres médicaux spécialisés, qu’il s’agisse de centres communautaires ou de grands hôpitaux universitaires, qu’ils fournissent des services reconnus au niveau international ou qu’ils opèrent dans un environnement aux ressources limitées. L’auto-évaluation à l’échelle des centres médicaux spécialisés serait une étape précoce de tout programme d’amélioration de la qualité, en utilisant les normes et les outils de l’organisation d’amélioration de la qualité des soins de santé choisie.

Beaucoup de ces organisations mettent leurs normes en libre accès sur leur site Internet, mais généralement sans critères détaillés ni règles de notation. Les sites gouvernementaux et intergouvernementaux (par exemple, le Conseil de l’Europe, la Commission européenne, l’OMS) ont tendance à être plus généreux en matière de partage de la propriété intellectuelle des normes et des outils d’évaluation. Des outils d’auto-évaluation pour des fonctions ou des départements spécifiques sont disponibles auprès de diverses sources et à différents niveaux de sophistication. La disponibilité et l’adoption d’évaluations externes varient entre les pays et au sein des pays (au niveau national, régional et municipal) dans la région de la CEDEAO, d’où la nécessité de développer un outil validé au niveau régional.

L’OOAS a déjà collecté des informations sur les centres médicaux spécialisés de 9 pays, à savoir : Burkina Faso, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Liberia, Mali, Sierra Leone et Togo.

Le consultant devra être capable d’exploiter les données existantes et de collecter les informations secondaires nécessaires auprès des 9 pays afin de compiler un répertoire des centres médicaux spécialisés. Il  devra également se rendre dans les 6 pays restants afin de garantir une base de données aussi complète que possible.

L’objectif général de cette mission est de promouvoir dans la région de la CEDEAO, les Centres Médicaux Spécialisés ayant un potentiel d’excellence dans la prestation de services répondant aux normes et standards internationaux.

De façon spécifique, la mission vise à :

  • Développer une base de données régionale répertoriant tous les centres médicaux spécialisés de la région qui sont requis par l’autorité compétente de chaque État membre ;
  • Collecter des informations secondaires sur les données manquantes afin d’approfondir le niveau du plateau technique disponible dans chacun des centres concernés ;
  • Développer une cartographie des centres médicaux par domaine de spécialisation ;
  • Proposer un programme de mise en réseau et d’accréditation de ces centres incluant un mécanisme de suivi et d’évaluation basé sur les normes internationales et leur potentiel de développement.

La mission durera au maximum de 30 jours ouvrables de travail sur 8 semaines,  à compter de la signature du contrat.

  • Avoir au moins diplôme universitaire (Master) ou postuniversitaire en santé publique, sciences sociales, planification de la santé, gestion des services de santé et autres spécialités ou équivalent ;
  • Avoir au moins 5 ans d’expérience dans l’organisation et la prestation de services de santé
  • Avoir au moins 5 ans dans l’élaboration de stratégies sanitaires en général et l’assurance qualité des soins de santé en particulier
  • Avoir réalisé au moins une mission relative à l’exercice de profilage dans le secteur de la santé ou secteur apparenté
  • Avoir de solide expertise dans l’analyse des systèmes de santé dans les pays en développement ;
  • Avoir une aptitude à animer une équipe multidisciplinaire
  • Avoir la capacité à parler et à écrire couramment dans l’une des langues de la Communauté de la CEDEAO ;
  • La compétence dans une deuxième langue de la Communauté de la CEDEAO est un avantage.
  • La participation antérieure à un keynote dans un exercice similaire est un avantage.

L’OOAS invite les consultants individuels admissibles, à manifester leurs intérêts pour fournir les prestations ci-dessus décrites :

Les consultants individuels intéressés doivent fournir, les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services  ci-dessus décrits. Leur manifestation d’intérêts comprendra :

  • Une lettre de manifestation d’intérêts précisant le titre de la mission ;
  • Un curriculum vitae détaillé, sincère, daté et signé du consultant faisant ressortir les qualifications et les expériences dans la réalisation des missions similaires ainsi que les différentes références pour les vérifications,
  • Les copies du diplôme requis ainsi que des certificats de bonne fin.

