CBM recrute pour ce poste (29 Novembre 2021)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : Consultant en étude de faisabilité

Niveau Requis : Master

Lieu du Travail : Nigeria

Date de Soumission : 07/12/2021

Description de l'Emploi

CONSEIL À COURT TERME POUR MENER UNE ÉTUDE DE FAISABILITÉ EN PRÉPARATION DU PROJET COMPLET ET INCLUSIF DE SANTÉ OCULAIRE À JIGAWA, AU NIGÉRIA

Mission Christoffel Blinden (CBM)

Christoffel Blinden Mission (CBM) International est une organisation internationale de développement chrétien, engagée dans l’amélioration de la qualité de vie des personnes handicapées dans les pays les plus pauvres du monde. CBM fournit des subventions provenant de donateurs privés et institutionnels à des partenaires locaux, qui mettent ensuite en œuvre les subventions sur la base de contrats signés avec CBM détaillant les normes de mise en œuvre, de comptabilité et de reporting. Dans cette configuration, les bureaux de pays (CO) de la CBM effectuent des procédures de contrôle et de suivi destinées aux projets partenaires; les rapports de contrôle des partenaires de mise en œuvre à CBM, y compris la comparaison avec les documents sources originaux, les contrats de projet et les plans de coûts; et assurer le respect des exigences organisationnelles et statutaires.

Mandat

1. Résumé de l’étude de faisabilité

Programme/Projet,

Numéro de projet

Projet de santé oculaire complet et inclusif pour Jigawa

Organisation partenaire

Programme d’appui à la santé et au développement (HANDS)

But

Préparation à la demande de projet auprès du ministère allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)

Organisme de mise en service/personne de contact

CBM Nigeria Bureau de pays / Bright Ekweremadu

Durée de l’étude

1 mois

2. Contexte CBM et partenaire

Contexte de CBM

CBM est une organisation internationale de développement chrétien, engagée dans l’amélioration de la qualité de vie des personnes handicapées. Nous travaillons en partenariat en abordant le handicap comme cause et conséquence de la pauvreté afin de créer une société inclusive pour tous. Nous reconnaissons que ce désir ne peut être réalisé que par un changement systémique, en transformant les communautés et en aidant les autres à faire de l’inclusion une réalité. Pour plus d’informations, voir: www.cbm.org.

Contexte du Programme d’appui à la santé et au développement (HANDS) :

Le Programme d’appui à la santé et au développement (HANDS), anciennement connu sous le nom de programme de contrôle de l’onchocercose CBM, est une organisation non gouvernementale et à but non lucratif fondée par CBM. Elle opère de manière indépendante pour soutenir des projets dans les États de Kano, Jigawa, Yobe et le Territoire de la capitale fédérale dans le nord du Nigeria. HANDS est légalement enregistré et dispose d’un conseil d’administration, d’un conseil d’administration, d’une équipe de gestion de programme et d’un personnel expérimenté pour la mise en œuvre du programme dans les États soutenus. La vision de l’organisation est une vie de qualité avec des chances égales dans une société inclusive, avec un accent principal sur le contrôle et l’élimination des MNT et la fourniture de services complets de soins oculaires. L’organisation entretient de bonnes relations de travail avec CBM et bénéficie d’un financement constant et d’une expertise technique de CBM dans les États soutenus depuis 1995. HANDS a également de bonnes relations de travail avec les gouvernements et les peuples des États soutenus et d’autres ONG et organisations communautaires, ce qui garantit une mise en œuvre sans heurts des activités au cours des 27 dernières années.

