Côte d’Ivoire / Le fondateur d’une école détruite contredit le gouverneur Bacongo : « C’est faux, il ne m’a… »

Fédération Jeunes Entrepreneurs assainissement

Credit Photo : DR

En Côte d’Ivoire, le fondateur Abé Okpo Severin a contredit les propos du Ministre gouverneur Cissé Bacongo.

Il y a quelques jours, les travaux de déguerpissement des quartiers précaires ont emporté des maisons et écoles dans certains quartiers.

Parmi ces bâtiments détruits, celle de l’école Groupe Scolaire Cha Hélène sise à Gesco n’a pas été épargnée.

Le fondateur de l’école, Abé Okpo Severin, a réagi et condamné ces initiatives drastiques auxquelles ils n’ont pas été avertis.

« Au niveau de Gesco, nous avons l’approbation signée dans le temps par le Ministre Assoa Adou, donc les terrains de Gesco sont lotis.

L’école Cha Hélène existe depuis 2007, nous avons à ce jour 1880 élèves du primaire jusqu’en Terminale.

L’école qui vient d’être cassée est un centre d’examen pour les élèves de CM2.

J’ai lu et entendu sur les réseaux sociaux les interventions du Gouverneur Cissé Bacongo, disant qu’il m’a donné des notifications, des mises en demeure, jamais, je n’ai reçu ça.

Qu’il me présente un document d’accusée réception signé par les services de la direction du groupe scolaire Cha Hélène.

Il ne m’a pas été notifié par écrit, par aucun document, ni verbalement. J’ai vu le communiqué du district disant qu’ils sont passés à l’école en 2018, 2021 et 2024.

C’est faux, ce sont des mensonges. Même si on est responsable quelque part, c’est de l’abus du pouvoir, parce qu’il a la possibilité de passer sur les antennes, de parler et de dénigrer l’autre, c’est méchant.

Je n’ai jamais reçu un agent du district d’Abidjan, c’est du mensonge. », a-t-il déclaré.

Pour ne rien rater de l’actualité dans le monde, veuillez rejoindre notre canal Telegram en cliquant ici.