Agronomes et Vétérinaires sans frontières (AVSF) recrute pour ce poste (25 Juillet 2022)

Informations sur l'Emploi

Titre du Poste : Responsable projet & représentant-e institutionnel-le

Lieu du Travail : Guinée Bissau

Description de l'Emploi

Agronomes et vétérinaires sans frontières est une association à but non lucratif française de solidarité internationale en soutien à l’agriculture paysanne. Elle est reconnue d’utilité publique et a obtenu trois fois le Label IDEAS. AVSF est membre du GIP RESACOOP, et de l’association Coopération SUD.
Date d’arrivée souhaitée : 1er octobre 2022
Durée du contrat : 1 an renouvelable
Statut : Statut Cadre – Expatrié.e de droit français (sous CDD d’usage)
Salaire mensuel brut : Selon grille de salaire (à titre indicatif de 2500 € à 3000 € brut) + indemnité familiale nette pour enfants selon l’âge
Avantages sociaux : Couverture sociale et participation à une assurance complémentaire pour l’employé et sa famille / Prise en charge d’un billet d’avion aller-retour par an / Assurance rapatriement sanitaire et responsabilité civile
Contexte 
En  2020, AVSF initie sa  coopération en Guinée  Bissau avec  le lancement  du projet  «Melhoria  das  condições  socio-economicas das populações das Ilhas de Bolama, das Galinhas e Caravela» financé par l’Union Européenne. Le projet est mené en partenariat avec l’ONG guinéenne OGD (Organização Guineense  de  Desenvolvimento).  Avec  un  budget d’environ 2 millions d’euros et une équipe de 10 personnes, il vise à améliorer les conditions de vie des populations de la  région  de  Bolama-Bijagos  et  renforcer  la  participation  des  organisations  de  la  société  civile guinéennes  au développement inclusif et durable de leurs territoires. Plus précisément il a l’objectif spécifique et les résultats attendus suivants: OS :Renforcer les capacités de production et de diversification de 3000 agriculteurs familiaux en favorisant des  pratiques  agroécologiques (filières  maraichage,  anacarde,  avicole,  piscicole); R1.  La  production  vivrière  est augmentée  et  diversifiée  grâce  à  l’adoption  de  pratiques  innovantes; R2.  L’accès  au  marché  pour  les  coopératives / groupes est amélioré grâce à la vente collective et la transformation des produits est améliorée; R3. Les alternatives commerciales durables à haute valeur ajoutée sont contrôlées directement par les organisations de producteurs; R4. Des systèmes de transport efficaces sontcréés.
Le/a responsable projet sera appuyé par les cadres de l’ONG partenaire et de la Coordination Binationale Sénégal-Bissau basée à Dakar
Description du poste 
Le/a Responsable Projet/Représentant-e institutionnel-le assume la direction et coordination du projet «Melhoria das condições socio-economicas das populações das Ilhas de Bolama, das Galinhas e Caravela, através do apoio à criação de  rendimentos,  do  auto-emprego e da mobilidade » et la représentation institutionnelle d’AVSF en Guinée Bissau. Placé.e  sous  la  responsabilité  hiérarchique  du  Directeur  général,  et  la  responsabilité  fonctionnelle  du  Coordinateur Binational Sénégal-Bissau et du Directeur des Opérations, il/elle a les responsabilités suivantes :
1. Assurer  la  coordination  générale  du  projet, notamment la conception et mise en œuvre des stratégies et méthodologies d’intervention, la planification, l’exécution et le suivi technique et financier des activités, le reportinginterne et destiné aux bailleurs, la coordination quotidienne et l’appui technique de l’équipe.
2. Assurer  la  gestion  transparente  des  ressources  financières  et  logistiques  du  projet  avec  son  comptable, notamment  la  préparation  avec  les  partenaires  du  budget  annuel  et  son  suivi,  la  préparation  des  rapports comptables et financiers, l’application des procédures, la préparation et le suivi des demandes de trésorerie.
3. Assurer la mise en place et mise en œuvre d’un système de suivi et évaluation des résultats et effets des actions engagées, ainsi que le pilotage de leur capitalisation thématique ou méthodologique.
4. Contribuer à la gestion des ressources humaines du projet (sous contrat AVSF) dont il est supérieur hiérarchiquenotamment au suivi et à l’évaluation des salariés nationaux.
5. Assurer la gestion du partenariat avec la ou les organisations locales pour la mise en œuvre du projet.