3. Description du problème qui devrait être résolu par le projet

D’après une étude menée dans l’État de Jigawa, la prévalence de la cécité est estimée à 2,5% et les services de santé oculaire disponibles sont fournis aux niveaux secondaire et tertiaire, ce qui est peu réparti. Il y a un manque de main-d’œuvre et d’infrastructures adéquates pour fournir des services de soins oculaires dans l’État de Jigawa, un système d’orientation médiocre et une mauvaise intégration des services de santé oculaire existants dans le système de soins de santé primaires. Environ 70% de la population paie les services de santé de leur poche, ce qui place la majorité des personnes ayant accès aux services de soins oculaires dans l’État en danger d’appauvrissement. La situation actuelle empêchera probablement les personnes vulnérables, les femmes, les enfants, les personnes handicapées et celles qui vivent dans des collectivités mal desservies d’avoir accès à des services de soins oculaires. Cela a conduit à une augmentation du taux d’activités telles que le couching parmi les habitants des zones rurales dans le but de restaurer la vision.

Le gouvernement de l’État a établi des centres de référence de soins oculaires dans les cinq conseils de l’émirat pour éliminer l’arriéré de la cataracte et du trachome trichiasis, mais ces centres sont mal équipés avec des équipements obsolètes et non fonctionnels. Le financement se fait par le biais de fonds renouvelables de médicaments de l’État, ce qui est insuffisant pour fournir aux centres des consommables et des médicaments essentiels pour les soins oculaires.

4. Le projet

Le Comprehensive Eye Health Project vise à prévenir la cécité évitable et à réduire les défis des personnes handicapées, des femmes, des enfants et d’autres personnes vulnérables dans l’État de Jigawa, afin qu’elles puissent réaliser leur potentiel en fournissant des services de santé oculaire complets et inclusifs.

Le projet De santé oculaire inclusive s’aligne sur le Plan d’action mondial 2013-2020 de l’Organisation mondiale de la Santé, visant la couverture sanitaire universelle dans l’État de Jigawa, et s’aligne sur l’Initiative de santé oculaire inclusive de CBM, en mettant l’accent sur l’inclusion, l’exhaustivité et l’intégration. Le projet s’aligne davantage sur le Plan stratégique national de santé oculaire du Nigéria.

Le projet vise à tirer parti des enseignements tirés des projets précédents et à relever ces défis en :

  1. Plaidoyer et sensibilisation pour la priorisation d’une santé oculaire globale et inclusive dans le programme de santé aux niveaux primaire, secondaire et tertiaire.
  2. Développement d’une main-d’œuvre qualifiée pour la fourniture de services de santé oculaire complets et inclusifs.
  3. Améliorer l’accès à une santé oculaire complète et inclusive grâce à la collaboration avec les parties prenantes concernées.
  4. Assurer une coordination, un suivi, une évaluation et un apprentissage efficaces à tous les niveaux de la gestion de projet.

Zone cible

L’État de Jigawa, au Nigéria, a une population estimée à 5,8 millions d’habitants et est situé dans la partie nord-ouest du pays entre les latitudes 11,00 ° N à 13,00 ° N et les longitudes 8,00 ° E à 10,15 ° E. Kano et l’État de Katsina bordent Jigawa à l’ouest, l’État de Bauchi à l’est et l’État de Yobe au nord-est. Jigawa partage une frontière internationale avec la République du Niger qui encourage les activités commerciales transfrontalières. La situation socioculturelle de l’État de Jigawa pourrait être qualifiée d’homogène : il est principalement peuplé de Haoussas/Peuls. En 2001, l’espérance de vie était d’environ 52 ans, avec une répartition presque égale entre les sexes masculin (50,8 %) et féminin (49,2 %). Environ 90% de la population réside dans les zones rurales et 49,0% de la population est âgée de 15 à 59 ans. Le pourcentage de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté (<1,25 dollar américain par jour) est de 53,7% tandis que la prévalence des handicaps est de 20%. L’islam est la religion principale dans cet État.

Groupe-cible

Les principaux groupes cibles du projet sont principalement les personnes vivant dans l’État de Jigawa qui ont un accès limité à des services complets de santé oculaire. Cela inclura les personnes vulnérables vivant dans des communautés mal desservies, les personnes à faible revenu telles que les paysans, les femmes, les enfants et les personnes handicapées, qui ont besoin de services complets de soins oculaires mais ne peuvent pas se le permettre.