Un consultant sera sélectionné suivant la méthode de sélection de consultants individuels telle que décrite dans le code de passation des marchés de la CEDEAO révisé en septembre 2021.

Critères essentiels (90 points)

 

  • Avoir au moins un Master en santé publique, sciences sociales, planification de la santé, gestion des services de santé et autres spécialités ou équivalent : 20 points ;
  • Avoir au moins 5 ans d’expérience dans l’organisation et la prestation de services de santé: 20 points;
  • Avoir au moins 5 ans dans l’élaboration de stratégies sanitaires en général et l’assurance qualité des soins de santé en particulier : 30 points
  • Avoir réalisé au moins une mission relative à l’exercice de profilage dans le secteur de la santé ou secteur apparenté: 20 points

Critères souhaitables (10 points)

  • Avoir la capacité à parler et à écrire couramment dans l’une des langues de la Communauté de la CEDEAO et la compétence dans une deuxième langue de la communauté : 5 points
  • Avoir de solides expertises dans l’analyse des systèmes de santé dans les pays en développement : 5 points

Les consultants individuels intéressés peuvent également obtenir des informations supplémentaires aux jours et heures ouvrables du lundi au vendredi de 08 heures à 16 heures GMT auprès de la personne ressource à l’OOAS à l’adresse suivante Mme Lalaissa AMOUKOU E-mail: [email protected] avec copie à [email protected]

Ils peuvent également télécharger les TDR ou le présent AMI sur le site web de l’OOAS à l’adresse : www.wahooas.org

Les consultants individuels intéressés et dûment qualifiés sont invités à manifester leur intérêt en soumettant leur candidature par voie électronique à https://data.wahooas.org/tenders/tenders/list . La date limite de réception des candidatures est fixée au 30 juin 2022 à 12h00 GMT.

Prof Stanley OKOLO

Directeur Général

POSTE 2

Coordinateur Général De L’unité De Gestion De Projets

Date : 21 Juin 2022 – 06 Juil 2022
Lieu : WAHO/OOAS,
Ville : Bobo dioulasso
Pays : Burkina Faso

ORGANISATION OUEST AFRICAINE DE LA SANTE (OOAS)

******

AVIS À MANIFESTATION D’INTÉRÊT

Référence No FM/TEND/AMI/OOAS/2022/06/bk 

 

Soutenir la gestion du projet renforcement des systèmes régionaux de surveillance des maladies (REDISSE) et du projet d’autonomisation des femmes du Sahel et de dividende démographique (SWEDD).

 

INTITULÉ DU POSTE : Coordinateur Général De L’unité De Gestion De Projets

 Introduction

L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) est l’institution sanitaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), avec pour mandat d’assurer l’atteinte du plus haut niveau possible et la protection de la santé des populations de la région de la CEDEAO. Les maladies transmissibles et non transmissibles sont les principales causes de morbidité et de mortalité dans la région. Par conséquent, le contrôle des maladies et la prévention des épidémies font partie des priorités des 15 pays de la région de la CEDEAO et constituent un axe majeur du travail de l’OOAS.

La Banque mondiale a accordé des subventions à la CEDEAO pour que l’OOAS puisse mettre en œuvre les projets suivants :

  • Projet de renforcement des systèmes régionaux de surveillance des maladies (REDISSE).
  • Projet d’autonomisation et de démographie des femmes du Sahel (SWEDD).

L’objectif du projet REDISSE est de renforcer les capacités nationales et régionales intersectorielles pour la surveillance collaborative des maladies et la préparation aux épidémies en Afrique de l’Ouest et du Centre, en remédiant aux faiblesses des systèmes de santé humaine et animale qui empêchent la surveillance des maladies et une réponse efficace aux épidémies infectieuses.

L’objectif du projet d’autonomisation des femmes du Sahel et de dividende démographique (SWEDD) est de contribuer à l’objectif plus large de réduction de la vulnérabilité et d’amélioration des opportunités économiques dans la région du Sahel en travaillant à travers les pays et en conjonction avec les systèmes, programmes et projets nationaux. Plus précisément, l’objectif de développement du projet est de promouvoir les avantages transfrontaliers, les biens régionaux et les gains d’efficacité dans les interventions du côté de la demande et de l’offre qui contribuent à accélérer le dividende démographique.