6. Contribuer à l’élaboration et mise en œuvre d’une stratégie pluriannuelle de coopération d’AVSF en Guinée Bissau, notamment en participant aux espaces de réflexion institutionnelle organisés par AVSF.
7. Contribuer activement à l’identification, la formulation et la négociation de poursuites éventuelles du projet, ou des actions en cofinancement du projet, voire de nouvelles actions de coopération en Guinée Bissau.
8. Assurer la représentation institutionnelle du projet et d’AVSF et le suivi des engagements d’AVSF en  Guinée Bissau auprès des autorités (locales ou nationales) et des partenaires techniques et financiers.
9. Contribuer à l’activité de plaidoyer d’AVSF et ses  partenaires, aux  actions  de  communication  et  à  la  vie associative d’AVSF à la demande du siège d’AVSF
Conditions de vie : 
– Poste basé à Bissau et à Bolama–capitale de la Guinée Bissau : ville de 400.000 habitants bénéficiant d’un climat tropical, chaud et humide. On y trouve les différents services élémentaires et des possibilités de loisirs existent à proximité. La zone urbaine étant dense, les déplacements ne sont pas toujours très pratiques. Devant les exigences du projet, le chef de projet doit également passer une partie de son temps de travail sur l’île de Bolama afin de suivre les avancées de l’équipe. Bolama est une ville de province avec un confort spartiate
– Prévoir des déplacements très fréquents dans les Iles de Bolama, das Galinhas et Caravela, qui font partie de l’archipel des Bijagos, reconnu depuis 1996 comme réservede biosphère par l’Unesco
Profil attendu 
– De formation supérieure en agroéconomie, agronomie, zootechnie, médecine vétérinaire, sciences économiques avec une spécialisation en développement ou entrepreneuriat.
– Le ou la responsable Projet/Représentant-e institutionnel-le aura une expérience confirmée de 5 ans minimum dans un poste  de  coordination de  programme  ou  coordination au sein d’une ONG ou d’une  institution  similaire,  et  dans  le domaine du développement rural et local. – Le ou la candidat-e fera preuve d’aptitude au travail d’équipe et de terrain. Il ou elle aura de solides capacités d’analyse et synthèse, de fortes qualités relationnelles, rédactionnelles, de même qu’une forte capacité personnelle d’autonomie et d’adaptation à travailler dans des conditions locales difficiles. Il ou elle aura le permis de conduire. – Il ou elle maîtrise le français, parle couramment le portugais. S’il ne parle pas le créole bissau-guinéen (langue courante utilisée pour le travail) lors de sa prise de poste, il devra être en capacité de l’apprendre rapidement.
Compétences et expériences requises : 
– Expérience en coordination et gestion de projets de développement ;maîtrise de la gestion du cycle de projet ;
– Compétences confirmées dans au moins une des thématiques suivantes : conduite technico-économique d’élevage ; production  maraichère agroécologique  et  agroforesterie ; structuration  de  filières  animales  et/ou végétales,transformation de produits locaux et commercialisation,renforcement d’organisations de producteurs ; mise en place et consolidation de dispositifs de conseil technique aux producteurs. – Expérience obligatoire et confirmée en management et gestion de ressources humaines ;
– Expérience  en  formulation  de  projets  de  développement  agricole  et  rural  en  réponse  à  des  appels  à  projets  et appels d’offres ; connaissance des principaux bailleurs de fonds et aptitude à la négociation
– Expérience en animation multiples actions co-construites avec les acteurs des territoires, pour leur  définition  et mise en opération collective (incluant les investissements de micro-projets, des dispositifs de désenclavement)
– Expérience en gestion de partenariat et renforcement d’organisations locales•Langues:  français courant  obligatoire, bon niveau de portugais et si possible bonne maîtrise du créole bissau-guinéen ;
– Connaissances/Expériences en Guinée-Bissau, surtout les relations avec les services administratifs et connaissances sur les cultures locales serait un plus.
Postuler 
Les candidats-es intéressés-es adresseront leur candidature (lettre de motivation + CV), avec la référence «RP GuinéeBissau», avant le 15 aout 2022 à : [email protected]
Les entretiens de recrutement seront programmés entre le 22 et 30 août 2022

Similaires