Résumé du projet :

Objectif global (Impact) : Contribuer à l’objectif national de santé oculaire consistant à élaborer une approche durable pour promouvoir des yeux sains et une bonne vision pour tous et à obtenir l’accès à des soins oculaires de qualité en vue d’éliminer la cécité et la perte de vision évitables.

Objectif spécifique

Améliorer la qualité de vie des personnes ayant une déficience visuelle et d’autres handicaps grâce à la fourniture de services de santé oculaire complets, inclusifs, abordables et accessibles qui sont intégrés dans le système de santé de l’État de Jigawa.

Résultats

  1. Augmentation de la demande et de l’accès à des services complets de santé oculaire
  2. Identification et aiguillage réussis des personnes qui ont besoin de services de santé oculaire
  3. Les établissements de santé primaires et secondaires du gouvernement ont la capacité de fournir des services de santé oculaire intégrés de qualité
  4. La santé oculaire est prioritaire et incluse dans les plans de développement de l’État de Jigawa.

Résultats (extrants) :

  1. Plaidoyer et sensibilisation pour la priorisation de la santé oculaire inclusive dans le programme de santé à tous les niveaux de la prestation de la santé oculaire.
  2. Réunion de lancement et présentation de données probantes pour démontrer le besoin de services de santé oculaire, y compris l’adoption de la défense des raAB mobiles.
  3. Développement d’une main-d’œuvre qualifiée pour la prestation de services de santé oculaire complets et inclusifs
  4. Amélioration de l’accès à des services de santé oculaire complets et inclusifs
  5. Coordination efficace et durable des activités de santé oculaire dans l’État de Jigawa.
  6. Suivi, évaluation et apprentissage efficaces à tous les niveaux de la gestion de projet d’ici 2023

5. Étude de faisabilité

5.1. Objet et utilisation prévue**

Ce projet sera financé par le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et l’objectif de l’étude de faisabilité est d’évaluer la faisabilité de la conception du projet et la probabilité de progrès vers la prévention de la cécité évitable et de réduire les défis des personnes handicapées, des femmes, des enfants et d’autres personnes vulnérables afin qu’elles puissent réaliser leur plein potentiel dans l’État ciblé de Jigawa.

En outre, les conditions préalables, les opportunités et les risques liés au développement et à la mise en œuvre du projet doivent être identifiés. L’étude devrait également fournir des informations de base et donner des recommandations pour la conception du projet afin d’obtenir des résultats de projet.

L’étude sera soumise en annexe à la proposition en tant que besoin de financement du BMZ.

5.2 Questions principales et composantes de l’étude de faisabilité

Le BMZ demande aux organisations chargées de la mise en œuvre d’appliquer une approche à plusieurs niveaux. Le projet prévu sera mis en œuvre à deux niveaux; au niveau micro (services directs pour les groupes cibles) et au niveau méso (renforcement des capacités, mise en réseau, etc.). Par conséquent, il est important que l’étude de faisabilité évalue systématiquement les deux niveaux par rapport aux questions principales.

L’étude de faisabilité devrait comprendre quatre composantes :

· Analyse du contexte et des problèmes (5.2.1);

· Évaluation des groupes cibles et des autres acteurs concernés (5.2.2);

· Évaluation du projet par rapport aux critères du CAD de l’OCDE (5.2.3);

· Recommandations (sur la base des conclusions sur les trois points ci-dessus).

5.2.1 Analyse du contexte et des problèmes

L’étude de faisabilité devrait évaluer les grandes lignes et la complexité du projet compte tenu du contexte politique, économique et culturel du Jigawa. L’étude devrait évaluer l’accès aux services de santé oculaire. L’étude devrait également recueillir les données les plus importantes pour suivre les résultats et les objectifs.