L’OOAS cherche à recruter un coordinateur général de l’unité de gestion de projet dynamique, qualifié et expérimenté qui l’aidera à jouer son rôle de coordinateur régional et à mettre en œuvre les activités régionales de la composante 2 et des sous-composantes pertinentes du projet SWEDD 2, ainsi que toutes les composantes du projet REDISSE.

Objectif principal de la mission

Le Coordinateur Général de l’Unité de Gestion de Projet (UGP) supervisera la mise en œuvre efficace des deux projets de la Banque mondiale actuellement en cours à l’OOAS, en veillant au respect de l’accord entre la Banque mondiale et l’OOAS, et entre l’OOAS et les partenaires de mise en œuvre. Il/elle rendra compte au PPO du partenariat stratégique et de la mobilisation des ressources.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision du PPO du Partenariat stratégique et de la Mobilisation des ressources, le Coordinateur Général travaillera avec le personnel compétent de l’OOAS pour s’assurer que les objectifs et les activités du projet sont réalisés de manière satisfaisante dans le respect des directives et des délais requis par les donateurs et les institutions.

Le titulaire du poste devra accomplir les tâches suivantes :

  • Assurer la gestion quotidienne de tous les projets de la Banque mondiale conformément au manuel de mise en œuvre du projet (PIM) et à tous les autres accords avec le donateur ;
  • Pour les conseils techniques et la coordination stratégique, assurer la liaison avec les coordinateurs de projet dans les pays mettant en œuvre SWEDD et REDISSE ainsi qu’avec les pairs à la Commission de l’Union africaine, dans les autres institutions de la CEDEAO et les autres communautés économiques régionales, y compris, mais sans s’y limiter, la Communauté économique et les États d’Afrique centrale (CEEAC) ;
  • Superviser la mise en œuvre du programme de travail décrit dans la convention entre l’OOAS et l’UNFPA pour la coordination régionale de l’assistance technique fournie aux pays clients dans le cadre du projet SWEDD.
  • Préparer et suivre la mise en œuvre du plan de travail et du budget annuels ;
  • Préparer l’organigramme d’organisation et de communication du projet pour diffusion.
  • Assurer la conformité avec les exigences des donateurs en matière d’approvisionnement et les politiques budgétaires ;
  • Aider à la rédaction et à la publication de propositions, de demandes de propositions (RFP), d’appels d’offres et de processus de soumission.
  • Rechercher les non-objections des donateurs après approbation de la direction de l’OOAS, ainsi que d’autres processus de validation pertinents pour accélérer l’exécution du budget.
  • Examiner les rapports des consultants avant la soumission finale pour approbation.
  • Rédiger des projets de contrats, des lettres d’intention, des bons de commande conformément aux directives des donateurs et sous la direction de la direction de l’OOAS.
  • Organiser, superviser et inspirer les autres membres du personnel désignés pour travailler sur le projet et assurer la qualité et la ponctualité du travail du projet ;
  • Préparer des rapports opportuns et de haute qualité conformément au cadre de rapportage du projet ;
  • Organiser les réunions du comité technique du projet, du comité de pilotage régional, de l’examen à mi-parcours et d’autres réunions conformément au plan de travail annuel et veiller à ce que les procès-verbaux, les décisions et les recommandations soient enregistrés, distribués et que les mesures de suivi nécessaires soient prises ;
  • Organiser des missions d’appui à la mise en œuvre du projet dans les pays bénéficiaires et auprès des partenaires d’exécution, en étroite collaboration avec la Banque mondiale ;
  • Assurer une liaison efficace entre l’OOAS et le donateur, et maintenir une bonne communication avec le donateur, les partenaires de mise en œuvre et les autres parties prenantes ;
  • Soutenir le comité technique du projet pour documenter les leçons apprises, élaborer des présentations, des articles, etc ;
  • Mettre en place et faciliter une plateforme virtuelle pratique et actualisée pour le partage des expériences et des enseignements tirés des projets avec les pays et les diverses parties prenantes
  • Améliorer la visibilité du projet en utilisant les stratégies de communication de la CEDEAO et de l’OOAS, y compris les plateformes de médias traditionnels et sociaux ;
  • Fournir des informations pertinentes et des documents d’information aux consultants, aux partenaires de mise en œuvre, aux donateurs et autres ; et
  • Entreprendre toute autre tâche raisonnable demandée par la Direction de l’OOAS dans le cadre du rôle et/ou de la compétence du Coordinateur.

