Rupture amoureuse : comment éviter que mon travail en souffre?

Une rupture n’est jamais un moment facile à vivre. Il s’agit certes d’un moment affectif privé et personnel mais cela peut considérablement impacter votre job actuel. Parlez-en à vos collègues et à votre manager. Voici quelques conseils pour éviter que votre travail n’en souffre.

Une rupture est un événement si radical qu’il affecte sans aucun doute votre travail. Votre vie est bouleversée, que vous soyez ou non à l’origine de cette rupture. D’après des études récentes menées aux Pays-Bas, les personnes sortant d’un divorce sont plus susceptibles d’être psychologiquement fatiguées par le travail et plus enclines à s’absenter que les travailleurs en couple.

En effet, lors d’une rupture, il y a énormément de pression : la pression sociale, la pression financière et la pression émotionnelle. Vous songez à ce que va penser votre entourage, vos enfants, etc. Côté professionnel, la première réaction est la suivante : je ne vais pas embêter mon patron ou mes collègues avec mon histoire, ils sont déjà assez préoccupés.

C’est faux ! Confessez votre rupture auprès de vos collègues ne pourra que vous rendre service. En en parlant vous indiquez que vous avez besoin d’être soutenu et aidé. Il existe même des entreprises qui proposent des services d’accompagnement et de psychologie dans le cadre d’une rupture. Vous n’êtes pas seuls.

Et puis chacun réagit de manière différente à une rupture : certaines personnes peuvent être anéanties alors que d’autres se montrent pragmatiques et continuent à vivre, pas de place aux émotions. Soyez tolérant et patient.

L’employeur à un rôle à jouer

Dans cette situation de rupture amoureuse, l’employeur lui aussi à un rôle à jouer. Il est très important que l’atmosphère qui règne au travail soit sociale et que chacun ait envie de se parler. De telle sorte, un travailleur en pleine rupture aura davantage envie de se confier.

L’employeur lui aussi doit rester proche de ses collaborateurs et les écouter lorsque ceux-ci en montrent le besoin. Il est vrai que le télétravail a rendu les relations plus difficiles mais un coup de fil ou un appel vidéo sont toujours les bienvenus.

Selon une spécialiste hollandaise du travail, la crise sanitaire a mis le sujet du divorce plus en avant dans les conversations. “Nous entendons dire qu’en raison des nombreux télétravailleurs à la maison, il y a plu  d’irritations à la maison. Heureusement, parler des problèmes relationnels est déjà moins tabou qu’avant, car il est important d’en parler”, explique-t-elle.

Pour vivre au mieux votre rupture : il faut en parler, continuer à prendre soin de vous, ne pas vous isoler et, surtout, ne pas penser que vous parviendrez à séparer vie privée/vie professionnelle dans ce genre de situation.

Courage !

Similaires