Les principaux domaines à étudier dans le domaine de l’étude sont les suivants :

1) Brève analyse de la situation socio-économique de l’État de Jigawa (en ce qui concerne les effets sur la santé et l’état de santé oculaire de la population cible);

2) Identification des problèmes fondamentaux de la population cible en ce qui concerne la santé oculaire et les services de santé oculaire dans l’État;

3) Analyse des établissements de santé et de la prestation de services oculaires dans les LGA touchés dans l’État de Jigawa, y compris la capacité technique des établissements primaires, secondaires et tertiaires à fournir des services de santé oculaire de qualité;

4) Évaluation de la disponibilité et de l’adéquation du personnel de santé oculaire qualifié dans l’État;

5) Évaluation de la disponibilité et de la fonctionnalité des équipements de santé oculaire aux niveaux tertiaire, secondaire et primaire des soins;

6) Analyse de l’étendue de l’inclusivité des services de santé oculaire existants dans l’État de Jigawa, en particulier en ce qui concerne l’accès aux services de santé oculaire dans tout l’État pour les femmes et les personnes handicapées dans les LGA touchés à travers l’État;

7) Évaluation des voies d’aiguillage ou de la possibilité d’établir de nouvelles voies d’aiguillage pour les services de santé oculaire.

Le consultant devrait fournir des données sur la situation existante en termes d’accès aux services de santé oculaire. Les données exactes à collecter seront déterminées conjointement par le consultant, CBM et HANDS. De plus, on demandera au consultant de fournir un aperçu et des recommandations pour une étude de base et/ou une évaluation des services de soins oculaires qui sera effectuée pendant la phase initiale du projet.

5.2.2 Évaluation des groupes cibles et des autres acteurs concernés

Groupes cibles directs

Le consultant

un. Évaluer les critères et les justifications de la sélection des groupes cibles à inclure dans le projet;

b. Évaluer la composition des groupes cibles et la mesure dans laquelle le projet en tient compte.

Autres parties prenantes concernées

un. Évaluer quelles autres parties prenantes et initiatives pertinentes dans le domaine de la santé oculaire opèrent dans la région;

b. Analyser les structures de coordination de la santé oculaire et les parties prenantes concernées: – Qui est responsable de quoi? Quel type de coopération peut-on attendre ou viser dans ce projet pour s’assurer qu’il est bien intégré dans le plan de développement intégré global de l’État?

c. Analyser les pratiques inclusives des personnes handicapées d’autres organisations internationales ou multinationales mettant en œuvre des services de santé oculaire dans l’État de Jigawa.

Handicap et inclusion des genres

Le consultant

c. Évaluer le paysage actuel des DPD et identifier les principaux obstacles aux services pour les personnes handicapées;

d. Déterminer dans quelle mesure les personnes handicapées peuvent bénéficier de manière significative du projet (lespersonnes handicapées devraient participer à la réalisation de cette étude de faisabilité afin d’assurer l’inclusion dans toutes les composantes du projet dès le début).);

e. Tenez compte des aspects sexospécifiques du projet et en rendre compte (les données recueillies doivent être ventilées selon le sexe, l’âge et le handicap).

Sauvegarde:

Le consultant

un. Évaluer dans quelle mesure les services de santé oculaire disposent de mécanismes de protection afin que les enfants et les adultes vulnérables de la zone ciblée soient protégés contre les abus, les mauvais traitements et les pratiques préjudiciables à leur santé et à leur développement.

5.2.3 Évaluation du projet prévu au regard des critères du CAD de l’OCDE

Le consultant abordera les critères d’évaluation du CAD de l’OCDE en utilisant, mais sans s’y limiter, les lignes directrices suivantes :

Pertinence

Le consultant

un. Évaluer la pertinence du projet avec des obstacles structurels dans la région du projet, en particulier en ce qui concerne a) l’amélioration de l’accès aux services de santé oculaire dans l’État et b) le renforcement de la résilience communautaire;

b. Évaluer si l’objectif et les objectifs de l’approche du projet sont alignés sur les besoins des groupes cibles? Ont-ils été suffisamment consultés?;

c. Évaluer dans quelle mesure le projet est sensible aux conflits (principe Do-No-Harm).