Qualifications, expérience et compétences requises :

Le Coordinateur Général de l’UGP doit répondre aux qualifications définies ci-dessous :

  • Être titulaire d’un diplôme universitaire supérieur (master ou plus) en santé publique, gestion de la santé, économie de la santé, administration publique, politique publique ou dans des domaines connexes. Une certification en gestion de projet est un avantage supplémentaire ;
  • Avoir au moins 10 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de la santé publique ;
  • Avoir une expérience professionnelle antérieure dans les économies en développement ou en transition, le renforcement des capacités et la gestion de projets de la Banque mondiale ; Expérience réussie dans la coordination et la gestion de projets de santé complexes aux niveaux national et régional, avec un fort accent sur les résultats ;
  • Excellentes compétences en matière de constitution d’équipes et de leadership ;
  • Solides compétences informatiques (applications MS Office clés, y compris les outils de gestion de projet) et capacité à utiliser les technologies de l’information comme outil et ressource ;
  • Hautement organisé et autonome, avec une attitude positive ;
  • Expérience avérée du travail dans un environnement multiculturel et avec des professionnels de haut niveau, une variété de partenaires et divers groupes de parties prenantes ; et
  • Doit parler couramment l’anglais, qui est la langue de travail de la Banque mondiale. Une bonne connaissance pratique du français et/ou du portugais serait un avantage supplémentaire.

Durée, lieu d’affectation et nature de la fonction

Il s’agit d’un poste de consultant de l’OOAS soutenu par des fonds de donateurs. La durée de la nomination est de deux (2) ans, sous réserve d’une période probatoire initiale de trois mois, et peut être renouvelable en fonction de la disponibilité des fonds du projet. Une rémunération consolidée attrayante sera versée. Le Coordinateur Général de l’Unité de Gestion du Projet sera basé au siège de l’OOAS à Bobo-Dioulasso, BURKINA FASO, mais effectuera des déplacements dans la région CEDEAO selon les besoins.

L’OOAS invite maintenant les personnes qualifiées à indiquer leur intérêt à fournir les services. Elles doivent fournir des informations indiquant qu’elles ont les qualifications requises et l’expérience pertinente pour exécuter les services (lettre de motivation indiquant lequel des postes ci-dessus est d’intérêt, Curriculum Vitae détaillé – y compris la description de missions similaires, et l’expérience – et des copies des documents justificatifs).

Le consultant individuel souhaité sera sélectionné conformément aux procédures de sélection de consultants individuels énoncées dans les Directives de la Banque mondiale : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale, janvier 2011, révisé en juillet 2014, qui est disponible sur le site web de la Banque à l’adresse http://www.worldbank.org.

Informations, date limite et adresse pour la soumission des candidatures

De plus amples informations peuvent être obtenues pendant les heures de travail du lundi au vendredi de 08h00 à 16h00, auprès de M. ADJOVI C. Maurice, Email : [email protected]

Les personnes intéressées peuvent accéder aux termes de référence et à la lettre d’intention sur le site Internet de l’OOAS à l’adresse suivante : www.wahooas.org

Les consultants individuels intéressés et qualifiés doivent exprimer leur intérêt en soumettant leur CV détaillé et les documents pertinents à : https://data.wahooas.org/tenders/tenders/list

La date limite de réception des soumissions est le 6 Juillet 2022 à 15 heures GMT.

L’OOAS ou la Banque mondiale ne seront responsables des coûts ou dépenses encourus par le consultant individuel dans le cadre de la préparation ou de la remise de la manifestation d’intérêt.

Prof. Stanley OKOLO 

Directeur général 

Similaires