Cohérence

Le consultant

un. Évaluer quelles politiques et quels mécanismes internationaux de sécurité, de développement et humanitaires sont en place et pertinents pour le projet (par exemple, SPHERE) et dans quelle mesure le projet est cohérent avec ces politiques et mécanismes;

b. Évaluer l’alignement du projet sur les cadres et les priorités des politiques de santé du gouvernement (national et étatique), ainsi que sur les lacunes respectives;

c. Évaluer dans quelle mesure le projet crée des synergies et est aligné sur d’autres initiatives des parties prenantes concernées. Y a-t-il des lacunes, des chevauchements et des dédoublements?

d. Évaluer la valeur ajoutée du projet en ce qui concerne le soutien des structures de coordination du secteur de la santé local / étatique. Comment les différents groupes de communautés, les organisations de la société civile, les groupes de jeunes, les organisations de personnes handicapées, par exemple, seront-ils impliqués?

Efficacité

Le consultant

un. Évaluer dans quelle mesure la chaîne d’effets (extrants, résultats, objectif spécifique et global) est plausible;

b. Évaluer dans quelle mesure le projet est susceptible d’atteindre les extrants et les résultats escomptés;

c. Évaluer la robustesse du système de suivi pour suivre les progrès et l’adéquation des indicateurs pour la vérification;

d. Identifier les principaux facteurs influençant la probabilité d’atteinte ou de non-réalisation de l’objectif et des résultats du projet;

e. Évaluer si les activités, les méthodes et les stratégies conçues pour le projet sont efficaces en fonction du contexte prédominant de la zone cible;

f. Évaluer dans quelle mesure la collaboration de tous les intervenants du projet cartographiés peut assurer l’atteinte des résultats proposés du projet.**

Efficacité

Le consultant

un. Évaluer l’efficacité des ressources du projet proposé (financières, matérielles, en capital et humaines) à la lumière de l’exécution des activités, des extrants et des résultats prévus dans les délais indiqués;

b. Détailler la justifiabilité des investissements par rapport aux effets visés (rapport qualité-prix).

Durabilité

Le consultant

un. Évaluer les perspectives de durabilité du projet;

b. Évaluer si le renforcement des capacités des ressources locales peut assurer la continuité du projet;

c. Déterminer la possibilité d’étendre et de démesurer le projet;

d. Évaluer dans quelle mesure la durabilité technique, financière et sociale peut être assurée au-delà du cycle de vie du projet;

e. Évaluer dans quelle mesure le soutien du gouvernement au projet est probable ou nécessaire.

Impact

Le consultant

un. Évaluer la probabilité de la contribution du projet à la réalisation du changement prévu pour la population cible, tel qu’il est décrit dans l’objectif global du projet (impact);

b. Évaluer dans quelle mesure le projet planifié construit des structures, sert de modèle de réplication et/ou est efficace à grande échelle? Où et dans quelle mesure les normes et les structures seront-elles modifiées?

c. Évaluer en particulier dans quelle mesure le projet peut contribuer aux priorités nationales de développement et/ou provoquer des paradigmes politiques pour les personnes handicapées;

4.2.4 Recommandations

Le consultant fournira des recommandations qui pourront être directement utilisées pour la conception et la mise en œuvre ultérieures du projet. Les recommandations doivent être directement liées aux conclusions de l’étude de faisabilité et regroupées le long des questions de l’étude.

CBM est particulièrement intéressé à obtenir des recommandations sur les questions suivantes:

un. La conception et la logique d’intervention du projet pour assurer sa pertinence et son efficacité

b. Toute alternance d’approches ou d’activités visant à mieux répondre aux problèmes fondamentaux des groupes cibles;

c. Mesure des résultats envisagés et des indicateurs de résultats appropriés;

d. Fournir un plan et des recommandations pour une étude de base et/ou une évaluation des services de soins oculaires à effectuer pendant la phase de démarrage du projet;

e. Suggestions pour assurer l’efficacité de la mise en œuvre du projet, y compris l’utilisation des ressources du projet (budget, actifs, personnel) par rapport aux activités et aux extrants prévus;

f. Suggestion de mesures concrètes sur la façon dont la collaboration avec les réseaux existants peut être organisée efficacement;

g. Éviter les doubles emplois et créer des synergies en vue d’autres interventions pertinentes dans le domaine;

h. Proposition de procédures visant à garantir que les avantages de la sensibilisation et des pratiques inclusives pour les personnes handicapées se poursuivront à long terme;

i. Recommandations sur les composantes et les questions essentielles à traiter dans le cadre d’une stratégie de durabilité ou d’existence du projet.

6. Méthodologie

On s’attend à ce que le consultant utilise diverses méthodes pour recueillir et analyser les données nécessaires pour répondre aux questions ci-dessus et atteindre les objectifs de l’étude.

Au minimum, les données peuvent être recueillies par :

· Revue de la littérature des documents existants et examen du contexte et des tendances de la pauvreté de l’État cible;

· Visites sur le terrain pour atteindre les communautés cibles;

· Entrevues et ateliers avec le personnel clé des partenaires et de la GCC et d’autres intervenants du projet;

· Entrevues avec des informateurs clés.

Des méthodes participatives devraient être utilisées pour recueillir des données qualitatives et quantitatives telles que :

· Discussions de groupes de discussion impliquant les principaux participants au projet (hommes, femmes, personnes handicapées, garçons, filles), d’autres groupes sociaux et des intervenants clés.

Séances de réflexion et de rétroaction avec le personnel et les partenaires. Rédaction de rapports et débriefing avec les équipes de gestion de projet et de CBM

*Le consultant doit préciser la méthodologie qu’il a l’intention d’utiliser dans son offre.**

7. Équipe d’étude

L’étude de faisabilité sera menée par un consultant indépendant qui travaillera en étroite collaboration avec CBM et HANDS. Les principaux intervenants doivent participer à la réalisation de l’étude de faisabilité afin d’évaluer au mieux le caractère inclusif des composantes du projet proposé.

7.1 Profil du consultant

Le consultant doit apporter l’expertise suivante :

Diplôme d’études supérieures / maîtrise / en santé publique, développement international ou autres domaines pertinents

Vaste expertise et expérience dans le travail avec des programmes de santé en particulier des programmes de santé oculaire.

Capacité de mener des recherches de haute qualité, de respecter les délais et de répondre aux demandes et aux commentaires en temps opportun et de manière appropriée;

Expérience avérée dans l’exécution de tâches similaires dans la région

Expérience de la recherche auprès de communautés éloignées et marginalisées;

Connaissance des instruments internationaux et des lois nationales pour les personnes handicapées;

Excellente feuille de route dans la conception et la réalisation de recherches, d’analyses et d’évaluations quantitatives et qualitatives;

Capacité de fournir des recommandations stratégiques aux principaux intervenants;

Excellentes compétences interpersonnelles et de communication, y compris la capacité de faciliter et de travailler auprès d’une équipe multidisciplinaire;

Solides compétences analytiques et capacité de synthétiser et de présenter clairement les résultats;

Capacité de tirer des conclusions pratiques et de préparer des rapports bien écrits en temps opportun et disponible au cours de la période proposée;

La capacité de parler les langues locales est un avantage supplémentaire

7.2 Responsabilités du consultant

o Concevoir l’étude de faisabilité;

o Établir le budget de l’étude de faisabilité;

o Rédiger et présenter le rapport de création

o Collecter et analyser des données ;

o Produire un projet de rapport;

o Animer l’atelier sur les résultats de la recherche;

o Produire le rapport final de l’étude de faisabilité;

o Tous les produits liés à l’étude de faisabilité doivent être soumis CBM à la fin de la mission et après approbation du rapport final par CBM.

7.3 Responsabilités de CBM

o Contracter le consultant;

o Superviser la mise en œuvre et la qualité de l’étude de faisabilité;

o Fournir des documents spécifiques au projet;

o Examiner et approuver le rapport de création;

o Surveiller et évaluer la qualité de l’étude de faisabilité et de son processus;

o Fournir des conseils et un soutien institutionnel au consultant externe;

o Faciliter l’accès du consultant aux principales parties prenantes et aux informations ou expertises spécifiques nécessaires à la mise en pratique de l’évaluation;

o Veiller à ce que toutes les parties prenantes soient tenues informées;

o Faciliter l’accès aux zones d’étude;

o Participer à un atelier sur les résultats de la recherche;

o Examiner l’ébauche du rapport de faisabilité

o Payer le consultant sur la base des termes et conditions convenus spécifiés dans la déclaration d’intérêt;

o Approuver le rapport final; tous les produits liés à l’étude de faisabilité doivent être soumis à CBM Nigeria à la fin de la mission et après approbation du rapport final.

7.4 Responsabilités du partenaire chargé de la mise en œuvre (Programmed’appui à la santé et au développement (HANDS)**

o Fournir et/ou coordonner un soutien logistique au consultant;

o Faciliter l’accès du consultant aux principales parties prenantes et aux informations ou expertises spécifiques nécessaires à la mise en pratique de l’évaluation;

o Veiller à ce que toutes les parties prenantes soient tenues informées;

o Participer à un atelier sur les résultats de la recherche;

8. Manifestation d’intérêt technique et financière

8.1 Proposition technique et financière

Le consultant est tenu de soumettre à la fois la proposition technique et financière (copie et original) basée sur ces termes de référence (TdR), y compris son CV et un plan de travail détaillé pour l’ensemble de l’affectation à CE. Le consultant doit soumettre les documents nécessaires relatifs aux licences. Les documents légaux, par exemple le dédouanement fiscal ou le certificat de TVA, sont obligatoires. Il est prévu que les candidats à ce poste montrent tous les coûts liés à l’étude de faisabilité, y compris les taxes selon les règles et règlements des autorités fiscales du Nigeria

8.2 Critères de sélection

En ce qui concerne les critères de sélection, les propositions techniques et financières représenteront respectivement 70% et 30% répartis comme suit:

Critères

Score

Budget

30%

Proposition technique :

70%

Expérience dans la tâche connexe

15%

Qualifications de l’équipe

15%

Proposition technique et méthodologie

40%

Total

100%

9. Livrables et calendrier

9.1 Livrables

Rapport préliminaire et final de lancement comprenant des outils de collecte de données provisoires et une matrice de questions d’étude de faisabilité (faisant correspondre les questions de l’étude de faisabilité avec les outils de collecte de données);

Projet de rapport et rapport final (trois copies papier et une copie électronique) de l’étude de faisabilité (max. 30 pages) selon la structure stipulée à l’annexe 1 des présentes conditions d’utilisation;

Soumission de copies électroniques des documents, des données collectées / analysées et d’autres documents liés à l’étude de faisabilité;

Présentation Sommaire de Power Point mettant en évidence les principales conclusions et recommandations.

Présentation des résultats et recommandations lors d’un atelier de validation

9.2 Calendrier

L’étude devrait commencer en décembre, en 23 jours ouvrables. Un plan d’action détaillé devrait être soumis avec la manifestation d’intérêt.

Le consultant doit proposer des délais / délais de livraison pour le calendrier ci-dessous dans le cadre de l’offre.

S/n

Description de l’activité

Durée

Sortie/résultat

Échéancier / délais de livraison

1

Examen documentaire des soumissions techniques et financières (siège social de CE)

2 jours

Revues d’offres techniques et financières et synthèse sommaire.

2

Briefing du consultant et examen des documents pertinents

1 jour

Examen des documents du projet et présentation d’un résumé

3

Rapport de création et approbation

1 jour

Rapport de lancement soumis, examiné et version finale approuvée

4

Collecte de données sur le terrain

12 jours

Les travaux sur le terrain sont terminés.

5

Analyse des données et préparation du projet de rapport

4 jours

Projet de rapport soumis

6

Atelier de validation

1 jour

Atelier de validation mené

7

Rétroaction

1 jour

8

Finalisation de l’étude de faisabilité et soumission du rapport final

1 jour

Rapport final soumis

N° total Nombre de jours

23 jours

10. Soumission de la proposition

Les consultants intéressés doivent soumettre une déclaration d’intérêt détaillée (proposition technique et financière) avec les éléments suivants:

10.1 Proposition technique

· Compréhension des TdR;

· Une lettre d’accompagnement indiquant l’intérêt

· Méthodologie et calendrier de travail proposés (indiquant la description des activités dans l’ordre chronologique et les dates de chaque activité);

· Un profil du consultant comprenant le nom complet, les adresses physiques, le(s) numéro(s) de téléphone;

· Copie du CV du consultant et/ou des autres membres de l’équipe qui entreprendront l’étude de faisabilité;

· Une déclaration de disponibilité de tous les membres de l’équipe pendant la période suggérée – CBM peut résilier le contrat en cas d’indisponibilité de l’expert suggéré après la signature du contrat et si aucun consultant adéquat ayant la même expertise ne peut être nommé et convenu avec CBM et les partenaires

10.2 Proposition financière (feuille Excel)

· Ventilation détaillée des tarifs quotidiens de chaque membre de l’équipe d’étude de faisabilité et nombre prévu de jours ouvrables par membre de l’équipe. CBM se réserve le droit de négocier les honoraires finaux en fonction du budget disponible pour cette étude de faisabilité et sur la base de l’expérience des candidats choisis;

· Détails remboursables (frais de déplacement, hébergement et indemnité de subsistance pendant le voyage, communication);**

· Le budget devrait être présenté en Naira (NGN);

· Les coûts d’organisation de l’atelier avec les parties prenantes seront pris en charge par CBM. **

10.4 Calendrier de paiement

o Approbation du rapport de départ : Première avance de 30 %

o Paiement final après soumission du rapport final, de l’ensemble de données et du Power Point après réception de la facture du consultant (70%).

o Les taxes seront respectées conformément aux règles gouvernementales.

10.5 Mode de paiement

o Virements bancaires

· Le consultant adhère au Code de conduite de CBM et s’engage à respecter la politique de protection de l’enfance de CBM.

· Le consultant s’engage également à respecter les normes les plus élevées en matière de sécurité des données.

· Les déclarations connexes de ce qui précède doivent être signées avec le contrat.

· CBM est un employeur qui souhaite l’égalité des chances et encourage particulièrement les femmes qualifiées et les personnes handicapées à postuler.

Si vous avez des questions sur le mandat, veuillez envoyer vos questions à [email protected]

Annexe 1 : Structure du rapport de faisabilité

Étude de faisabilité en préparation du projet de santé oculaire globale et inclusive pour Jigawa, Nigéria

  1. Introduction
  2. Objet, utilisation et méthodologie de l’étude
  3. Méthodologie
  4. Analyse de la situation et des problèmes
  5. Analyse des groupes cibles et des parties prenantes
  6. Projet planifié selon les critères du CAD de l’OCDE
  7. Recommandations

Annexes:

  • Tor
  • Liste des entrevues
  • Documentation du groupe de discussion
  • Outils (questionnaires d’entrevue, etc.)
  • Documents consultés

Comment présenter une demande

1. COPIE PAPIER : Les renseignements peuvent être envoyés sur papier au bureau de pays de CBM International situé au no 13 Okemesi Crescent, près de Twon Brass Street, Garki 2, Abuja-FCT, Nigéria, dans une enveloppe scellée portant la mention « **Déclaration d’intérêt : Consultant en étude de faisabilité ».** **

2. COPIE ÉLECTRONIQUE PAR COURRIEL : Les propositions peuvent également être soumises par courriel à l’adresse électronique dédiée, contrôlée et sécurisée suivante : [email protected] en utilisant la « **Déclaration d’intérêt : Consultant en étude de faisabilité »** comme objet de l’e-mail.

La date limite pour recevoir les demandes papier et papier est le mardi 07 décembre 2021 avant 17h00.

Similaires